1. // Coupe du monde 2014
  2. // 8es de finale
  3. // Brésil/Chili (1-1; 3-2 tab)

Le Brésil a vu la mort en face

Tenu en échec par le Chili et poussé jusqu'aux tirs au but, le Brésil a finalement décroché sa qualification (1-1, 3-2 aux TAB) pour les quarts de finale. Mais le gouffre n'était pas loin pour une équipe toujours aussi poussive.

Modififié

Brésil - Chili
(1-1)
David Luiz (17') pour Brésil , A. Sánchez (32') pour Chili.


Il a donc fallu attendre jusqu'au bout. Jusqu'aux tirs au but. Jusqu'à cette tentative de Jara qui s'échoue sur le poteau de Júlio César. Le Brésil en a chié, le Brésil a souffert, le Brésil n'est pas passé loin du Mineirazo. Mais le Brésil sera là, en quarts de finale. Ce Brésil avait commencé l'après-midi très fort, enclenchant le rouleau compresseur dès les premières minutes et écrasant des Chiliens dépassés par la fougue des Auriverde. L'ouverture du score rapide sur corner de David Luiz aurait pu être le coup fatal. Le premier but d'une démonstration brésilienne qui aurait enfin mis tout le monde d'accord. Il n'en a rien été. Devant au tableau d'affichage, la Seleção a réculé, a mal géré, a eu peur. Et le Chili, plutôt que de couler, a refait surface. Y a cru. Et a égalisé. S'en est suivi un combat titanesque, un suspense haletant, une partie d'échec. Chiliens et Brésiliens ont eu les occasions pour l'emporter dans le temps règlementaire, mais Claudio Bravo, Júlio César et sa barre transversale en ont décidé autrement. Pour la quatrième fois, le Chili est éliminé par le Brésil. Cette défaite-là est sans doute la plus cruelle.

Combat sans merci


Après le triste 0-0 entre l'Angleterre et le Costa Rica, le Mineirão de Belo Horizonte retrouve des couleurs quelques minutes avant l'ouverture des huitièmes. Beaucoup de jaune, et un peu de rouge. Au milieu de la marée brésilienne, les supporters chiliens réussissent à former quelques blocs de résistance, derrière le but dans lequel prend place Júlio César. Du côté des équipes alignées, aucune surprise : Sampaoli ressort son onze vainqueur de l'Espagne, Scolari titularise Fernand à la place de Paul. Le match commence pour de bon avec les hymnes : l'un comme l'autre est terminé a cappella. Hurlé, plutôt que chanté.

Qui dit huitième sud-américain dit engagement démesuré. Avant même de toucher son premier ballon, Fernandinho offre un vol plané à Aránguiz. Alors quand Neymar appuie sur l'accélérateur, ce bulldog de Gary Medel lui broie allègrement les jambes. On l'a compris, il s'agit avant tout de montrer de la personnalité. À ce jeu-là, Monsieur Webb n'est pas en reste. Hulk s'infiltre dans la surface et est légèrement bousculé dans le dos par Isla. Le stade rugit, l'arbitre anglais lève les bras : « Jouez !  » Il n'empêche, le Chili souffre face à l'engouement brésilien. Les coups de pied arrêtés se succèdent et, sur l'un d'eux, la nouvelle charnière du PSG ouvre le score : déviation de Thiago Silva, but de David Luiz (18e). La Seleção croit avoir fait le plus dur mais, presque naturellement, elle recule. Et la Roja d'Amsud, guidée par un Alexis étincelant, en profite pour pointer le bout de son nez. Et pour égaliser. Un petit cadeau de Hulk qu'Alexis envoie au fond (32e). C'est intense. Ça se bagarre. Le bloc brésilien remonte. Dani Alves tente sa chance. Neymar fait la diff' à chaque accélération, mais gâche sur le dernier geste. Pas aidé, il est vrai, par ses deux (ou trois) compères d'attaque.

Putain de chaleur


Hulk s'est effondré après son erreur. Oscar, trop frêle dans ce combat de mammouths, a préféré se dissimuler sous la cape de Casper. Quant à Fred, bah c'est Fred. Après un dégagement contré qui aurait éventuellement pu finir au fond, sa seule « occase » du premier acte, il a tenté de haranguer les foules, sans réponse de la part du Mineirão, sceptique à son égard. Un énième ballon gratté par Vidal, qui monte en puissance au fil des minutes, a même failli offrir l'avantage aux Chiliens juste avant la pause. Au retour des vestiaires, le onze brésilien récolte les sifflets de ses supporters.

Et le match n'est plus le même. Désormais, il y a de la crainte. Et moins de prise de risque, surtout chez les locaux. La chaleur fait aussi son effet : les blocs sont étirés, les ballons ont tendance à être dégagés loin devant et le pressing sur le porteur de balle est moindre, d'un côté comme de l'autre. Hulk croit libérer toute la pression qui pèse sur ses grosses épaules et celles de ses partenaires, mais son contrôle du bras (de l'épaule ?) invalide son but. Très tendu, Scolari s'énerve sur les arbitres et lance Jô, le local, à la place de Fred, conspué. Plus tranquille, plus sûr de lui, le Chili sent qu'il réalise le match qu'il faut. Une action superbe à une touche de balle offre à Aránguiz la plus belle occasion et à Júlio César la plus belle parade de la deuxième période. Le Brésil est coupé en deux, Oscar ne donne toujours pas de nouvelles et Neymar se retrouve sans munition. Les joueurs sont de plus en plus imprécis, leurs efforts rationnalisés. Plutôt que de pousser, le Mineirão siffle, encore et encore. Mieux traité, Jô n'est pas pour autant plus efficace : le centre de Hulk est parfait, mais le coéquipier de Ronnie oublie de tirer dans le ballon. C'est con. Le Brésil s'accroche. Une tête de Neymar, un slalom de Hulk. Mais à chaque fois, Bravo sur la trajectoire. Lessivé, Vidal abandonne les siens pour la demi-heure de jeu supplémentaire. Prolongation et énorme suspense au Mineirão.

La pièce en l'air


Pendant que tout le monde reprend ses forces, les Chiliens se chargent de mettre l'ambiance dans leur(s) kop(s). Júlio César demande une réponse de la part de ses fans. ll ne l'aura pas. Hulk, d'une percée tout en puissance, si. On a cru un instant que la Seleção repartait avec l'envie du début de match, mais non. Trop de fatigue, trop de crainte. Et trop peu de Neymar, surveillé de près par Francisco Silva. En pointe, Jô ne gagne pas plus de ballons et n'est pas plus adroit que Fred. L'homme fort côté local est désormais Hulk, dont les pénétrations font mal à la bande à Sampaoli, recroquevillée derrière. Mais solide. Scolari joue sa dernière carte : Willian remplace le fantôme d'Oscar. Ça fait donc trois moumoutes sur le pré. Intéressant, mais insuffisant pour faire craquer ces Chiliens, qui passent à une barre de Pinilla de décrocher la victoire sur le gong. Et à l'exercice des tirs au but, c'est le Brésil qui l'emporte (3-2) et qui arrache son ticket pour les quarts. Sans convaincre, encore une fois.

Par Léo Ruiz, à Belo Horizonte
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Clemuntinho Niveau : CFA
Note : 34
Un Brésil affligeant qui n'existe plus du tout dès que Neymar baisse de régime. Un gardien en pré-retraite, la meilleure défense du monde (la blague), un milieu sans talent, une attaque scandaleuse (Fred remplacé par Jô avec Hulk sur le côté… t'es vraiment con Diego Costa)... Tu peux pas espérer devenir champion du monde avec simplement Neymar, qui fait une première mi-temps monstrueuse (alors que je suis le premier à le déglinguer d'habitude). Arbitrage quasi parfait de Webb, magnifique match malgré tout, très intense à suivre (surtout quand on se prend à supporter le Chili). Et dire que c'est seulement le premier huitième, quel pied !

Dégoûté pour le Chili, dé-goû-té ! Je vomis ce Brésil dégeulasse. Du coup, ça va être à nous de les dégager en demi-finale maintenant… Pourquoi pas.
J'ai trop kiffé Gladiator sur beIN Sport !
le brésil a une chatte profonde comme le découvert de mon compte en banque
MEdel ! Quel joueur !
Ce Brésil devra élever son niveau de jeu, même si une victoire comme ça peut les souder bien comme il faut !
Julio César chapito !! Pinilla... chaud et froid ! Adios Arturo
Beau moment de foot, en toute objectivité
Note : 13
donc la moustache de Fred et la coupe d'Alves, on les reverra au prochain tour ? parbleu
Message posté par mqnchot
le brésil a une chatte profonde comme le découvert de mon compte en banque


j'aurais pas dit mieux comme analyse
Ricardo Best One Niveau : District
Garrincha & Co ont du se retourner dans leur tombe en voyant ce match. Pas possible d'avoir un jeu aussi dégueulasse, J'ai vomi!!!
elmazatleco Niveau : DHR
je suis triste pour le chili qui méritait de passer. mais bon c'est le foot.
et excellent arbitrage de Webb parfait ca fait plaiz
Merde* quelqu'un a le nom du chilien qui a tiré son penalty comme on descend acheter sa baguette du dimanche matin? Une décontraction hallucinante à ce niveau et il la fout en lucarne hein. Un patron du game celui là.
joker7523 Niveau : CFA
Note : 8
dégouter pour le Chili qui méritait tant la qualification. Ce brésil la me débecte, c'est moche à regarder et ça manque de génie comme le brésil savait présenter auparavant. J'espère qu'il se ramasseront dès les quarts de finale. désole j'ai l'air anti brésilien comme ça mais quand je pense au brésil de 2002 et celui ci y'a de quoi être furieux. Pour moi le brésil ça doit être le beau jeu et la folie et pas une équipe fait de bourrin avec une tactique européenne . Quand au Chilien ils peuvent rentré fier de cette coupe du monde.
Jack Morris Niveau : DHR
Ça va peut-etre les lancer véritablement dans la CDM parce que s'ils jouent de la même façon contre la Colombie ou l'Uruguay, c'est un 3-0 cul sec qu'ils se mangeront!
Encore un vol aux pénos du brésil
Qq part, chuis content, une finale Pays Bas-Bresil, jen rêve ! Mais je ne vois pas le Bresil passer la Colombie
Midnight_City Niveau : CFA2
On se demande comment cette équipe pourrait aller au bout, mais le pire est qu'ils en sont bien capables ...
Quelle équipe dégueulasse O_o Oscar, Fred, Alves, Hulk, à la benne
Comment Scolari peut-il s'entêter avec Oscra qui a été fantomatique pendant 100 minutes ???
Jo qui rentre à la place de Fred, c'est comme faire entrer un cul-de-jatte pour un paralytique
Apocalyptique dans le jeu, ça fait quand même chier de voir un Brésil comme ça, parce que si tu les tape tu pourras même pas dire que t'as créé l'exploit en les sortant de leur CM vu le niveau
MovinLikeBernie Niveau : Loisir
Dieu, pourquoi?
Malgré la défaite, les instances militaires prévoient de leur décerner la prestigieuse Medel of Honor.
Toon Eastman Niveau : Ligue 1
Ce Brésil développe exactement la même dépendance a Neymar que le Portugal a Ronaldo..

Ils passent vraiment par la toute petite porte. Soit ça va les réveiller soit ils vont voler dehors en 1/4. Quoiqu'il en soit, cette équipe n'a vraiment pas l'aura de champion du monde qu'on lui vouait avant la competition.

Nostalgie Ronaldo - Ronaldinho quand tu nous tiens
Donc Paris a vraiment payé 50 millions pour David Luiz ?

Le Brésil a la chance du champion comme on dit, mais là c'est affligeant, y'a pas un seul secteur où ils sont au niveau, ils sont dépendant de la moindre fulgurance de Neymar, j'espère sincèrement que ce Brésil ne gagnera pas la coupe du monde.
Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
Julio Cesar sur la séance des tab: Veni, Vidi, Vici. Il porte bien son nom, ce con.
Chili je t'aime. Tu ma fait vibrer sur ce match. Mais tu n'as pas le droit chili. Tu n'as pas le droit de foirer ton premier peno de la sorte.

Le foot est aussi beau qu'il est moche parfois. J'ai tellement bondi sur la barre a la 120...J'ai tellement bondi sur l'arret héroïque de Bravo. J'ai tellement été dégouté sur ce putain de poteau...
il y a 6 heures 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 2 heures Nantes, la mascotte et le plagiat 19 il y a 4 heures Brian Fernández arrive à Metz 2
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67