En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe A
  3. // Brésil/Croatie (3-1)

« Le Brésil débute en volant »

Modififié
Rivalité historique oblige, le quotidien argentin Olé ti(t)re à sa manière sur la première victoire brésilienne de la compétition (2-1) face à la Croatie : « Le Brésil débute en volant ! » Selon l'équivalent de L'Équipe en Argentine, « le Brésil est revenu dans le match grâce à un joli cadeau de l'arbitre japonais. (…) S'ils vont bénéficier de cette aide-là pendant toute la compétition, autant qu'ils préviennent dès maintenant.  » Olé préfère aussi s'attarder sur la plaisante prestation croate, plutôt que sur les buts de Neymar. « Si les deux équipes rejouaient le match 10 fois, le Brésil l'emporterait sûrement 9 fois, mais ce soir le Brésil ne méritait pas de gagner tant la Croatie a été supérieure tactiquement aux Brésiliens tout au long du match. »

Argentine toujours, Clarin s'attarde lui aussi sur les décisions douteuses de l'arbitre japonais en faveur du Brésil : « Les Brésiliens étaient en difficulté, jusqu'à ce que Yuichi Nishimura entre en action. » De l'autre côté de l'Atlantique, en Espagne, le quotidien Marca parle également d'une victoire polémique, mais aussi de guerre froide : « Une partie du pays est contre le Mondial et l'autre souhaite venger le Maracanazo de 1950 le 13 juillet prochain. Tout cela n'était pas la guerre de la sélection croate, qui s'est tout de suite montrée très à l'aise sur le terrain en frappant au but à la première minute de jeu.  » Le quotidien madrilène parle aussi de Neymardépendance : « Il a redressé la barre de la "Canarinha" en authentique leader. Sans Neymar, il n'y a pas de Samba au Brésil. » Coté brésilien non plus, O Globo ne se raconte pas d'histoire sur la victoire douteuse des hommes de Felipao : « Match difficile avec un penalty douteux. Le Brésil a assuré l'essentiel : débuter le Mondial en gagnant. » O Globo est aussi et surtout le seul à s'attarder sur les sifflets dont ont été victimes Dilma Rousseff et Sepp Blatter tout au long du match. Smart.
JPS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 1 heure Coentrão casse le banc des remplaçants 2
Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 3 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17