1. // Eliminatoires Euro 2012
  2. //

Le carton hollandais

Violences à Gênes et match annulé contre la Serbie. La Hollande cartonne Ibra, Klose marque encore, les Féroé ont pris un point et l'Azerbaîdjan s'est payé la Turquie. Mardi européen étrange.

Modififié
0 0
L'affreuse semaine de la Turquie

Hiddink aurait dû faire les choses dans l'autre sens : perdre les deux premiers matches et gagner les deux de cette session d'octobre. Parce que désormais, le technicien batave va devoir vivre avec la pression populaire et médiatique. Maîtrisée au poil par l'Allemagne vendredi (3-0), la Turquie s'est méchamment plantée en Azerbaïdjan (1-0). Berti Vogts, le sélectionneur des Azeris, après un titre de champion d'Europe avec la Mannschaft (1996) écrit lui la deuxième ligne de son palmarès de coach : l'Azerbaïdjan a battu pour la première fois de sa vie la Turquie

Le retour gagnant de Kerzhakov

Dick Advocaat l'avait snobé en septembre. Pour son retour en sélection depuis les tristes barrages au Mondial contre la Slovénie, Alexsander Kerzhakov n'a pas fait n'importe quoi. Dans la lignée de son bon début de saison avec le Zénith, l'attaquant russe avait déjà ouvert le score en Irlande (victoire 3-2) vendredi. Il a récidivé ce soir en Macédoine (1-0). La défaite contre la Slovaquie en septembre est effacée et la Russie pointe en tête du groupe avec 3 victoires à l'extérieur. Si vous devez parier sur un plan sûr, vous pouvez miser vos euros sur la Russie.

Le carton des Pays-Bas

Après deux dernières sorties petits bras contre la Finlande (2-1) et la Moldavie (1-0), le finaliste du dernier Mondial a mis tout le monde d'accord dans le choc du groupe E contre la Suède. Afellay a sorti son match référence sous le maillot Oranje : un doublé et une passe décisive après des dribbles de danseuse à la CR7. Huntelaar fait aussi coup double et en est déjà à 7 buts en 4 matches. Avec 12 points sur 12, les Pays-Bas rejoignent le voisin allemand Allemagne (12 sur 12 aussi dans le groupe A) qui a encore servi sa recette à trois buts au Kazakhstan : 3-0 et sixième pion des éliminatoires pour le plus « Nationalmannschaft » des attaquants allemands, Miro Klose.

L'Espagne laborieusement

Offensivement, les hommes de Del Bosque sont de nouveau réglés. En gagnant 3-2 à Hampden Park à Glasgow, l'Espagne mène logiquement son groupe. Mais la victoire fut difficile à obtenir. En fin de première période, David Villa ouvre le score (44è). Au retour des vestiaires, Iniesta creuse l'écart (55è). L'Ecosse parvient deux minutes plus tard à revenir au score et Pique marque un csc peu après l'heure de jeu pour exciter le public scottish. Llorente, le type à grosse cote de l'autre côté des Pyrénées, douche tout Glasgow trois minutes après son entrée sur la pelouse. Les Espagnols se sont rendus le match compliqué alors que le plus dur en Ecosse est souvent d'ouvrir le score. Pour le moment, l'Espagne doit revoir sa copie défensive. Pour les éliminatoires, il y a fort à parier que ça suffira mais pour l'Euro, sans doute pas.

Les improbables

Quoi penser de ces 4 premiers matches des Belges : défaites aussi logiques qu'inquiétantes contre l'Allemagne et la Turquie, victoire pour la forme au Kazakhstan (2-0) et ce soir ce match nul complètement dingue contre l'Autriche (4-4). Au Stade du Roi Baudouin, on a vu les Diables Rouges mener pendant 3 petites minutes par deux fois : en tout début de rencontre et en toute fin. Entre les deux, l'Autriche en a planté 3, a joué à dix les 25 dernières minutes et s'est permise de mettre le 4ème but égalisateur à la 93è. Pas sympa. Pour info, cette Autriche est toujours invaincue.

Dans le beaucoup moins sympa, il y a évidemment le match Italie-Serbie, deux pays touchés, avec la France aussi (remember les morts du PSG, Brice Taton, ultras italiens désormais fichés en Italie), ces dernières années par de sales événements hors pelouse. Gênes a pris ce soir sa leçon de violence made in football. Le portier Stojkovic se fait agresser par un supporter serbe, part à l'hosto avant le match, qui débute avec 40 minutes de retard pour cause de bastons flics - supporters serbes à l'extérieur du stade Luigi Ferraris. Il fallait évidemment quelques saluts nazis et des cagoules pour que la fête soit complète. Bye bye Serbie...

Enfin le Monténégro est bien le leader du groupe G, certes avec un match d'avance, mais surtout celui à l'extérieur en Angleterre effectué et relativement profitable (0-0). Avec 10 points et aucune défaite, les coéquipiers de Vucinic n'étaient pas dans le groupe le plus simple mais sont pour la première fois les meilleurs représentants des sélections d'ex-Yougoslavie. Dans le même groupe, Galles a encore perdu, malgré Bale et a bien rassuré la Suisse, victorieuse facile (4-1).

[page]


Gr. A

Azerbaïdjan/Turquie : 1-0

Buteur : Sadygov (38è) pour l'Azerbaïdjan


Kazakhstan/Allemagne : 0-3

Buteurs : Klose (49è), Gomez (76è) et Podolski (85è) pour l'Allemagne


Belgique/Autriche : 4-4

Buteurs : Vossen (11è), Fellaini (47è), Ogunjimi (88è) et Lombaerts (90è) pour les Belges ; Schiemer (14è, 62è), Arnautovic (29è) et Harnik (93è) pour l'Autriche


Gr. B

Arménie/Andorre : 4-0

Buteurs : Ghazaryan (8è), Mkhitaryan (16è), Movsisyan (33è) et Pizzelli (52è)


Slovaquie/Irlande : 1-1

Buteurs : Durica (36è) et St Ledger (19è) pour l'Irlande


Macédoine/Russie : 0-1

Buteurs : Kerzhakov (8è) pour la Russie


Gr. C

Iles Féroé / Irlande du Nord : 1-1

Buteurs : Holst (60è) pour les Féroé ; Lafferty (76è) pour les Nord-Irlandais


Estonie/Slovénie : 0-1

Buteur : Sidorenkov (66è, csc)


Italie/Serbie : 0-0

Annulé

Gr. D

Belarus/Albanie : 2-0

Buteurs : Rodionov (10è) et Krivets (77è) pour le Belarus


France/Luxembourg : 2-0

Buteurs : Benzema (23è) et Gourcuff (76è) pour la France


Gr. E

Finlande/Hongrie : 1-2

Buteurs : Forssell (86è) pour la Finlande : Szalai (50è) et Dzsudzsak (95è) pour la Hongrie


Pays-Bas / Suède : 4-1

Buteurs : Huntelaar (4è, 55è), Afellay (37è, 59è) pour les Pays-Bas ; Granqvist (69è) pour la Suède


Saint-Marin / Moldavie : 0-2

Buteurs : Josan (20è) et Doros (86è, sp) pour les Moldaves


Gr. F

Lettonie/Géorgie : 1-1

Buteurs : Cauna (91è) pour la Lettonie ; Siradze (74è) pour la Géorgie


Grèce/Israël : 2-1

Buteurs : Salpingidis (22è) et Karagounis (63è, sp) pour la Grèce ; Spiropoulos


Gr. G

Suisse/Galles : 4-1

Buteurs : Stocker (8è, 89è), Streller (21è) et Inler (81è, sp) pour la Suisse ; Bale (13è) pour Galles


Angleterre/Monténégro : 0-0



Gr. H

Danemark/Chypre : 2-0

Buteurs : Rasmussen (47è) et Lorentzen (81è) pour le Danemark


Islande/Portugal : 1-3

Buteurs : Helguson (20è) ; Ronaldo (3è), Meireles (27è) et Postiga (73è) pour le Portugal


Gr. I

Liechtenstein / Rép.Tchèque : 0-2

Buteurs : Necid (12è) et Kadlec (29è) pour les Tchèques


Ecosse / Espagne : 2-3

Buteurs : Naismith (57è) et Piqué (66ème, csc) pour l'Ecosse ; Villa (44è), Iniesta (55è) et Llorente (79è) pour l'Espagne





Ronan BOSCHER

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Qui es-tu, le Luxembourg?
0 0