En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. // Mondial 2014
  2. // Barrage retour
  3. // Algérie/Burkina Faso (1-0)

Le Burkina porte plainte contre l’Algérie

Modififié
La Fédération burkinabé de football (FBF) a décidé de porter réclamation auprès de la FIFA contre l’Algérie suite au match retour disputé (et perdu 1 à 0) mardi soir à Blida, synonyme de qualification au Mondial pour les Algériens.

L’information a de quoi surprendre, mais est pourtant officielle. La FBF reproche aux Fennecs d’avoir aligné Majid Bougherra, capitaine et buteur décisif ce soir-là. Bougherra était, selon Sita Sangaré, président de la FBF, non qualifié puisque suspendu pour abus de cartons jaunes. Le capitaine algérien aurait pris deux cartons jaunes, l’un lors de la phase de poules contre le Mali, le second lors du match aller face au Burkina.

Sauf que Bougherra n’a jamais pris de jaune au match aller si l’on se fie au site officiel de la FIFA. Une plainte qui n'a donc que peu de chances d’aboutir, mais à laquelle le principal intéressé a tout de même voulu réagir : «  J’ai bien pris un carton jaune contre le Mali, mais pas du tout contre le Burkina au barrage aller. J’étais justement très concentré sur le fait de ne pas en prendre pour pouvoir jouer le match retour. Je pense que le Burkina a dû confondre. Quand Essaid Belkalem a été averti, je me suis approché de l’arbitre comme capitaine. Il a brandi le carton jaune, mais il ne m’était pas dédié. Dans la feuille de match, rien n’est apparu. Notre Fédération est compétente, je ne me fais pas de souci. L’Afrique, c’est spécial, ça a son charme et les gens tentent le tout pour le tout. On a pu voir que beaucoup d’équipes s’étaient qualifiées ou avaient été éliminées sur tapis vert. Nos supporters et les journaux suivent les matchs à 200%, on l’aurait su. Il n’y a rien à craindre. »

Preuve du manque d’assurance de la Fédération burkinabé, une deuxième réclamation a été menée devant la FIFA. Celle-ci porterait sur le non-respect des quatre minutes de temps additionnel par l’arbitre sénégalais, Badara Diatta.


Il ne reste plus qu’à espérer que les supporters burkinabés n’auront pas le temps de trop y croire.
MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 1
Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
À lire ensuite
Ranieri, comme les Bleus