1. // Amical
  2. // France/Espagne (0-2)

Le bulletin de notes...

Quand les Champions d'Europe rencontrent les champions de la France, le match dure 45 minutes.

Modififié
0 5
FRANCE :

Lloris (4,5) : Le moins fébrile. Donc le meilleur Français. Mais fébrile quand même.


Sagna (2) : Tu t'appelles « Sagna » , ça ressemble à « Sagnol » . Alors t'es pris direct en latéral droit chez les Bleuzes. Si, si !... Avec vos impôts.


Ciani (3) : Les obsèques auront lieu vendredi à 10 heures.


Escudé (1) : Mc Do revendique une cuisine diététique en mettant un petit bout de salade verte dans ses « Royal double cheese-bacon » . Escudé revendique une place d'axial gauche parce qu'il est gaucher.


Evra (3) : A copier 100 fois : « Je peux monter devant mais je ne dois pas oublier de défendre » . Avec signature des deux parents.


Toulalan (3) : Jérémie n'a qu'une idole, Michel Sardou. « Ne m'appelez plus jamais France / La France elle m'a laissé tomber / Ne m'appelez plus jamais France / C'est ma dernière volonté » .


L. Diarra (4) : Albert Camus disait que ce qui fait la noblesse de l'Homme, c'est qu'il essaye. Alors, va pour Camus.


Ribéry (2) : Du pur Brian Joubert : ça veut jouer à gauche et décrocher la médaille d'or. Ça joue à gauche à la 65ème et ça demande à sortir au bout de 10 minutes parce que y'a le genou qui fait mal à la cheville...


Gourcuff (1) : Impardonnable parce qu'il a même raté ses corners et ses coups francs indirects. On divise la note par deux.


Henry (2) : Faire confiance à Thierry Henry. Il marquera contre le Costa Rica à Lens, le 26 mai. Ou bien contre la Tunisie à Radès, le 30 mai. Ou au pire, contre la Chine à la Réunion le 4 juin.


Anelka (3) : Premier tir cadré français à la 47ème, soit bien après le match. Sinon Niko a souvent décroché. Au sens propre et au sens figuré.

Remplaçants

Govou (3) : A remplacé Henry en seconde période. Pas grand-chose. A peut-être eu le temps de prendre des notes sur Arbeloa en vue du retour Real-OL. C'est Puel qui le lui avait demandé.


Djib Cissé (2) : A remplacé Anelka en seconde période. A placé une mine dans les nuages, des fois que ça ferait tomber la pluie.


Malouda (3) : A remplacé Ribéry en seconde période. Quand Mankowski lui a demandé d'aller s'échauffer pour rentrer en jeu, il s'est vite énervé : « Pourquoi moi et pas Cheyrou ? » .

[page]
ESPAGNE :

Casillas (4) : Nan, Iker... T'es plus le dernier rempart de l'équipe espagnole. En sélection, le vrai gardien, c'est Puyol.


Ramos (10) : Une sale pute qui latte et qui marque, façon Van Bommel. Et alors ? « Quand t'as décidé de faire la pute, t'as intérêt à être la meilleure du bordel » (David Bowie).


Puyol (7) : Carles : « Xerez est dernier de la Liga mais c'est une équipe dont il faut se méfier un petit peu » . Comme l'Equipe de France, Carles ? « Euh... Oui : comme l'Equipe de France... »


Piqué (7) : A bien travaillé ses relances de 46 mètres et ses transversales de 42 mètres dans les pieds.


Arbeloa (6) : A bien défendu, s'est bien excentré pour étirer le jeu au milieu. En principe, avec ça, il rentre en boîte direct, sans attendre Ramos et Guti.


Alonso (6) : Un début catastrophique et puis après ça a bien donné. Comme dans les bons vieux concerts de Clash : « Spanish bombs, yo te quiero infinito / Yo te acuerda oh mi corazón » ...


Busquets (7) : C'est avec des types comme lui au milieu qu'on se rend compte que l'Espagne joue bien à 12. Mais que fait la FIFA ?


Silva (7) : Le top de la formation espagnole. Un petit Poucet avec des bottes de 7 lieues qui sème des ballons sur son chemin. Le foot français fabrique plutôt des Cyclopes.


Fabregas (7) : En Equipe de France, un joueur interchangeable, c'est une insulte. Dans la Roja, « interchangeable » (avec Xavi), c'est plus qu'un compliment.


Iniesta (6) : « Oui, j'ai un peu tiré au flanc pendant mon footing au Stade de France. Mais on a un match de football samedi soir à Almeria avec le Barça. Fallait bien que je m'économise, non ? »


Villa (8) : Son idole c'est Van Nistelrooy. Même requin blanc que Ruud : attaque en Australie, Afrique du Sud, Californie, Caraïbes, côtes hawaïennes, Japon, Philippines, Nouvelle-Zélande, Stade de France.

Remplaçants :

Xavi, Marcos Senna, Güiza, Fernando Torres, Jesus Navas. Entrés en deuxième mi-temps. Tous les cinq non notés : Briller pendant le décrassage, ça ne compte pas.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Article drôle et souvent vrai. Un peu dur avec certains, notamment les remplaçants qui ont démontré qu'ils avaient envie de jouer, eux. D'ailleurs, quitte à prendre une rouste, n'aurait-il pas mieux valu ne faire jouer que des "remplaçants" dans l'optique de les choisir pour le mondial ? Mais le fossé est grand qui nous sépare de l'Espagne.... dans tous les domaines du jeu, que ce soit individuels ou collectifs. Même la soi-disante supériorité physique est balayée dans les duels par des Torres, Sergio Ramos et consorts... ou alors contourné aisément par des Iniesta ou David Silva....
d'accord sur le bulletin
et Raymond ??? pas de note de sa science du coaching ?? Je suis déçu qu'il n'ai pas fait sa spéciale : 1 remplacement à la 89 eme histoire de vérifier que c'est toujours lui le maître ....Cheyrou doit se demander si il a été assez poli au petit dejeuner pour être dans la liste des 23
Que penser de cette colonie de vacances de 4 jours à Clairefontaine ...avec nos impôts !!!
Raymond t'a plus le choix libére-toi :

1/ tu continue avec les memes: Meme jeu, zero ame, zero envie, ego ego.
2/ Trois tauliers au millieu, Toulalan Gourcuff Cheyrou et un capitaine au hasard Evra ? Tous les autres doivent ranger leur suffisance et jouer si ils veulent... Aucun epargné, tu peux couper TOUTES les têtes (sauf Lloris).
Psychologiquement et mediatiquement je te conseille de prendre le petit Henry, rien que pour emmerder le public le pire du monde....

Raymond tiens bon ramene la coupe a la maison !
Humouristiquement c'est vraiment sympa mais bon Ciani a 3 et Piqué a 7 ??... je trouve qu'on a trouvé un defenseur central mieux que ce qu'on a pu voir ailleurs, une vrai attitude et envie chez lui, il a le caractère et le niveau pour être titulaire.

Bon j'm'étalerais pas libre à toi de prendre le ton que tu veux, mais tes notes n'ont aucun sens (parce que si nos joueurs ont en moyenne 2 et ceux d'espagne en moyenne 7, ba c'est 6-0 qu'il y aurait du avoir hier soir).

Le problème c'est aucun automatisme, très peu de compréhension entre les joueurs et d'affinité, tellement de passe raté. Donc pr moi oui un selectionneur/staff de merde! Il appel cheyrou, ben arfa, il les fait mm pas jouer en amical qd il voit bien que henry et ribery sont a la peine (ribéry demande de sortir non non il met govou ce con....)

En même temps si il mettais malouda avec anelka vu les degat que sa fait a chelsea, au lieu de nous mettre leur périmé d'henry qui juste pour une question de prestige, de "leadership" va tout faire foiré (d'ailleurs sur le 1er but: si il prend rapidement une décision de passe on a occasion de but dangereuse, au lieu de ça il s'arrete, attend [qu'une option miraculeuse sortie de nul part apparaisse pr faire la passe, ce qui n'arrivera pas], puis perd la balle sur la passe suivante (ba oui a un moment faut donner la balle) ce qui conduira en 2 passe au but de Villa, avec au passage Escudé qui laisse la passe décisive passé a coté de lui).

Bref encore beaucoup de frustration je te l'accorde, mais pas de "tous le joueur joue comme des merde c'est pour ça", y'a quelque points noir qui gâche tout collectivement (escudé, henry, domenech? et surement des choses techniques et subtile).
si on prend l'équipe poste par poste:
- gardien: ras. lloris est très bon, les deux autres ne joueront pas et sont bons quand mêmes.
- arrières latéraux: sagna et evra sont exceptionnels! Ils comptabilisent à eux deux zéro passes décisives (pour leur équipe, pas pour l'adversaire) en deux ans (minimum) de titularisation quasi indiscutable... Que doit-on faire? On les vire et puis point barre. Avec moi, ils sont plus dans les 23. L'imposture a ses limites. A droite: chalmé et fanni et à gauche abidal, clichy, voire trémoulinas.
- défenseur central droit: gallas est le boss en temps normal, il sera titulaire indiscutable et indiscuté à ce poste en af du sud. En doublure, Ciani est convaincant, Rami peut l'être aussi: bref, un post de qualité et sans problèmes majeurs.
- défenseur central gauche: si on regarde de plus près, je crois que facile un but sur deux depuis plus de deux ans viennent de ce poste. Comme le Ray est lumineux, abidal est titulaire alors qu'il y est très mauvais et escudé ne mérite pas qu'on s'attarde sur lui. Bref, il manque deux vrais spécialistes dans la liste des 23. Planus est pour moi le complément parfait de gallas: c'est sa place en club, il excelle dans le jeu long, le placement et les tacles. Titulaire. En doublure? Pourquoi pas Rami, mais c'est pas son vrai poste, donc personnes, ou alors gallas qui se bouge le cul pour se décaler.
- Milieux défensifs: Lass + Toulalan = un crime contre l'humanité. La Toule doit absolument disparaître du onze de départ (des 23?). Lass avec un milieu un minimum technique, que ce soit diaby, cheyrou ou gourcuff qui redescend d'un cran (ce qu'il est déjà obligé de faire pour tenter de ressortir le ballon un peu proprement).

Voilà, je crois que si on arrivait à régler déjà ça (soit 7 joueurs tout de même), et l'équipe serait déjà plus solide. Avec une défense complémentaire et solide, des latéraux qui jouent au foot et qui centrent et un milieu qui sert à quelque chose, on serait peut être moins ridicules.
Après devant, c'est sûr que si henry est à ce niveau, il est bien pour jouer vingt minutes en fin de match. Malouda à gauche, anelka à droite, ribery dans l'axe et un avant centre devant (benzema, saha, mais pas gignac), ça doit être un peu mieux que l'indigence qu'on nous propose.

A la votre!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La leçon d'espagnol
0 5