1. // CdM
  2. // Zone AmSud
  3. // Qualifs

Le Brésil s’envole, l’Argentine assure l’essentiel

Le Brésil assomme l’Uruguay (4-1) et assure sa qualification. L’Argentine propose un football abominable et gagne grâce à un penalty discutable face au Chili (1-0). Six équipes dans un mouchoir de poche pour la qualification. Voilà ce qu’il faut retenir des toujours palpitants éliminatoires sud-américaines.

Modififié

L’équipe de la journée : Le Brésil


On n’est pas quintuple champion du monde sans raison. C’est ce que la Canarinha a prouvé à Montevideo. À l’Estadio Centenario, le Brésil a écrasé l’Uruguay 4-1 et assis sa domination sur l’Amérique du Sud. Alors que les coéquipiers de Neymar avaient démarré les éliminatoires par une défaite au Chili, ils ont ensuite enchaîné douze matchs sans défaite. Mieux, depuis l’arrivée de Tite à la tête de la sélection, ils affichent le bilan parfait de sept victoires en sept matchs. Dont ce 4-1 asséné à leur dauphin. Malgré l’ouverture du score prématurée de Cavani sur penalty pour la Celeste, le Scratch ne s’est pas affolé et a patiemment été chercher l’égalisation avant d’accélérer et de rouster les hommes de Tabárez. Impressionnant. Avec dix points d’avance sur le premier non-qualifié à cinq journées de la fin, le Brésil est quasiment en Russie.


Le joueur de la journée : Paulinho


Paulinho a beau jouer en Chine, au Guangzhou Evergrande, et n’avoir jamais réellement percé en Europe (deux saisons moyennes à Tottenham), il est un élément clé du dispositif de Tite. On comprend mieux pourquoi aujourd’hui. Face à l’Uruguay, le milieu défensif a été tout simplement monstrueux, se fendant d’un hat-trick. C’est d’abord lui qui est allé chercher l’égalisation tout seul d’une frappe tendue des trente mètres. Il a ensuite donné l’avantage aux siens en suivant bien une frappe de Firmino repoussée par le portier uruguayen. Enfin il a conclu le show d’un but coquin de la poitrine. Une soirée de gala pour le petit Paulin.

Vidéo


Le but de la journée


Ça fait beaucoup pour le Brésil. Mais difficile hier soir de trouver mieux que cette pépite de Neymar. Un contrôle de la cuisse pour prendre l’avantage sur Sebastián Coates et un lob tout en douceur sur le goal uruguayen. C’était vraiment la nuit des Brésiliens.

Vidéo


L’arrêt de la journée


Longtemps dans la moiteur de Barranquilla, Carlos Lampe a donné des sueurs froides aux Colombiens. Alors que les hommes de Pékerman devaient gagner à tout prix pour rester accrochés au wagon de tête, ils ont eu un mal fou à inscrire ce but essentiel. La faute au goal bolivien auteur notamment de cet arrêt réflexe sur Carlos Bacca. Et d’un sauvetage inutile sur le penalty victorieux de James, puisque ce dernier avait bien suivi.




Vous avez loupé Argentine-Chili et vous avez bien fait ...


On attendait monts et merveilles de la revanche de la finale de la Copa América et on a été déçus. Par les Argentins surtout. Au coup d’envoi, le Monumental est bouillant et ne laisse aucune chance à l’hymne chilien, couvert par les sifflets. Les Argentins prennent les choses en main et ouvrent rapidement le score à la faveur d’un penalty très généreux converti par Messi. Ensuite plus rien ! L’Albiceleste se replie dans son camp et laisse le ballon à la Roja qui n’en fait pas grand-chose. L’entrée de Jorge Valdivia donne des idées aux hommes de Pizzi qui ont plusieurs balles d’égalisation en seconde période, dont ce coup franc déposé sur la barre par Alexis Sánchez, ou ce face-à-face perdu par Castillo. L’Argentine tétanisée et arc-boutée sur son but en fin de match s’en sort vraiment bien.

Vidéo


La décla de la journée


« C’était un match à dix points et nous l’avons gagné. Nous avons fait un match brillant. » Edgardo Bauza, le sélectionneur argentin, pas vraiment regardant sur la manière.


Et sinon ?


  • L’Argentine n’était vraiment pas sereine hier. La preuve ? Sergio Romero qui demande à un ramasseur de balles de gagner du temps. Pas du goût des fans argentins.


  • Alors que la sélection paraguayenne ne soulève pas les foules et que le Stade Defensores del Chaco n’était pas plein, les Guaranis se sont pourtant replacés dans la course à la qualif en battant l’Équateur 2-1.

  • C’est en revanche quasiment fini pour le Pérou, qui a arraché le match nul au Venezuela à la dernière minute et reste bloqué à 5 points de la zone de qualification.

    Vidéo

  • Rarement les éliminatoires auront été aussi serrés. Il n’y a que cinq points d’écart entre l’Uruguay deuxième et le Paraguay septième. Et donc six équipes pour trois sièges et demi. La prochaine journée s’annonce bouillante.


    Les résultats

    Paraguay 2-1 Équateur


    Buts : Valdez (12e) et Alonso (65e) pour le Paraguauy // Caicedo (70e, sp) pour l'Équateur

    Uruguay 1-4 Brésil


    Buts : Cavani (9e, sp) pour l'Uruguay // Paulinho (19e, 52e et 90e+2) et Neymar (74e) pour le Brésil

    Argentine 1-0 Chili


    But : Messi (16e, sp) pour l'Argentine

    Venezuela 2-2 Pérou


    Buts : Villanueva (24e) et Otero (40e) pour le Venezuela // Carrillo (46e) et Guerrero (64e)

    Par Arthur Jeanne
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article

    Kit Fisteur Niveau : Loisir
    Purée pourtant le Brésil avait commencé si mal les qualifs... juste incroyable.

    Dommage pour l'Uruguay hier mais bon au vu du classement, rien à craindre à priori.
    Pas incroyable du tout si tu suis et connais le football d'AMS.

    L'opinion européenne ne vaut pas grand chose à ce sujet.

    Il y a quelques temps c'était le Brésil qui était devenu de la merde, maintenant c'est au tour de l'Argentine de prendre cher.

    Je lis même que le Brésil marche sur l'AMS. Les mêmes qui les descendaient il y a peu.
    1 réponse à ce commentaire.
    Note : 1
    C'est beau quand même les qualifs en Am Sud où tu as le droit de jouer un barrage quand tu es 5ème ...

    Un petit barrage contre la Nouvelle Calédonie ou les Iles Salomon, si l'Argentine se sort les doigts, ça peut être jouable !
    Je ne comprends pas ce genre de commentaire. Il y effectivement 4+1 places qualificatives pour le mondial mais seuls le Vénézuela, la Bolivie et dans une moindre mesure le Pérou peuvent être considérés comme des équipes de seconde zone. Le niveau est bien plus homogène depuis une dizaine d'années et la difficulté de la zone Amsud n'a rien à envier à celle de l'Europe.
    LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
    Tu oublies la Colombie dans les nations de seconde zone!
    Que c'est médiocre...
    philfrenhie Niveau : CFA
    Note : 1
    autant je suis d'accord avec toi concernant l'homogeneite de la zone amsud, a mon gout le niveau general est plus faible par rapport a la zone Europe ou tu as au min 7 ou 8 equipes de niveau mondial(FRA,ALL, ANG, ITA, PB, ESP, POR, CRO, BEL.....la
    Ce commentaire a été modifié.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
     //  19:58  //  Aficionado de l'Argentine
    @ philfrenhie, au contraire je trouve que le niveau moyen en Amsud est plus homogène et presque plus élevé car s'il y a un peu moins de cadors en terme quantitatif, il y a aussi moins de petites équipes et de points donnés d'avance. Un déplacement au Venezuela ou en Bolivie est beaucoup plus compliqué qu'un match contre Andorre, Saint-Marin, Gibraltar, la Moldavie ou le Luxembourg !
    Ce commentaire a été modifié.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
     //  20:15  //  Aficionado de l'Argentine
    Note : 1
    Aujourd'hui peut-être mais historiquement, le Pérou est tout sauf une nation de seconde zone. Derrière l'inamovible trio Brésil-Argentine-Uruguay, c'est même sans doute le 4e pays sud-américain en terme de grands joueurs et de grandes générations !
    Cubillas, Sotil, Chumpitaz, Teodoro Fernandez, Cesar Cueto, Joya, Velasquez, Seminario, Valeriano Lopez, Villanueva, Chale, Oblitas, Melendez, Victor Benitez, Uribe, Muñante, Terry, Pedro Leon, Loayza, Delgado, Pizarro, Farfan, Guerrero... Au niveau quantitatif et historique, je pense que le Chili, la Colombie et le Paraguay sont légèrement au-dessous (même si ces trois-là ont dépassé le Pérou depuis les 90's).
    Et ces nations se jouent-elles en qualif? Non.
    Et encore faut aller les jouer les matchs à La Paz à 3500m d'altitude.
    Kit Fisteur Niveau : Loisir
    Tu oublies Tahiti enfin ! Et ils ont toutes leurs chances contre l'Equateur ou le Chili !








    Ou pas.
    Abusé quand meme. A l'epoque ou y'avait toujours l'australie c'etait moins secure, et l'uruguay avait meme perdu en pour la CM 2006, mais a ce niveau là autant attribuer directement la 5eme place.
    9 réponses à ce commentaire.
     //  15:04  //  Amoureux de la Bolivie
    Note : 3
    il n'y a que les 3 points à retenir du côté argentin, pour le reste tout est à oublier ! 1 seule offensve collective construite (si on enlève 2 ou 3 rush individuels de Messi) sur 90 minutes ! (quand Rojo déborde coté gauche et centre pour Messi qui envoie sa reprise bien au dessus), le but vient d'un péno (généreux) et l'immanquable d'Otamendi d'un coup de pied arrêté. Un jeu affligeant avec un système de départ en une sorte de 4-2-4 déséquilibré et coupant l'équipe en 2. Dès la 2ème mi temps les argentins ne se sont même plus emmerdé à construire, la défense dégageait et balançait devant, multipliant les fautes en attaque et au milieu (Higuain n'a fait que ça de son match des "petites" fautes à répétition) et gagner de temps.

    Donc le seul truc à retenir c'est qu'ils ont pris les 3 points en tenant le score (vous me direz ils étaient là que pour ça)

    Le Chili ne méritait pas de perdre, l' absence combinée de Vidal et Diaz ont pesé en leur défaveur, et Valdivia a montré en 20 minutes que Pizzi aurait du le titulariser. Sanchez a été le meilleur chilien, le plus remuant et initiant les mouvements offensifs, et il aurait pu égaliser avec un coup franc sur la barre.

    Pelouse en très mauvaise état aussi ça n'a pas aidé, mais les Argentins n'avait pas envie d'aligner 3 passes de toute façon.
    Note : 4
    https://streamable.com/uw0lb Cette séquence avec les commentaires désabusés de Omar da Fonseca résume tout... quelle équipe affreuse tactiquement
    el.maestro Niveau : CFA
    J'ai pas vu le match hier, mais que cette séquence que tu montres est affreuse.
    Comment une sélection avec tant de qualité sur le papier peut elle jouer aussi mal..?
    D'autant que comme le dit Da Silva dans la vidéo, cela fait quelques temps que c'est comme ça. Meme pour leur épopée en Cdm 2014 c'était la même chose, mais à la rigueur c'était complètement assumé à ce moment-là...
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
     //  20:02  //  Aficionado de l'Argentine
    Oui le Chili a été mal payé et comme tu dis, les absences de Vidal (surtout) et Diaz ont pesé lourd dans la balance.
    Par ailleurs, même si je suis pas objectif en tant qu'immense fan d'El "Mago", je trouve que Valdivia devrait être titulaire dès que son physique le permet. C'est peut-être mon côté romantique mais on parle là de l'un des derniers vrais 10 du foot et sans doute l'un des meilleurs passeurs de ces dernières années !
    3 réponses à ce commentaire.
    GLOBULES ROUGES ET BLANCS Niveau : DHR
    Avec la perf de Paulinho , Fabinho ne va peut-être pas appelé de sitôt malheureusement
     //  15:21  //  Amoureux de la Bolivie
    Note : 2
    Fabinho a déjà été appelé, il etait présent dans la sélection lors des Copa America 2015 et 2015. Dunga en faisait la doublure de Dani Alves, à son poste initial d'arrière droit

    En revanche, au milieu, poste où il brille à Monaco, la concurrence n'est pas la même.
    GLOBULES ROUGES ET BLANCS Niveau : DHR
    En effet il a déjà été appelé .
    Mais pour moi il a plus que sa place dans la Sélécao et même au milieu
    2 réponses à ce commentaire.
     //  15:17  //  Amoureux de la Bolivie
    Carlos Lampe a encore failli devenir à nouveau le héros de la Verde.
    c'était déjà le cas en multipliant les arrêts pour ramener un nul historique du Chili (match perdu ensuite sur tapis vert pour avoir aligné Cabrera, un joueur paraguayen fraichement naturalisé mais non-éligible).
    Et là, il a encore maintenu en vie la Bolivie pour arracher un nul, héros en sauvant le péno mais ça n'a pas suffi...
    Je vois que Di Maria a retenu au moins une chose du match du 8 mars grace à Suarez, comment obtenir des penos foireux...
    1 réponse à ce commentaire.
    Comment on peut avoir une équipe aussi légendaire, un public aussi bruyant et présent, le meilleur joueur du monde, les meilleurs techniciens viennent de ce pays et avoir un jeu aussi merdique depuis tant d'année ?

    Ce fût une putain de purge, Le chili méritait au moins le match nul.

    Bauza hijo de p***

    ICARDI A LA SELECCION
    Ronaldo est portugais
    1 réponse à ce commentaire.
    Fred Astaire Niveau : Ligue 2
    Donc si je comprends bien j'ai bien fait d'aller me coucher. Encore un penalty douteux pour l'équipe de Messi ?, ça devient une rengaine.
    GrunWeiss Niveau : DHR
    Triste pour le Pérou. J'aurais aimé voir Pizarro finir sa carrière sur une Coupe du Monde...
    L'Uruguay va sans doute se qualifier mais je les trouve de plus en plus poussifs

    que ce soit au Mondial 2014, à la Copa America 2015 ou celle de 2016 ils ont été décevants, et même s'ils sont bien classés dans ces éliminatoires ils ont bien du mal à retrouver de leur superbe

    il y a eu bien sur la longue suspension de Suarez qui les a pénalisés mais je me demande si Oscar Tabarez n'a pas fait son temps ? ça fait plus de 10 ans qu'il est à la tête de la Celeste, sa santé est précaire, l'équipe stagne...j'aimerais savoir ce qu'en pense Penarol mi Amor ou d'autres suiveurs du foot SudAM
    Mothafucka Niveau : CFA
    Mais sinon, on vient encore nous raconter que Messi a la meilleur équipe du monde derrière lui et que c'est une honte qu'il ne gagne rien en sélection.

    Tout ce que je vois, c'est une sacrée brochette de joueurs surcotés qui se prennent pour ce qu'ils ne sont pas. Sans Messi, c'est 7 points sur 21 (de mémoire) contre des équipes moyennes (hormis le Brésil). Avec Messi, 15 sur 18. C'est déjà un exploit qu'ils aient enchaîné 3 finales consécutives avec un tel groupe. Sans Messi, 0 finale.
    Ce commentaire a été modifié.
    Mais quelle horreur cette équipe d'Argentine. Les mecs enchainent les sélectionneurs et comprennent pas que Mascherano + Biglia c'est de la grosse merde. L'équipe est complètement coupée en deux entre 6 joueurs hypers défensifs et 4 mecs devant.

    On se plaint de nos latéraux mais quand je vois ceux de l'Argentine je me dis que même avec Sidibé qui est moyen on est pas les pires parmi les grosses sélections.

    Vu que c'est la mode, "je mange un rat si l'Argentine est championne du monde avec Biglia - Mascherano au milieu".

    Non mais en plus il y aurait tellement de belles choses à faire avec cette équipe. Rien qu'avec Banega au milieu tu crées un peu de jeu et de liant entre le milieu et Aguero-Higuain complètement inutiles lorsque alignés ensemble.

    Ca me désole de voir cette rigidité dans un pays qui avec l'Italie a produit les meilleurs entraineurs ayant existé.

    Ils pourraient presque faire un 3-4-3 à la Chelsea avec Di Maria en piston gauche, et surtout un trio offensif avec Messi, Dybala et un 9 entre Higuain/Aguero/Icardi selon ce qui marche le mieux. Romero

    Garay - Mascherano - Otamendi

    AD offensif - Banega - Qui vous voulez - Di Maria

    Messi

    Dybala Higuain
     //  17:05  //  Amoureux de la Bolivie
    Rojo et Otamendi sont à dégager ! Les mecs en défense centrale, s'en foutent de relancer proprement, ça dégage le plus loin et basta ! C'est physique, ça tient sous pression adverse mais rien d'autres. En face, ils font passer Medel pour un numéro 10 !

    Biglia-Mascherano, c'est devenu tellement inutile et inintéressent ! ça a quand même marché en 2014 avec Sabella, c'était pas incroyable, mais ça se tenait parce que Mascherano était à un niveau supérieur. Là, il baisse de niveau avec l'âge, et c'est même dur de tenir 90 minutes à son poste comme par le passé pour lui (tenter de le replacer en libéro dans une défense à 3 au mieux ça se tente, surtout qu'au Barça il l'a déjà fait à maintes reprises). Bref, le milieu ne construit rien, aucun liant avec l'attaque, Messi doit redescenrdre et remontée sur 30-40 mètres balle au pied pour faire la jonction avec ses attaquants !

    Et devant, Aguero a toujours était qu'une ombre en sélection, Et puis une association avec Higuain n'a jamais fonctionné. Di Maria même constat je pense qu'il a eu assez sa chance comme titulaire pour montrer beaucoup mieux.

    En fait depuis la coupe du monde 2014 (voir même avant), tous ces joueurs que je cites n'ont jamais montré ensemble une idée collective d'un projet de jeu ou tactique clair qui ressort en regardant cette équipe, mis à part 1 match par ci et 1 autre match par là, mais jamais de continuité, c'est tres irrégulier. collectivement ils ont été forts dans d'autres domaines, car pour faire 2 finales de Copa America à la suite derrière c'est pas un accident. mais ça va faire 3 ans que les selectionneurs argentins les alignent quasiment tous ensemble, et en terme de jeu c'est le néant actuellement ou plutôt Messi sauve qui peut.
    J'ai vraiment la sensation que l'Argentin n'arrive pas à former de vrais arrières latéraux.
    C'est une récurrence depuis des années.
    Même Zanetti n'était pas un pur arrière latéral, il pouvait jouer offensif ou même milieu centre.

    Y a t'il un spécialiste pour une explication ?
    Ce commentaire a été modifié 3 fois.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
     //  20:05  //  Aficionado de l'Argentine
    C'est quand même un comble pour un pays qui a produit des Zanetti, Marzolini, Sorin, Tarantini, Sosa, Pescia, Olguin, Olarticoechea ou Ibarra ! Mais tu as malheureusement raison... :(
    Ce commentaire a été modifié.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
     //  01:23  //  Aficionado de l'Argentine
    J'aimerais vraiment voir un jour un quatuor Banega-Messi-Dybala-Icardi, avec éventuellement Pastore et Higuain pouvant prendre la place de Banega et Icardi. Ceci dit, pas sûr qu'on voit beaucoup l'avant-centre interiste tant que Bauza est sur le banc.

    Par contre, Messi-Dybala, pour moi c'est un tandem incontournable et Banega a vraiment le niveau pour prendre le jeu à son compte au milieu, sachant qu'un Pastore en forme peut aussi beaucoup apporter.

    Sur les côtés, en revanche, je suis pas fan de Di Maria : en début de saison, j'aurais bien vu Nico Gaitan dans un rôle de piston gauche. Il a le talent pour mais ses débuts à l'Atletico sont un peu compliqués. Espérons que ce soit la traditionnelle période d'adaptation par laquelle sont passés Griezmann et Carrasco et que Simeone arrive à le faire encore progresser...

    D'ailleurs pour ceux qui suivent Benfica, il donne quoi Franco Cervi ? Je l'aimais bien à Central mais pas trop suivi depuis qu'il est arrivé en Europe...

    Sinon au niveau de la relève en attaque, faut voir comment vont évoluer les deux jeunes de River, Lucas Alario et Sebastian Driussi. Pour l'instant, ce ne sont encore que des promesses mais dans des styles différents, ils me rappellent un peu tous les deux le jeune Hernan Crespo du grand River 96. Je ne peux que leur souhaiter la même carrière !
    4 réponses à ce commentaire.
    Ce commentaire a été modifié.


    Tu peux foutre un milieu plus défensif à côté de Banega, Biglia ou un autre s'il y a mieux mais voila. Et surtout retrouver un fond de jeu pour un pays qui ne mérite pas cette diarrhée footballistique
    Ce commentaire a été modifié.
    Bauza ferait mieux d'arrêter de jouer les fanfarons/Paco Rabanne et de s'atteler vraiment à donner une autre gueule à son équipe

    même s'il elle a des manques à certains postes, il est inconcevable qu'une équipe comme l'Argentine ne propose pas un meilleur football. Il y a quoi qu'il arrive la base de joueurs pour faire beaucoup mieux.
    Ce que je ne comprends pas c'est que le mec a des références sur son continent, je lis beaucoup de trucs comme quoi c'est un bon entraineur, mais il nous sort la même bouillie que tous les autres. C'est désolant.
    oui en effet son bilan en club parle pour lui. Je ne sais pas, peut être qu'il s'enferme dans des certitudes comme cela arrive à de nombreux entraîneurs qui ont réussi au bout d'un certain temps.

    Après il va peut être tenir son pari et poser ses burnes sur les yeux de tout le monde au Mondial 2018. Mais pour le moment, il y a de quoi être critique sur son travail à la tête de l'Albiceleste
    CuervoCanari Niveau : District
    Merci!

    Tu résumes presque exactement ce que je pense. Le milieu ne fonctionne pas depuis longtemps, et pour moi la plupart des pb viennent de là (et des latéraux... et du cumul d'attaquants attirés par l'axe...) Je pensais être tout seul à penser que Di Maria en piston, c'est encore son meilleur poste en sélection (vu qu'il ne peut pas prendre la place de Messi à droite), je suis très content de lire ton post! Pour compléter, un Enzo Pérez à droite et un Pastore au milieu ou en faux ailier gauche, ça aurait de la gueule. Par contre, l'association Dybala/Messi, j'y crois pas trop...

    Ma compo fantasmée (c'est fou comme beaucoup pensent au 3-4-3 pour cette équipe, et que ça n'ait pas l'air de traverser l'esprit de Bauza) :

    Rulli

    Otamendi Mascherano Musacchio

    Perez Banega Biglia* Di Maria
    (*ce serait bien de trouver mieux)
    Messi Pastore (ou Correa)
    Higuain (ou Dybala)

    PS : Bauza, il a gagné en club, c'est vrai. Je suis supporter de San Lorenzo, et il nous a fait gagné notre première Libertadores. Merci à lui. Mais question jeu, on avait les yeux qui saignaient!
    4 réponses à ce commentaire.
    MariScott
    S'ennuyer ce soir? Vous ne savez pas où trouver une fille pour la nuit? Bienvenue http://u.to/HtzPDw
    va brouter ailleurs !
    mara donna des frissons Niveau : CFA
    Lui c'est le seul d'entre nous qui peut mater So Foot toute la journée au taf sans se faire choper par son boss.
    c'est même son boulot

    tout laisse penser que ce sont des brouteurs ivoriens à la recherche de pigeons
    Ce commentaire a été modifié.
    Aucune chance que je la choppe non plus.
    Encore une conne qu'a probablement toutes les hépatites de l'alphabet.
    4 réponses à ce commentaire.
    Moi je m'attendais a ce genre de match (de la peur), pression du résultat oblige.
    Après que l'équipe joue mal c'est sur mais le milieu footballistique attend toujours beaucoup des argentins , peut etre avez vous trop tendance a surcoter ce pays de foot .Chaque compétition depuis 30 ans c'est la meme histoire , ah l'argentine,Maradona ,Bielsa et cie..Bah non.
    Ce commentaire a été modifié.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
     //  20:09  //  Aficionado de l'Argentine
    Note : 2
    En même temps, c'est logique, historiquement on parle quand même de l'un des plus grands pays de foot au monde, l'un de ceux qui a produit le plus de grands joueurs... Et quand tu vois leurs générations exceptionnelles des années 90 et 2000 (bien plus équilibrées que maintenant d'ailleurs), c'est incroyable qu'ils n'aient pas remporté plus de titres !
    Si tu regardes bien l'Argentine c'est surtout un football rugueux , construit contre le modèle brésilien ( meme shéma Italie vs Allemagne) . Les equipes de 86 et 90 etaient composées de bouchers autour d'un génie (plus Burrutchaga). C'est comme ca que l'Argentine va loin.
    Pour évoquer les années 90 les Crespo,Ortega,Aimar,Batistuta,Gallardo et cie ne collent pas avec l'ame du foot argentin.
    Les anglais aussi avaient une grosse génération,les Lampard,Gerrard,Ferdinand,Scholes,Beckham..et pourtant..
    Ce commentaire a été modifié.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
     //  23:50  //  Aficionado de l'Argentine
    Surtout un football rugueux ??? Pas trop d'accord... Le foot argentin a certes toujours eu cette grinta propre au foot rioplatense (comme l'Uruguay ou le Paraguay) mais c'est aussi l'un des pays ayant produit le plus de génies du ballon rond !

    Pour saisir l'âme d'un football, il faut l'étudier sur le long terme et de ce côté-là, la liste des artistes argentins depuis des décennies est quasi infinie : Moreno, Pedernera, Tucho Mendez, Martino, Sivori, Corbatta, Grillo, Sanfilippo, Onega, Rojitas, Bochini, Brindisi, Houseman, Beto Alonso, Kempes, Ardiles, Maradona, Burruchaga, Marcico, Ortega, Gallardo, Riquelme, Aimar, Messi et j'en passe...
    Peu de pays peuvent en dire autant (à part le Brésil).

    Quant à l'Albiceleste, il y a eu beaucoup de belles équipes d'Argentine : celle de 45-46-47, 57 (les Carasucias), 59, 93-94, 98, 2002, 2006...
    Et même les équipes championnes du monde de 78 et 86 ne jouaient pas si mal qu'on le dit souvent, même si le 3-5-2 de Bilardo était, il est vrai, avant tout un collectif solide entièrement dédié à Maradona.
    Et en 78, Menotti disposait de sacrés manieurs de ballon entre Ardiles, Houseman, Kempes, Bertoni, Villa, Beto Alonso (même si ce dernier n'a pas beaucoup joué)...
    3 réponses à ce commentaire.
    Sans Icardi, la seleccion n'arrivera a rien.


    BAUZA HIJO DE P***
    Oui. Et sans Jallet l'EDF ne fera rien non plus d'ailleurs.
    1 réponse à ce commentaire.
    kim jung kill Niveau : National
     //  19:43  //  Supporter du Chili
    Note : 2
    vraiment déçu y avait moyen au moins d'obtenir le match nul en Argentine, mais bon pas la peine de pleuré sur l'arbitrage les chiliens ont été brouillon dans l'attaque, sauf Sanchez qui était vraiment a fond. Comprend pas pourquoi Valdivia n'étais pas titulaire. L'abscence de Diaz et Vidal c'est fais sentir. Maintenant le Chili n'a plus le droit a l'erreur, ça deviens de plus en plus serré ces qualif
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
     //  01:31  //  Aficionado de l'Argentine
    Valdivia qui joue toujours aux Emirats, quel gâchis putain !
    Pas très objectif car je suis un énorme fan du joueur mais c'est quand même fou qu'il soit encore là-bas. Ce mec aurait sa place dans pas mal de grands clubs européens ou sudam. Si au moins il était resté à Palmeiras, dans l'équipe de la saison dernière, il aurait pu faire très mal en alimentant Gabriel Jesus en ballon.

    En Europe, je le verrais bien dans des clubs genre Séville, Villarreal, Roma, Fiorentina (mon rêve, ça aurait été à l'OM sous Bielsa mais bon)...

    L'un des derniers vrais 10 du foot moderne, un régal pour tous les amoureux du beau jeu, les romantiques et les esthètes !
    1 réponse à ce commentaire.
    ça fait combien de temps que Willian n'a pas joué un match avec la séléction ?

    Bon je suis ça de très très loin , mais il me semble que depuis qu'il n'est plus tituliare indiscutable , l'équipe enchaîne les victoires .( C'est valable aussi pour Oscar ).
    Ce commentaire a été modifié.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
     //  21:33  //  Aficionado de l'Argentine
    Quand j'y pense, Oscar milieu offensif titulaire avec la Seleçao, c'était vraiment un crime de lèse-majesté pour un pays qui a produit des meneurs de jeu aussi sublimes que Zizinho, Didi, Rivelino, Gerson, Ademir da Guia, Dirceu, Zico, Socrates, Rai, Valdo, Rivaldo, Djalminha, Ronaldinho (sans compter les Pelé, Tostao, Jair ou Kaka qui pouvaient aussi jouer à ce poste)...
    1 réponse à ce commentaire.
    Pour moi le Brésil c'est Naze depuis que les teutons leur en ont collé 7 à la world Cup...

    Sinon j'ai toujours kiffé le maillot du Pérou qui est éternel....
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
     //  01:32  //  Aficionado de l'Argentine
    Bien d'accord, l'un des maillots de sélection les plus classes (un peu comme celui de River, assez similaire) ! <3
    1 réponse à ce commentaire.
    Je ne suis pas fan des compos de Tabarez. Et pourtant les uruguayens ont bien commencé les éliminatoires mais on a l'impression que ça joue petit bras. Les uruguayens ont eu quelques bonnes séquences mais quand tu as des techniciens comme Lodeiro et De Arrascaeta, Vecino au milieu, un Urretaviscaya virevoltant en ce moment, ya de quoi faire de belles chose.
    Sinon ce Brésil, c'est très fort. Je les trouvais un peu trop calculateurs sur les derniers matchs, mais là ils ont montré beaucoup de maîtrise dans presque tous les compartimenents du jeu. Ya juste une faiblesse dans le jeu aérien.
    Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 1
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10
    mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 16 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 24 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41 vendredi 30 juin Percuté par un scooter, il rattrape le chauffard grâce à ses coéquipiers 18 vendredi 30 juin Mariano Díaz s'engage avec Lyon 47 vendredi 30 juin L'énorme frappe de Wendel avec Fluminense 2 vendredi 30 juin Hulk suspendu après avoir soutenu Oscar 24 vendredi 30 juin Benayoun offre la victoire au Beitar en barrage de Ligue Europa 21