1. // Europa League – Benfica/OM (1-1)

Le bulletin de notes...

A l'extérieur, un point compte double. D'où une moyenne gonflée pour les Marseillais.

Modififié
0 3
Benfica

Julio César 5 : Brésilien comme l'autre mais remplaçant lui. A se demander pourquoi. S'est désossé pour sortir en deux temps une tête de Niang à bout portant. Ne peut rien sur la tête de Ben Arfa.

Cesar Peixoto 3,5 : En terme de ménage dans la défense, le seul Portugais de l'équipe a laissé de la poussière derrière les meubles.

David Luiz 6 : Les cheveux dans les yeux comme Carles Puyol. Le meilleur défenseur de la partie, comme Carles Puyol.

Luisao 5 : Un look et un jeu de videur de boîte de nuit. Compense son manque de vitesse par un placement irréprochable, toujours devant la porte.

Maxi Pereira 5,5 : S'est fait traiter, sur son but, de « raccroc » par Thierry Roland. Insigne honneur qui signifie qu'il a fait son match.

Javi Garcia 3 : Une frappe de balle à s'exporter en Bundesliga. Pour le reste, il s'est fait bouffer en première par Lucho, en deuxième par Cheyrou.

Di Maria 5 : Élève dont on sait qu'il peut beaucoup mieux faire, donc on est moins indulgent qu'avec ses camarades.

Aimar 2 : Surpuissant dans Football Manager. Surfait dans la vraie vie. Pourtant on a de la pitié pour lui, car tu le sens qu'il est pétri de bonnes intentions le gamin.

Ramires 4 : Taïwo avec un pied droit. Rapide, noir avec une frappe de mulet. Problème : il cadre une fois par an.

Oscar Cardozo 5 : Le bon gars. Adorable, généreux, toujours enthousiaste, volontaire, mais jamais, il le sait, il finira major. Passe toujours à côté du truc en plus. Ce soir, c'était le cadre.

Saviola 5 : A pas pris un centimètre depuis son départ de Monaco. Difficile donc face aux deux gorilles : Mbia et Diawara.

Remplaçants

Carlos Martins 3 : Un corner mal tiré.

Fabio Coentrao 4 : Même poste et même teinture blonde qu'Abel Xavier.

Eder Luis (non noté) : Encore plus petit que Valbuena. Fallait l'inventer.

Entraîneur

Jorge Jesus 5 : Lucho dans 30 ans. En blond.


Olympique de Marseille

Mandanda 3 : Rien à dire jusqu'à la 75ème. Et là c'est le drame. « Quelle boulette que c'est pas vrai » , résume Ferreri.

Taiwo 3,5 : Le Nigérian est jugé sur ses montées et ses centres. Ce soir, il a réussi ses montées. Pas ses centres.

M'bia 7 : Définitivement défenseur axial.

Diawara 5 : A regarder sur la feuille de Cris, mais n'a pas réussi à tout pomper. Sauf le cours de physique et l'exercice intitulé "Comment laisser traîner ses crampons et distribuer quelques tatanes".

Bonnart 6 : Sauve un but et offre une passe décisive. Faut pas s'étonner si le jeu marseillais penche à droite

Cheyrou 7 : Tel qu'on l'attend. Tel qu'on l'a attendu lors de France-Espagne. Tel qu'on l'attendra en vain en AfSud.

Cissé 3,5 : A trop travailler dans l'ombre, on l'oublie. Solide quand même.

Lucho Gonzalez 4 : Meilleur en passing qu'en shooting. L'intérieur du pied, tu l'ouvres pour faire des passes, pas pour marquer des buts. Manque l'immanquable et s'éteint en deuxième.

Niang 4 : Provoque, propose et proteste. Mais ce soir, il est tombé sur Luiz et Luisao, les deux qui font la paire.

Brandao 3 : Plus efficace défensivement qu'offensivement, or son métier, c'est attaquant.

Abriel 4 : Joueur du mois de Novembre, comment peut-on vieillir si vite en quatre mois.

Remplaçants

Valbuena 5 : Petit vélo bousculé ! Petit vélo brisé ! Petit vélo martyrisé ! Mais Petit vélo libère l'action de l'égalisation.

Ben Arfa 7 : Cherchez pas, le modjo, il appartient à Hatem. Alors qu'on le pensait retombé dans ses travers, il score son 3ème but en 3 matchs d'Europa League.

Entraîneur

Didier Deschamps 6 : Coaching payant. Fait rentrer les deux lutins du mercato. L'un est à l'origine de l'égalisation, l'autre à la conclusion.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est un journaliste spécialisé qui a noté les joueurs? Ou bien Djazon dans son fauteuil avec ses bières dans l'accoudoir? Si on pouvait noter le "noteur" le négatif s'imposerait, je croyais que SoFoot était un magazine sérieux.
Un peu déçu de quelques commentaires. Diawara par exemple : c'est plus à la réputation qu'il semble jugé car il a été plus que propre dans ses interventions (2 fautes, et aucun coup de tatane comme il est écrit). Brandao a été bien plus fourbe ce soir (6 fautes et des coups de coude passés inaperçus).

Ce dernier a délivré deux excellents centres qui auraient pu/du faire but d'ailleurs mais passé le milieu de terrain quand l'OM a la balle, tout le monde semble aveuglé.

Pareil pour Cissé, c'est le joueur qui a récupéré le plus de ballons ce soir après Diawara d'après les stats scanball. Mais bon comme on dit qu'il est tout le temps transparent, ne nous emmerdons pas à le regarder.

Dommage car l'analyse du match est pertinente.
il fabrique quoi Mandanda ? à croire qu'il fait tout pour se saborder... Le 3ème rang des gardiens français lui pend au nez !
Par contre je souligne le retour de la classe vintage des gardiens de but nineties ! Ce cher Julio Cesar possède la panoplie complète entre les styles mélangés des Michel Preud'homme (qui a joué au Benfica), Bruno Martini et autres Drazen Ladic ! Un maillot hideux, un style en bois, une dégaine de pouilleux, une sobriété allemande mais une efficacité redoutable! Je dis oui ! mais c'est Bernard Lama qui va faire la gueule... En tout cas le Brésil a désormais de bons gardiens, c'est nouveau ! ça va être très dur de les battre...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Pas un Hazard
0 3