En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // PL
  2. // Chelsea/Man Utd (2-1)

Le bulletin de notes

Un très beau match qui accouche d'une tendance : le petit Vidic a désormais trouvé quelqu'un à qui parler en la personne du petit David Luiz...

Modififié
MOTEURS DE LA CLASSE

David Luiz (9) : Il est génial. Une future icône de ce sport. Il défend comme un dieu, monte avec classe, s'offrant trois doubles contacts dans le même rush, marque de volée comme si c'était un attaquant et fait sortir Rooney de son match comme s'il avait 33 ans de métier.

Drogba (8) : Sur le penalty qu'obtiennent les Blues, c'est sa feinte qui déstabilise la défense. Et que dire de sa fin de match, où il a enfin pris le dessus nerveusement sur Manchester United, protégeant la balle comme si des Danois pogottant sur du Rage Against the Machine l'entouraient.

Evra (8) : Un match doublement plein vu qu'il a joué arrière et ailier gauche.

Rooney (7) : Comme Brandao en France, son poids sur les défenses est tel qu'il permet à son équipe de jouer très haut. Et en plus, il marque un but comme Benzema rêverait d'en mettre. David Luiz a cependant eu raison de ses nerfs.

Zhirkov (7) : Zhirkov a montré en une demi-heure qu'il avait largement sa place. Incisif, il provoque un penalty et manque de peu de scorer un but superbe. Désolé Malouda...

Vidic (7) : Il a été impérial jusque dans les dernières minutes où Drogba a pris le dessus. Pour la première fois en 5 ans.

Van der Sar (7) : Il ne sort peut-être pas sur corner, mais sur une action en première période, il a montré qu'il était une référence. Et ces dégagements atterrissent toujours à 80m.


ÉLÈVES ASSIDUS

Fletcher (6) : Avec Scholes, il a démontré que Manchester pouvait avoir la possession du ballon et proposer de très bonnes séquences de jeu.

Terry (6) : Il a loupé quelques interventions faciles. Sans doute voulait-il montrer qu'il avait le niveau de son nouveau camarade de charnière par fierté. En tout cas, il a mis les coups d'épaules qu'il fallait au bon moment.

Cech (6) : Impérial sur tous les ballons aériens. Mais pas d'exploit sur le but de Rooney.

Ramires (6) : Huit mois qu'il est en Angleterre et il n'a toujours pas le coffre pour exister vraiment en Premier League.


PEUVENT MIEUX FAIRE

Carrick (5) : De la gauche vers la droite, de la droite vers la gauche, ça, il maîtrise à la perfection. Et devant ? Si Rooney vient la demander à 5 mètres dans les pieds oui. Sinon...

Lampard (5) : Un Lampard sans gnac, qui calcule ses courses, c'est aussi utile que Pascal Johansen. A le mérite de ne pas foirer le penalty décisif. A Chelsea, c'est une performance.

Essien (5) : Autrefois, mené 1-0, il aurait fait péter la banque, courant dans tous les sens comme un Karembeu nantais. Mais là, on a clairement vu que l'avenir d'Ancelotti, lui, il s'en fout pas mal.

Nani (5) : Le turn-over de Ferguson, c'est aussi sur le terrain. Aujourd'hui, Nani s'est contenté d'assister Patrice Evra.


Malouda (5) : Le principal danger des Blues en début de match s'est vite éteint pensant trop vite que Manchester était trop fort.

Smalling (5) : Jusque-là il était passé entre les gouttes mais Zhirkov s'est fait un plaisir de rappeler à tout le monde que Smalling était un rookie en lui faisant provoquer le péno.

Chicharito (5) : Ah ça, pour faire le malin face à Wigan, il y a du monde ...


SUR LA MAUVAISE PENTE

Cole (4) : Ils sont nombreux, les mecs qui peuvent prendre sa place sans mettre le club dans l'embarras : Leyton Baines, voire même Trémoulinas à ce rythme.

Torres (4) : Drogba le sert sur un plateau en fin de match, il rate. Il veut se rattraper en donnant lui aussi une balle de but, mais son centre est mal ajusté. Et le pire, c'est qu'il sera titulaire au prochain match

Ivanovic (3) : D'ordinaire, latéral droit, c'est son truc. Mais là, on a eu l'impression qu'il dépannait pour la première fois à ce poste.

Anelka (3) : C'est à croire qu'Ancelotti le fait jouer tout le temps pour être sûr qu'il ne pourrisse pas le vestiaire. Mais pour trois titularisations, il n'y a qu'un bon match.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) il y a 5 heures Quand Ronaldo planquait de la bière 42
il y a 6 heures Dupraz quitte le TFC 121 il y a 7 heures Robinho en route vers Sivasspor 53 il y a 10 heures Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 4 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 8 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7