1. // Les restes du monde

Le Caire terminus Tel Aviv

Après le Maghreb la semaine dernière, bouclons notre croisière sud-méditerranéenne avec les deux championnats les plus puissants de la région : la Premier League égyptienne et la Ligat Toto israélienne.

0 0
Égypte – Premier League

C'est la trêve de mi-saison chez les Pharaons avec un dernier choc qui s'est disputé dimanche entre les deux gros balèzes du pays, Al-Ahly (trente-cinq titres) et Zamalek (onze, soit presque tous les restes). Le match s'est soldé par un match nul et vierge, ce qui ne fait pas les affaires d'Al-Ahly, les Red Devils locaux, largués à une peu habituelle quatrième place. Le quintuple champion sortant a navigué plus d'un mois avec un entraîneur intérimaire. Depuis le 21 novembre très précisément et une humiliante défaite sur la pelouse d'Ismaily, qui a contraint Hossam El-Badry à la démission. C'est finalement une vieille connaissance qui vient de retrouver sa place : le technicien portugais Manuel Jose, qui a conquis dix-neuf titres nationaux et continentaux entre 2001 et 2009 (il était alors parti entraîner l'Angola lors de sa CAN). Il a signé pour une saison et demie, alors que les rumeurs faisaient état de contacts avancés avec Bertrand Marchand et Hervé Renard. Ne dit-on pas que c'est avec les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes ? Les dirigeants comptent donc sur leur magicien lusitanien et ses vieux guerriers locaux (Gomaa, Aboutrika, Hassan), ainsi que sur les plus jeunes Ghaly, Shawky et Fathy pour refaire leur retard de six points.

La tâche s'annonce difficile tant Zamalek semble solidement positionné en tête. Les Chevaliers Blancs ont un solide atout dans leur manche, en la personne du légendaire Hossam Hassan, emblématique avant-centre de la sélection récemment converti en entraîneur à succès. Autre atout non négligeable, le buteur Mahmoud Abdelrazek “Shikabala”, en forme ascendante. L'effectif comprend également le gardien international Abdul Al-Sayed, Amr Zaki (actuellement blessé) et la nouvelle recrue, l'Algérien Mohamed Amine Aoudia (ex-JS Kabylie). Sur la seconde marche du podium, on retrouve Ismaily, champion 2002, où John Utaka s'était révélé. Enfin, en troisième position, l'ENPPI tire son épingle du jeu. Apparu en élite en 2003, le club des pétroliers figure aux places d'honneur depuis quelques saisons et vient d'aligner quatre victoires consécutives.

[page]
Israël – Ligat Ha'Al

Le Maccabi Haïfa a pris la tête lundi soir avec une convaincante victoire 3-0 face au Maccabi Tel-Aviv. Leur meilleur match de la saison, d'après le coach Elisha Levy. Les nouveaux leaders, qui avaient perdu le titre de justesse la saison dernière, sont sur une série en cours de cinq victoires de rang et huit rencontres sans défaite. Malgré l'absence de Biram Kayal, parti cet été au Celtic, l'effectif a belle allure, avec le latéral gauche de la sélection sudaf' Tsepo Masilata, les milieux internationaux Lior Rafaelov et Eyal Golasa, ainsi que le Géorgien Vladimir Dvalishvili devant.

Deuxième, l'Hapoël Tel-Aviv peut s'appuyer sur quelques certitudes, après une fin de parcours en C1 très honorable (deux nuls et une victoire 3-0 sur Benfica). Le gardien Vincent Enyeama, élu meilleur gardien africain 2010, serait dit-on pisté par MU pour remplacer Van der Sar. Le club a déjà enregistré le départ cet hiver de Douglas, son meilleur élément défensif, transféré au Red Bull Salzbourg. Restent tout de même de très bons joueurs locaux, particulièrement appréciés de Luis Fernandez à la tête de la sélection : Vermouth, Schechter, Zahavi, Ben Sahar...

Le Maccabi Tel-Aviv complète logiquement le podium, bien que relégué à six points de son rival de Tel-Aviv et à huit du leader Haïfa. L'ancien club du défunt Avi Cohen (premier Israélien à évoluer en Premier League, à Liverpool) est à la recherche d'un premier titre en championnat depuis la saison 2002-2003, mais sa première partie de saison a été plombée par la grave blessure de son atout offensif numéro un, Barakl Yitzhaki, qui venait d'arriver en provenance du Beitar Jérusalem. Finissons par quelques nouvelles du Beitar, justement, actuel onzième du championnat. La presse locale a récemment relayé l'information selon laquelle deux membres du Hamas auraient été appréhendés alors qu'ils préparaient une attaque terroriste au Teddy Stadium durant un match dudit club aux supporters affiliés à l'extrême-droite.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Chelsea plonge
0 0