Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Amical
  3. // Autriche-Brésil (0-3)

Le Brésil est prêt pour la Russie

Une semaine après son succès face à la Croatie (2-0), le Brésil a prouvé sa bonne forme du moment en ne faisant qu'une bouchée de l'Autriche (3-0), qui s'était offert le scalp de l'Allemagne quelques jours plus tôt. Avec cette victoire, le Brésil confirme son statut de favori à la victoire finale en Russie, d'autant plus que Neymar – auteur d'un but – a prouvé que sa blessure était définitivement derrière lui.

Modififié

Autriche 0-3 Brésil

Buts : Gabriel Jesus (35e), Neymar (63e) et Coutinho (69e) pour le Brésil

Titulaire pour la première fois depuis le 25 février dernier et sa blessure subie face à l’OM, Neymar a vite compris que les Autrichiens n’allaient pas lui faire de cadeaux. Un croche-patte pour son premier ballon touché, deux défenseurs sur le dos en permanence, l’ailier du Paris Saint-Germain a passé la première heure de jeu à encaisser les coups et perdre des ballons. De là à s’inquiéter pour son retour en forme ? Pas vraiment, puisque Neymar a profité d’une once de liberté et d’un ballon de Willian pour faire joujou avec Aleksandar Dragović et glisser le ballon entre les jambes du portier autrichien pour inscrire son deuxième but en autant de matchs de préparation, avant d’aller s’asseoir sur le banc avec 83 minutes de jeu dans les jambes. Il n’y a pas de doute, Neymar est bien prêt pour le Mondial.

Gabriel Jesus force le verrou autrichien


Boostés par leur victoire face à l’Allemagne et la Russie, les Autrichiens démarrent la rencontre pied au plancher afin de montrer à leur adversaire du soir qu’ils ne comptent pas jouer le sparring-partner tout doux qui se laisse abattre devant son public venu en masse au Ernst-Happel Stadion de Vienne. Non, l’Autriche tente de poser le ballon, enchaîne les passes et se montre agressif à la perte du ballon. Parfaitement articulé autour de son 3-4-3 à la sauce Antonio Conte, l’Autriche tente de mettre en danger le Brésil, mais Casemiro est là pour récupérer tous les ballons qui passent dans l’entrejeu.


Son travail bien fait, le milieu du Real Madrid peut même s’autoriser une praline des 25 mètres qui rase la lucarne de Heinz Lindner (7e). Bousculés en début de rencontre, les Brésiliens posent petit à petit le pied sur le ballon, mais n’arrivent pas à entrer dans la surface de réparation autrichienne. Résultat, Neymar (17e) et Coutinho (24e) sont obligés de tenter leur chance de loin, mais le portier des Grasshoppers veille au grain. À nouveau sollicité par Paulinho (34e), Heinz Lindner ne peut en revanche rien face à Gabriel Jesus, qui profite d’une frappe de Marcelo contrée et d’un arbitre de touche clément pour enrouler un ballon dans le petit filet opposé (0-1, 35e).

Le festival du Brésil


La deuxième période démarre comme la première : l’Autriche met le pied sur le ballon et sur les chevilles des Brésiliens, sans toutefois réussir à se montrer dangereux. En face, le Brésil et son mode diesel commencent à se chauffer sur une frappe de Coutinho captée par Heinz Lindner (61e), avant que Neymar actionne le début du festival brésilien (0-2, 63e). Un festival qui va notamment voir un une-deux de toute beauté entre Philippe Coutinho et Roberto Firmino se terminer sur une frappe enroulée à la Thierry Henry du milieu du Barça dans le petit filet d’un Lindner impuissant (0-3, 69e). En jambes, Petit Couteau aurait même pu s’offrir un doublé si la barre transversale en avait décidé autrement (73e). Sous l’eau, l’Autriche tente de sauver l’honneur en jetant ses dernières forces dans la bataille sur des frappes lointaines, mais Stefan Hierlander trouve les gants d’Alisson (79e), tandis que Marko Arnautović ne trouve pas le cadre (85e). Invaincu depuis maintenant un an, le Brésil est définitivement prêt pour aller décrocher une sixième étoile du côté de Moscou.


Autriche (3-4-3) : Lindner – Dragović (Danso, 70e), Prödl, Hinteregger – Lainer, Baumgartlinger, Grillitsch (Zulj, 66e), Alaba – Schöpf (Hierlander, 58e), Schlager (Burgstaller, 58e), Arnautović. Sélectionneur : Franco Foda.

Brésil (4-3-3) : Alisson – Danilo, Thiago Silva (Marquinhos, 60e), Miranda, Marcelo (Filipe Luís, 67e) – Paulinho, Casemiro (Fernandinho, 60e), Coutinho (Taison, 76e) – Willian, Gabriel Jesus (Firmino, 67e), Neymar (Douglas Costa, 83e). Sélectionneur : Tite.


Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 14:23 Kondogbia : « J'ai toujours voulu jouer pour la Centrafrique » 164
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 11:48 Bolt s'insurge contre un contrôle antidopage 25
À lire ensuite
La fiche de la Suède