Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // CdM
  2. // Zone AmSud
  3. // Qualifs

Le Brésil s’envole, l’Argentine assure l’essentiel

Le Brésil assomme l’Uruguay (4-1) et assure sa qualification. L’Argentine propose un football abominable et gagne grâce à un penalty discutable face au Chili (1-0). Six équipes dans un mouchoir de poche pour la qualification. Voilà ce qu’il faut retenir des toujours palpitants éliminatoires sud-américaines.

Modififié

L’équipe de la journée : Le Brésil


On n’est pas quintuple champion du monde sans raison. C’est ce que la Canarinha a prouvé à Montevideo. À l’Estadio Centenario, le Brésil a écrasé l’Uruguay 4-1 et assis sa domination sur l’Amérique du Sud. Alors que les coéquipiers de Neymar avaient démarré les éliminatoires par une défaite au Chili, ils ont ensuite enchaîné douze matchs sans défaite. Mieux, depuis l’arrivée de Tite à la tête de la sélection, ils affichent le bilan parfait de sept victoires en sept matchs. Dont ce 4-1 asséné à leur dauphin. Malgré l’ouverture du score prématurée de Cavani sur penalty pour la Celeste, le Scratch ne s’est pas affolé et a patiemment été chercher l’égalisation avant d’accélérer et de rouster les hommes de Tabárez. Impressionnant. Avec dix points d’avance sur le premier non-qualifié à cinq journées de la fin, le Brésil est quasiment en Russie.


Le joueur de la journée : Paulinho


Paulinho a beau jouer en Chine, au Guangzhou Evergrande, et n’avoir jamais réellement percé en Europe (deux saisons moyennes à Tottenham), il est un élément clé du dispositif de Tite. On comprend mieux pourquoi aujourd’hui. Face à l’Uruguay, le milieu défensif a été tout simplement monstrueux, se fendant d’un hat-trick. C’est d’abord lui qui est allé chercher l’égalisation tout seul d’une frappe tendue des trente mètres. Il a ensuite donné l’avantage aux siens en suivant bien une frappe de Firmino repoussée par le portier uruguayen. Enfin il a conclu le show d’un but coquin de la poitrine. Une soirée de gala pour le petit Paulin.

Vidéo


Le but de la journée


Ça fait beaucoup pour le Brésil. Mais difficile hier soir de trouver mieux que cette pépite de Neymar. Un contrôle de la cuisse pour prendre l’avantage sur Sebastián Coates et un lob tout en douceur sur le goal uruguayen. C’était vraiment la nuit des Brésiliens.

Vidéo


L’arrêt de la journée


Longtemps dans la moiteur de Barranquilla, Carlos Lampe a donné des sueurs froides aux Colombiens. Alors que les hommes de Pékerman devaient gagner à tout prix pour rester accrochés au wagon de tête, ils ont eu un mal fou à inscrire ce but essentiel. La faute au goal bolivien auteur notamment de cet arrêt réflexe sur Carlos Bacca. Et d’un sauvetage inutile sur le penalty victorieux de James, puisque ce dernier avait bien suivi.




Vous avez loupé Argentine-Chili et vous avez bien fait ...


On attendait monts et merveilles de la revanche de la finale de la Copa América et on a été déçus. Par les Argentins surtout. Au coup d’envoi, le Monumental est bouillant et ne laisse aucune chance à l’hymne chilien, couvert par les sifflets. Les Argentins prennent les choses en main et ouvrent rapidement le score à la faveur d’un penalty très généreux converti par Messi. Ensuite plus rien ! L’Albiceleste se replie dans son camp et laisse le ballon à la Roja qui n’en fait pas grand-chose. L’entrée de Jorge Valdivia donne des idées aux hommes de Pizzi qui ont plusieurs balles d’égalisation en seconde période, dont ce coup franc déposé sur la barre par Alexis Sánchez, ou ce face-à-face perdu par Castillo. L’Argentine tétanisée et arc-boutée sur son but en fin de match s’en sort vraiment bien.

Vidéo


La décla de la journée


« C’était un match à dix points et nous l’avons gagné. Nous avons fait un match brillant. » Edgardo Bauza, le sélectionneur argentin, pas vraiment regardant sur la manière.


Et sinon ?


  • L’Argentine n’était vraiment pas sereine hier. La preuve ? Sergio Romero qui demande à un ramasseur de balles de gagner du temps. Pas du goût des fans argentins.


  • Alors que la sélection paraguayenne ne soulève pas les foules et que le Stade Defensores del Chaco n’était pas plein, les Guaranis se sont pourtant replacés dans la course à la qualif en battant l’Équateur 2-1.

  • C’est en revanche quasiment fini pour le Pérou, qui a arraché le match nul au Venezuela à la dernière minute et reste bloqué à 5 points de la zone de qualification.

    Vidéo

  • Rarement les éliminatoires auront été aussi serrés. Il n’y a que cinq points d’écart entre l’Uruguay deuxième et le Paraguay septième. Et donc six équipes pour trois sièges et demi. La prochaine journée s’annonce bouillante.


    Les résultats

    Paraguay 2-1 Équateur


    Buts : Valdez (12e) et Alonso (65e) pour le Paraguauy // Caicedo (70e, sp) pour l'Équateur

    Uruguay 1-4 Brésil


    Buts : Cavani (9e, sp) pour l'Uruguay // Paulinho (19e, 52e et 90e+2) et Neymar (74e) pour le Brésil

    Argentine 1-0 Chili


    But : Messi (16e, sp) pour l'Argentine

    Venezuela 2-2 Pérou


    Buts : Villanueva (24e) et Otero (40e) pour le Venezuela // Carrillo (46e) et Guerrero (64e)

    Par Arthur Jeanne
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
    Hier à 16:59 Froger vers l’USM Alger
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 12:15 Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre dimanche 17 juin Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 dimanche 17 juin Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 dimanche 17 juin Lozano climatise l'Allemagne 5 dimanche 17 juin Maradona, le cigare et les yeux tirés 62 dimanche 17 juin La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 dimanche 17 juin Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 dimanche 17 juin Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 dimanche 17 juin Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 dimanche 17 juin Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes