Le break de Tigana

0 0
Jean Tigana n'a pas pour coutume de procéder comme les autres entraîneurs de l'élite. Habitué à observer des pauses entre ses mandats respectifs, le nouveau coach bordelais a expliqué le pourquoi du comment.

« J'ai beaucoup d'admiration pour Arsène (Wenger) et Alex Ferguson, parce qu'ils sont toujours la tête dans le guidon, en train d'accélérer, a-t-il indiqué avec sincérité. Pendant ces trois ans (d'inactivité, ndlr) je suis allé les voir car ils ont vraiment un potentiel énorme. Moi, j'ai toujours besoin de couper parce que c'est un métier qui vous bouffe énormément, a-t-il confié. Je fonctionne comme ça, j'ai toujours besoin de le faire un an ou deux... Là, ça a été trois. Je me régénère et je vois autre chose. »

Un retrait provisoire, pas complètement anodin non plus. « D'abord, j'ai eu un petit souci de santé, a-t-il révélé sans s'épancher. Puis comme aucun vrai projet ne m'a tenté, j'ai pris du recul. J'étais au Mali, en mission humanitaire, entouré de quarante médecins. C'est pour cela que ça a un peu traîné, mais dès que Jean-Louis Triaud m'a téléphoné, j'avais pris la décision dans ma tête de retourner sur le terrain. »

Pour continuer l'humanitaire à Bordeaux ?


LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Moratti pense à Zeman
0 0