1. // Le jour où
  2. // But de légende de Cantona face à Sunderland

Le but de Cantona face à Sunderland a vingt ans

Il y a vingt ans à Old Trafford, Éric Cantona marquait l’un des plus beaux buts de sa carrière : une chevauchée fantastique suivie d’un lob génial pour achever d’écraser Sunderland, un moment de football jouissif sublimé par la célébration du « King » , col relevé, regard perçant, pivotant sur lui-même pour réclamer les vivats de la foule. Magnéto, Serge !

Modififié
L’année civile 1996 qui était sur le point de s’achever au soir de ce match face à Sunderland avait été globalement contrastée pour Éric Cantona. Déjà parce qu’il n’était cette fois plus question d’équipe de France, Aimé Jacquet ayant définitivement décidé de se passer de lui pour disputer l’Euro anglais, puis pour préparer l’échéance du Mondial à la maison. Mais à la limite, tant pis, car Canto ne vibrait désormais dans le monde du football que pour une seule tunique : la rouge, siglée du sponsor Sharp, de Manchester United. En 95, il y avait eu ce kung-fu kick contre le supporter de Crystal Palace Matthew Simmons, les huit mois de suspension qui avaient suivi et la perte du titre pour les Red Devils, en partie en raison de cette absence et de l’écho que l’événement avait eu dans le vestiaire. L’année suivante était celle de la rédemption pour le Français qui, revenu à la compétition plus iconique que jamais, avait grandement contribué à la reconquête du titre et même d’un nouveau doublé coupe-championnat après celui de 94. À l’occasion de cette finale de la FA Cup 96 face à Liverpool, c’est lui qui avait marqué le seul but du match, paré du brassard de capitaine. De nouvelles responsabilités confirmées par Alex Ferguson pour démarrer la nouvelle saison 96/97, avec cette fois l’objectif d’aller conquérir l’Europe. Sauf que la première moitié de saison ne se passe pas forcément comme prévu, ni pour MU ni pour Canto. L’équipe subit une inattendue et inquiétante mauvaise passe entre fin octobre et début novembre, subissant notamment un violent revers 0-5 face à Newcastle. Son capitaine, lui, reste muet devant le but en Premier League pendant près de cent jours, ne parvenant pas à concrétiser une occasion entre une victoire 4-1 face à Nottingham Forest le 14 septembre et ce fameux succès brillant en forme de délivrance du 21 décembre 1996 face à Sunderland.

Un Français dans les buts de Sunderland : Lionel Pérez


Au coup d’envoi de ce match comptant pour la 18e journée, MU ne pointe qu’en sixième position, à six points du leader Arsenal dans un championnat très disputé. Devant les 55 081 spectateurs d’Old Trafford et face au douzième du classement, Sunderland, la victoire est impérative après deux nuls décevants en déplacement sur les pelouses de West Ham et Sheffield Wednesday. Alex Ferguson aligne sa meilleure équipe du moment, avec Schmeichel dans les buts, une défense composée d’Irwin, May, Pallister et Gary Neville, Scholes, Butt, Phil Neville et Ryan Giggs au milieu, Cantona et Solskjær en pointe. Le Norvégien concrétise à la 36e la molle domination des siens en ouvrant le score. Le plus difficile est fait pour des Mancuniens libérés, qui se rassurent alors en aggravant le score à mesure que les minutes s’égrènent. Peu avant la mi-temps, le gardien français de Sunderland Lionel Pérez fait faute sur Nicky Butt, un penalty transformé par Cantona, qui débloque du même coup son compteur. Au retour des vestiaires, Solskjær double son compteur personnel, tandis que Butt y va aussi de son petit but juste avant l’heure de jeu. En seconde période, Ferguson fait tourner son équipe, McClair, Poborski et Thornley ayant successivement remplacé Pallister, Solskjær et Giggs (Beckham restant sur le banc). On joue la 79e minute, c’est l’heure du chef-d’œuvre.


Le une-deux génial avec McClair


Au milieu de terrain, Cantona hérite du ballon entre deux joueurs adverses. Il pivote, crochète pour éliminer le premier, accélère balle au pied pour se défaire du second, poursuit son effort, avance de vingt mètres, trouve face à lui un troisième Black Cat, le défenseur Gary Melville, qu’il décide de ne pas affronter en sollicitant le une-deux avec Brian McClair, disponible à sa gauche. Le remplaçant récupère le ballon, se le remet dans le sens de la course et le transmet de nouveau à Cantona, parti le récupérer à l’entrée de la surface. Le King ralentit très légèrement sa course, il n’a qu’un court instant pour prendre sa décision, alors que Kubicki arrive sur lui. C’est alors qu’il voit Lionel Pérez, son ancien coéquipier à Nîmes en 1991, très curieusement avancé au devant des cages qu’il est censé défendre. Il choisit le lob, le réussit somptueusement, sans contrôle. Pérez se détend en vain, le ballon file, opère une trajectoire légèrement oblique pour heurter le haut du poteau opposé, juste sous la lucarne. Le stade explose.

Comme s’il cherchait du regard chacun des spectateurs


« La tête était haute, la poitrine bombée et les bras en l’air, faisant des gestes comme pour dire "Come on, let me have it". C'est un homme dont l'arrogance du buteur n'a d'égal que ses célébrations. Les quelque 50 000 fans de Manchester United hurlaient spontanément et en chœur "Eric is back." » Comme le décrit le journal The Observer du lendemain, la célébration du buteur est au moins aussi folle et électrisante que le but lui-même. Le ballon est à peine rentré dans le but que Cantona se retourne, dos à celui-ci, le col relevé, le brassard de capitaine lui serrant l’avant-bras droit. Les yeux noirs perçants, c’est comme s’il cherchait du regard chacun des spectateurs. Il continue à pivoter, commence à lever les bras, McClair arrive dans son dos, l’enlace et parvient à lui arracher un demi-sourire de satisfaction. La foule est en délire, la plèbe est rassasiée. L’héroïque gladiateur qu’on croyait sur le déclin peut rejoindre son camp en trottinant, tout en recevant les félicitations de ses coéquipiers. Ce cinquième but le fait entrer définitivement dans la légende du club et dans les cœurs des Red Devils. Il est relancé, son équipe aussi. À la suite de ce large succès, elle prendra vingt-six points sur trente possibles lors des dix matchs suivants. Manchester Utd reprend sa place de leader, ses adversaires (Newcastle, Arsenal, Liverpool) sont encore dominés. Ce nouveau titre, le troisième en quatre saisons, est le dernier pour Cantona, qui décide de prendre sa retraite à trente ans. Au sommet de sa gloire.

Vidéo


Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Note : 1
Super article, même si je manque cruellement d'objectivité concernant Cantona et surtout concernant Manchester United.

J'ai toujours apprécié cette phrase de Fergie : "Ce qui faisait que Eric était un grand joueur c'est qu'il savait quand donner son ballon.
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : CFA2
Superbe article en effet.
1 réponse à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
https://www.youtube.com/watch?v=bTq6aApCBnA

Ca a quand même plus de gueule que "on a dur" sur Téléfoot en claquettes ...
Il s'est malheureusement completement perdu depuis entre ses sorties sur les banques et surtout sur benzema et le racisme...

Pour moi ce mec est definitivement un clown, un ane...
Après, moi j'aime Canto le footballeur, sa vie médiatico-politique ne m'intéresse pas (sauf la série des "looking for" dont je suis fan).

Canto footballeur, c'était quand même quelque chose !
Thouvenel Ballon d'Or Niveau : National
Pareil, grand fan du joueur et même de son côté sanguin.
Par contre faut vraiment qu'il ferme sa gueule maintenant
Canto, c'est aussi ça : "Domenech, l'entraîneur le plus nul du football français depuis Louis XVI..."
Oui monsieur !
4 réponses à ce commentaire.
Mehmet Scholl Niveau : CFA
Le footballeur fut magnifique, l'homme est un condensé d'aigreur, de mauvaise foi et tout ce que tu veux

Je constate aussi qu'il a beaucoup changé depuis qu'il est avec sa biquette, m'est d'avis qu'elle lui a bien cramé le cerveau celle la
TheDoctor Niveau : CFA2
Fermez là et observer le King, le seul à être capable d'électriser une foule que par sa gestuelle, créer un choc ou une émotion par une posture, un geste.
Cette célébration a permis à MU de glaner le titre, rien de plus. Qui peut se targuer de ça ??
Ce commentaire a été modifié.
Gunner's Dude Niveau : CFA
Je ne comprends même pas qu'on puisse distinguer, avec ce but, l'homme du joueur alors que ce qui en fait justement la beauté, c'est l'imbrication complète des deux, le temps d'une action et d'une célébration. Je comprends encore moins qu'on puisse détester le personnage (car plus qu'un individu, ce qui nous est donné à voir est un personnage) tout en voulant valoriser le joueur. Cantona était un bon joueur de foot, certes, mais bien inférieur à ce que le mythe qu'il s'est lui-même forgé tend à nous faire croire.
Cantona était un génie car il prenait le terrain pour ce qu'il était : une scène sur laquelle chaque geste fait sens et où son égo peut librement se déployer. Finalement, il y en a peu qui en sont capables. Qui peuvent réellement dépasser le sens footballistique de leur geste et le reléguer loin derrière la seule chose qui compte sur une scène : l'acteur. Dans ce but, il n'y a rien d'autres que cela, d'un coup, sur le terrain, il n'y a que lui : the King.
GalateaTêtenjoy Niveau : National
Très beaux mots, dont je partage totalement le fond. Merci.
Allez, je ne vais pas attendre demain pour le faire : +1 !
C'est marrant mais cette description pourrait s'appliquer mot pour mot à Ibra.
3 réponses à ce commentaire.
Gunner's Dude Niveau : CFA
Et en ces temps de fraudes fiscales et de xénophobie omniprésentes, j'ai encore plus de mal à comprendre qu'on ne puisse pas pardonner à un joueur ses dénonciations (certes simplistes) du système bancaire et du racisme. Je préfère ses colères surfaites au cynisme bien réel de certains.
Hölderlin Niveau : CFA2
Merci

Tu as mon +1 du jour
Parce qu'il balance comme un debile que Deschamps n'a pas selectionné Benzema et HBA a cause de leurs origines, ce qui est totalement faux...
Benzema est impliqué dans l'affaire du chantage a la sex tape et HBA voulait venir avec son magnetiseur...

Quel racisme bordel!
Benzema est présumé innocent avant d'être jugé coupable par un tribunal et le magnétiseur de Ben Harfa est une bonne grosse légende urbaine que certains gobent tout cru !
3 réponses à ce commentaire.
En espérant que c'est du 2nd degré...

Cdlt
1 réponse à ce commentaire.
heuresement qu'il jouait contre des équipes de merde pour marquer ses plus beaux buts ...
J'ai connu Cantona à Nimes, il jouait de temps en temps, jetait son maillot, paradait dans la ville sur sa Harley
quel souvenir grandiose !
Benzema, Why U Do Dis? Niveau : DHR
Oui c'est sur, Arsenal et Liverpool de bonnes grosses équipes de merde, ptit cadeau tient:

https://www.youtube.com/watch?v=ga7weXwPQ6M

https://www.youtube.com/watch?v=ezZ2tiB_Sx8
1 réponse à ce commentaire.
il y a 9 heures 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 5 heures Nantes, la mascotte et le plagiat 25 il y a 7 heures Brian Fernández arrive à Metz 4
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)