1. //
  2. // Inter/Barcelone (3-1)

Le bulletin de notes

Superbe victoire de l'Inter de Mourinho qui a fait plier un Barça qui avait pourtant ouvert la marque. En principe, l'Inter est en ballottage favorable puisque un 3-1 à l'aller garantit 77 % de chances de se qualifier. Sauf que le Barça, moins bon que d'habitude, mais pas nul, n'a pas dit son dernier mot. Vivement le retour au Nou Camp, mercredi prochain...

0 3
INTER MILAN :

Julio César (7) : Match impec. Prises de balle sûres, aussi impliqué que comme un joueur de champs. Pas de responsabilités sur le but de Pedro.


Maicon (7) : En retard sur le but barcelonais. Mais il inscrit le but du break (2-1, 48ème) sur une montée bien décidée.


Lucio (6) : Bon match défensif, il a écarté des ballons chauds dans ses 16 mètres. Reste le but barcelonais 100 % pour sa pomme avec une perte de balle digne de Ceara...


Samuel (6) : RAS. Solide et appliqué et aucune faute fatale, comme on pouvait le redouter.


Zanetti (7) : Le métier, l'expérience, la concentration : ne pas se jeter, ne pas faire de faute, jouer simple. Il est passé sans problème à droite quand Maicon est sorti. La grande classe.


Cambiasso (10) : L'homme du match. Laissé libre par Mourinho dans l'entrejeu pour défendre avec intelligence, jaillir et harceler Messi. Relance rapide et prêt pour attaquer les deuxièmes ballons. Perfecto.


Motta (7) : Des très bons jaillissements, pas mal de ballons grattés et des tas de petits duels remportés. De quoi bien pourrir, dans le bon sens du terme, la mécanique blaugrana sur son côté.


Sneijder (8) : Comme d'hab', organisateur hors pair et boulot défensif de chien enragé. Le genre de match où il faut jouer hyper juste et ne pas gâcher. En plus, c'est lui qui égalise (30ème) et qui offre la tête décisive à Milito (61ème).


Pandev (7) : A eu le courage de provoquer sans cesse, de dribbler et de presser au milieu. Des trucs déstabilisants pour un Barça obligé sans cesse (et à plusieurs) de le bloquer.


Milito (8) : Des appels, des courses croisées, des fausses pistes, des relais, une passe décisive à Sneijder, une autre à Maicon et un but de la tête.


Eto'o (8) : Sam est THE man. C'était le genre de match à prendre un méga melon et se monter le bourrichon contre un Barça qui l'avait honteusement jeter. Sam Fils s'est contenté de (super bien) jouer pour l'équipe, coté droit, gêner la relance et bosser défensif au milieu. Un exemple d'humilité admirable.


Stankovic (6) : A remplacé Pandev à la 56ème. A apporté du jus et a essayé de mettre le pied sur la ballon quand le Barça forçait pour revenir à 3-2. Averti et suspendu au retour.


Chivu (5) : A remplacé Maicon à la 73ème. A fait le taf comme il faut. Sans plus.


Balotelli (0) : A Remplacé Milito à la 75ème. L'attitude plus que la perf sportive. Suffisance et désinvolture, alors que Milito et Pandev sont sortis sur crampes, Sneijder se battait même à quatre pattes et qu'Eto'o ergotait encore pour gratter un dernier p'tit ballon. Lamentable...

FC BARCELONE :

Valdés (5) : Peut pas grand-chose sur les trois buts, mais pas décisif non plus. Sinon, quelques bonnes prises de balles, de bonnes sorties sur les balles en profondeur. Mais trois buts encaissés, ça fait beaucoup.


Alves (5) : Pas si mal, mais beaucoup de fautes sur l'adversaire et peut-être impliqué sur le but de Sneijder, qui a jailli sur le côté droit, et en retard sur le troisième (Sneijder est encore tout seul pour jouer de la tête). Sinon, de belles montées, notamment sur la fin.


Puyol (5) : C'est toute la défense barcelonaise qui a souffert de longs ballons dans le dos, dans l'axe et sur les côtés. Souvent pressé, Puyol n'a pas pu comme d'habitude insuffler les premiers ballons de démarrage du jeu blaugrana. Un carton jaune et une suspension pour Carles au retour.


Piqué (5) : Comme pour Puyol, en difficulté sur les ballons dans le dos. Mais quelques incursions bien senties dans les 16 mètres adverses (corners et coups francs) et une occase sauvée de justesse sur la ligne par Lucio.


Maxwell (4) : Son débordement côté gauche qui offre le but à Pedro compte pour beaucoup dans un match où il a été trop souvent mis en difficulté par Eto'o et Pandev.


Xavi (5) : Xavi n'est jamais nul. Le plan anti-Barça de Mourinho l'a obligé à reculer pour pouvoir construire. Problème : placé bas ou jouant plus haut, trop peu de solutions pour transmettre efficacement. Peu de mouvements, peu d'appels autour de lui : les autres ont besoin de lui, mais ça doit marcher aussi dans le sens inverse.


Busquets (4,5) : La ligne de flottaison du Barça, c'est lui. Il a trop pris l'eau.


Keita (4) : Stéréotypé à force de chercher tout le temps Xavi. Presque rien en direction de Pedro, pourtant mobile et audacieux ce soir.


Pedro (5) : Evidemment, il s'est éteint petit à petit, bien pris par la tenaille Maicon-Cambiasso mais il marque un joli but (19ème), peut-être décisif pour la qualif.


Messi (5) : Hyper gêné par Cambiasso et barré par Motta, il a fait un petit match, réussi des bons démarrages mais bien bloqués au final par la paire Lucio-Samuel.


Ibrahimovic (3) : Le jeu du Barça, c'est pas essayer de faire des passes comme tout le monde dans le rond central. Prendre aussi la profondeur, c'est pas pour les chiens...

Abidal (pas noté) : A remplacé Ibrahimovic à la 63ème, Maxwell montant d'un cran. Trop peu joué mais pas déshonorant.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
10/20 pour la maîtrise des outils de la langue.
Heureusement, l'auteur ne sera pas honteusement jeté, car il est aussi impliqué qu'un joueur de champ.
Suffisance, suffisance. Moi Balotelli je l'ai vu courir, réussir un geste incroyable sur deux joueurs du Barça en pleine contre-attaque (le coup du sombrero en aile de pigeon) qui lui valait déjà un 6, et puis il était quasiment plus dans le match quand il a raté sa passe en une touche je ne sais plus qui. Sur ce coup (en plus de lors de son entrée en jeu) il est sifflé par son propre public alors qu'il a 20 ans. Tout ça parce qu'il est noir & italien. Même "THE man" a demandé au public de la fermer pour qu'il puisse rester dans son match et Mourinho a continué à l'encourager. Ca me dégoûte, alors ne lui demande pas de courir pour l'équipe après ça, je ne sais pas si t'en aurais été capable.
"Balotelli (0) : A Remplacé Milito à la 75ème. L'attitude plus que la perf sportive. Suffisance et désinvolture, alors que Milito et Pandev sont sortis sur crampes, Sneijder se battait même à quatre pattes et qu'Eto'o ergotait encore pour gratter un dernier p'tit ballon. Lamentable..."

As tu vraiment regardé le match? Connais tu (un minimum) ce joueur et ses problèmes avec les supp de l'Inter? Tes connaissances footballistiques se limitent elles à 2 ou 3 bonnes vannes par article ou plutôt cet humour foireux ne sert il pas à camoufler tes limites en la matière? Tant de questions qui émergent de ta critique envers ce jeune Italien, ta suffisance inspire le mépris. Je ne vais pas répéter ce que l'internaute précédent a si justement énoncé, mais ton commentaire sur Balotelli me fait penser à celui d'un Footix ou d'un pilier de bar (au mieux), et pour le coup, il est vraiment "lamentable"...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
De l'Inter à la Lune
0 3