Le boulet de Steve

Mandanda aura beau sauver l’OM du pathétique, se montrer infaillible ou même devenir meilleur buteur du club, il ne sera jamais le numéro 1 en équipe de France, et voilà pourquoi.

Modififié
627 54
C’est un concours auquel postulent une centaine de candidats, pour seulement trois places à prendre : une de titulaire et deux places de suppléants. Le premier gagne un CDI jusqu’à la retraite. Alors que les deux autres pourrissent en salle d’attente, à côté d'une porte qui ne s’ouvre qu'en cas d'urgence. Le pire étant peut-être la position de premier dauphin. Une place où la lumière est à la fois à portée de main et insaisissable. Le deuxième dauphin, lui au moins, mange et dort à l’œil, sans jamais se faire d’espoir pour la suite. Steve n’est ni le premier, ni le dernier à vivre dans l’ombre de son égal et rival, sans être pour autant plus mauvais. En étant peut-être même meilleur. Mais ça, c'est subjectif. Et à trente ans, il vient certainement d'atteindre son meilleur niveau en club, tout en rencontrant le plafond en sélection. En même temps, pas facile de se faire une place quand la fameuse porte ne s'ouvre qu'une fois par an.

Une question d'équilibre


La dernière sélection de Steve remonte aujourd'hui à environ 360 jours : un match contre le Brésil durant lequel il a pris trois pions en moins d’une demi-heure. Alors certes, statistiquement, ça ne plaide pas en sa faveur, mais ce jour-là, Steve avait encore montré qu’il avait les épaules pour endosser cette responsabilité. Une responsabilité qu’il a perdue au cours de l’année 2009, si l’on remonte le cours de l’histoire. Titulaire après la retraite de Coupet, il est dans les cages pour les éliminatoires du Mondial 2010. Mais après quelques erreurs individuelles, il perd peu à peu sa place de numéro 1. Certains parlent de lobbying, d’autres de complots. Quoi qu’il en soit, depuis cette année-là, Steve se traîne sa réputation de remplaçant parfait, comme un boulet. Et aujourd’hui, impossible de s’en défaire. Il a beau enchaîner les miracles avec l'OM, Didier Deschamps préfère fuir la question. Hier en conférence de presse, il a répondu sans vraiment répondre : « Steve justifie bien son surnom, Il Fenomeno, en ce moment. Il permet à son équipe de ramener des points. Il a un bon niveau et c’est une période pour lui où il se met énormément en valeur. »

Traduction : Steve est dans la forme de sa vie, oui. Mais la hiérarchie ne bougera pas. Et la raison n’est pas vraiment secrète. Hugo Lloris, en plus d’être le gardien numéro 1, porte un brassard d’immunité. Et ça, c’est évidemment un plus dans l’esprit de Deschamps. Hugo Lloris est un meneur d’hommes. Le mettre sur le banc remettrait en cause tout l’équilibre de son groupe : « La hiérarchie est claire depuis longtemps, explique Jacques Santini, ancien sélectionneur et donc connaisseur de ce genre d’équation. Si Lloris avait pris cinquante buts, qu’il était dernier avec Tottenham, dont 45 de sa faute, le problème pourrait se poser. Mais aujourd’hui, Tottenham joue encore le titre, ce qui signifie obligatoirement que leur gardien réalise de bonnes performances. À partir de là, Lloris reste le numéro 1. » Il faudrait donc un cataclysme, côté Lloris, plutôt qu'un miracle, côté Mandanda, pour que la hiérarchie soit bouleversée.

L'ange ne s'est jamais envolé


L’une des seules fois où l’on a vu le numéro 2 prendre la place du numéro 1, c’était en 1982. Durant les éliminatoires, Dominique Dropsy, Pierrick Hiard et Jean Castaneda tentent leur chance dans les cages de l'équipe de France, sans jamais convaincre. Et c’est finalement Jean-Luc Ettori qui sera choisi par Michel Hidalgo pour le Mondial. Une compétition plus ou moins réussie par le moustachu et qui se terminera, comme on le sait, à Séville face à Schumacher. Une exception qui confirme la règle, car au poste de gardien, la stabilité et la régularité priment sur tous les autres aspects. Le plus fameux numéro 2 de l'histoire - j'ai nommé Grégory Coupet - peut le confirmer. Dans son autobiographie « Arrêt de jeu » sorti en 2011, la crinière a d'ailleurs largement confessé toute la frustration engendrée par son éternelle position de dauphin.

Explications : en 2006, quelques semaines avant le Mondial, alors que Domenech lui a annoncé que Barthez serait le numéro 1, et qu'il vient d'apprendre que ce dernier ne montera pas en haut du glacier, Greg pète un plomb. Il se barre en voiture, puis revient, va voir Domenech et lui pose la question fatidique : « "Pour vous, c’est qui le meilleur ?" Domenech ne répond pas. Je répète trois fois la question, à chaque fois de plus en plus fort. Tout d’un coup, avec une toute petite voix, il me dit : "C’est toi…" Je suis scotché par ses propos, incapable de dire quoi que ce soit. Domenech n’a même pas le courage de me dire en face que Barthez est son choix. Il m’avoue que je suis meilleur que lui. » Tout ça pour dire qu'aujourd'hui, même si DD justifie ses choix par les performances sportives, même si Mandanda termine la saison sans prendre de but, tant qu'Hugo Lloris sera apte à jouer et régulier, Steve Mandanda sera condamné à regarder l'Euro depuis la salle d'attente.

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Même dans le leadership il n'y a pas photo entre Mandanda et Lloris.Rarement vu un capitaine de l'EDF aussi quelconque.
Frenchies Niveau : CFA
Note : 2
par contre, c'est mignon de "vendre" Mandanda

mais par être réducteur concernant Lloris, c'est non.


On est pas le gardien de la meilleur défense de PL en étant moyen
(meilleur défense loin d'être composée des meilleurs défenseurs!!)

Mandanda fait "tout ce qu'il faut"
mais on ne double une concurrence meilleure, que quand il lève le pied ...

hors Lloris continue d'assurer hein

les beaux buts qu'il prend, personne ne sait si mandanda ne les prendrait pas également
pour la bonne raison que y en a 1 qui les joue ces matchs contre des bons
et 1 qui jouent contre des attaquants quand même bien moins forts (incomparables quand on prend le Aubameyang de cette saison par exemple)

c'est ça qu'il faut se mettre dans le crâne.

entre celui qui se met en valeur contre des faibles
et celui qui se frottent (quitte à y laisser des plumes "logiquement) aux meilleurs.
on préfère faire confiance à celui qui "joue dans la cours des grands".

attention, je ne dis pas que les choses sont figées
je dis qu'en attendant que Lloris fasse vraiment n'importe quoi
il ne peut pas lui prendre la place tant qu'il jouera une division en dessous ...
Donald Trump le biscuit Niveau : District
Il Fenomeno ? Mouahahaha.

Ce surnom en carton sorti de nulle part.
Tigris Mystic Niveau : District
J'ai du mal à associer Hugo Lloris avec le terme "meneur d'hommes". C'est vraiment pas l'image que j'en ai. Après je le connais surement pas assez.

En revanche un Mandanda me parait plus charismatique, avoir plus d'impact sur sa défense. En plus de marcher sur l'eau en ce moment.

Je sais bien que c'est peine perdue, mais le voir titulaire me semblerait complètement légitime.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Que Mandanda aille dans autre chose qu'un club de seconde partie de tableau de ligue 1 et on en re-parlera. C'est comme les mecs qui parlent de Sidibé ou Corchia franchement. Ya AUCUN scandale.
Frenchies Niveau : CFA
Message posté par Two-Face
Même dans le leadership il n'y a pas photo entre Mandanda et Lloris.Rarement vu un capitaine de l'EDF aussi quelconque.


Non mais déjà, un gardien de but capitaine c'est très limite je trouve
quelle influence peut il avoir quand son équipe domine par exemple?
Un 6 comme Deschamps, un 8 comme Xavi
là d'accord, dominé ou dominant, ils étaient au coeur du collectif pour "tirer vers le haut".

à part quelques gardiens hyper charismatiques (et irréprochables, ce que ne seront jamais ni Lloris ni Mandanda), j'ai toujours trouvé que le "leadership" devait reposé sur ceux qui "font le jeu" ... à savoir les milieux créatifs.

(et pas les avants centre ou les défenseurs centraux)
Après avoir compris le jeu de mot du titre , je trouve que l'OM et Mandanda mérite quand même un poil plus de considération.

On parle de néant la.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Et encore une fois, Mandanda a eu sa chance en Bleu. Il y a été affreux, aucun arrêt. Paye ton charisme.
La marche a juste toujours été trop haute pour lui, c'est un Mavuba-like, un bon père de famille pour club de ligue 1. Lloris, c'est autre chose c'est tout.
Sympa l'anecdote sur Coupet et Domenech, je ne la connaissais pas.
Concernant Mandanda, pas la peine de faire un barouf sur ce qu'il fait en club à l'OM, on s'en tape. En bleu, il ne rassure pas et prend une tonne de buts. Point. Un Sébastien Frey a été crucifié pour infiniment moins que ça...
Lloris n'est pas un gardien de très haut niveau, mais il fait le taf.
J'espère juste que Areola aura sa chance fin 2016.
Message posté par Frenchies
Non mais déjà, un gardien de but capitaine c'est très limite je trouve
quelle influence peut il avoir quand son équipe domine par exemple?
Un 6 comme Deschamps, un 8 comme Xavi
là d'accord, dominé ou dominant, ils étaient au coeur du collectif pour "tirer vers le haut".

à part quelques gardiens hyper charismatiques (et irréprochables, ce que ne seront jamais ni Lloris ni Mandanda), j'ai toujours trouvé que le "leadership" devait reposé sur ceux qui "font le jeu" ... à savoir les milieux créatifs.

(et pas les avants centre ou les défenseurs centraux)


Je suis assez d'accord avec ça, hormis quelques légendes style Buffon ou Kahn, je suis très sceptique sur l'intérêt de mettre un gardien capitaine. Sans le brassard, il est déjà un "mini capitaine" de la défense.
Après ça peut être n'importe quel joueur de champ, à partir du moment où ce n'est pas un sanguin.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Message posté par toof11
Sympa l'anecdote sur Coupet et Domenech, je ne la connaissais pas.
Concernant Mandanda, pas la peine de faire un barouf sur ce qu'il fait en club à l'OM, on s'en tape. En bleu, il ne rassure pas et prend une tonne de buts. Point. Un Sébastien Frey a été crucifié pour infiniment moins que ça...
Lloris n'est pas un gardien de très haut niveau, mais il fait le taf.
J'espère juste que Areola aura sa chance fin 2016.


Frey, très bon exemple. LUI il était stratosphérique. Et le mec a eu infiniment moins sa chance que Mandanda.

Merde sérieux, on a d'autres problème en équipe de france que le gardien de but nan ?
ToxikCheese Niveau : Loisir
Pareil, tout talentueux qu'il soit, je ne vois pas en quoi Mandanda serait meilleur que Lloris.

Lloris n'a pas une défense extraordinaire devant lui, comme Mandanda finalement, sauf que les attaquants qu'il se tape chaque weekend, c'est autre chose que Nolan Roux, Cheick Diabaté ou Jimmy Briand ! Lui a droit à du Aguero, du Rooney, Diego Costa ou benteke...

De plus, on parle des sélections de Mandanda en disant qu'il a pu faire des boulettes à certains moment. Lloris lui, n'en n'a pas fait, ou alors des moins flagrantes.

Bref, Bravo à Steve pour maintenir tout seul l'OM à flot, mais voilà, devant lui il n'y a pas de honte ou de passe droit ou d’immunité à laisser Lloris.

La comparaison avec COupet et Barthez pour la CDM 2006 n'est pas bonne.A l'époque, Barthez n'était resté numero 1 que parce qu'il était un véritable patron en EDF, et qu'il restait un très bon gardien, mais en face, Coupet marchait sur l'eau ! il était largement au dessus de Barthez. Pourtant faboulous Fab à jouer la CDM dans la peau d'un titulaire.
Tigris Mystic Niveau : District
Message posté par Le Baldé Vampire
Frey, très bon exemple. LUI il était stratosphérique. Et le mec a eu infiniment moins sa chance que Mandanda.

Merde sérieux, on a d'autres problème en équipe de france que le gardien de but nan ?


Au hasard, les latéraux...

On pourrait essayer mandanda, tiens.
Concernant le capitanat de lloris en edf, il me semble que le véritable meneur d'hommes de l'équipe serait Evra mais que étant donné son image à l'extérieur, on préfère ne pas lui filer le brassard pour éviter la polémique. Cependant il faut pas oublier que lloris est également le capitaine de totteham (reprenez moi si je me trompe) et qu'à un moment il faut bien lui trouver des qualités de leader quelquepart, à moins qu'un leader soit forcément un mec avec de larges épaules et une grosse voix, je pense que lloris a des qualités qui l'amènent à être respecter par ses coéquipiers d'une façon ou d'une autre.
Voilà concernant le petit Hugo, sinon Mandanda est monstrueux faut bien le reconnaître mais je pense que les deux se valent plus ou moins au final et que ce n'est pas un gardien qui va nous faire gagner l'euro, hormis quelques arrêts clés qui nous maintiennent dans la course et dont les deux cités sont capables.
 //  11:47  //  Amoureux de la Bolivie
Message posté par Frenchies
par contre, c'est mignon de "vendre" Mandanda

mais par être réducteur concernant Lloris, c'est non.


On est pas le gardien de la meilleur défense de PL en étant moyen
(meilleur défense loin d'être composée des meilleurs défenseurs!!)

Mandanda fait "tout ce qu'il faut"
mais on ne double une concurrence meilleure, que quand il lève le pied ...

hors Lloris continue d'assurer hein

les beaux buts qu'il prend, personne ne sait si mandanda ne les prendrait pas également
pour la bonne raison que y en a 1 qui les joue ces matchs contre des bons
et 1 qui jouent contre des attaquants quand même bien moins forts (incomparables quand on prend le Aubameyang de cette saison par exemple)

c'est ça qu'il faut se mettre dans le crâne.

entre celui qui se met en valeur contre des faibles
et celui qui se frottent (quitte à y laisser des plumes "logiquement) aux meilleurs.
on préfère faire confiance à celui qui "joue dans la cours des grands".

attention, je ne dis pas que les choses sont figées
je dis qu'en attendant que Lloris fasse vraiment n'importe quoi
il ne peut pas lui prendre la place tant qu'il jouera une division en dessous ...


@Frenchies
"On est pas le gardien de la meilleur défense de PL en étant moyen
(meilleur défense loin d'être composée des meilleurs défenseurs!!)"

Tottenham a la meilleure défense de PL, oui mais elle l'est aussi sur le papier sur les 4 titulaires alignés.
La meilleure charnière centrale de PL c'est bel et bien Alderweireld-Vertonghen (quand ce dernier n'est pas blessé comme maintenant), il n'y pas une charnière meilleure que les Spurs. De plus, Walker à droite c'est pas mal malgré tous ses défauts et à gauche Rose a énormément progressé cette saison (alors qu'il n'est pas latéral de formation). La paire de latéraux n'est pas la meilleure mais d'un bon niveau sur la moyenne des 2 comparée à la majuere partie des équipes, et globalement pas de maillons faibles sur les 4 titulaires.
Ce que j'aimerais savoir, c'est si Lloris ferait la même saison que Mandanda s'il était le gardien de l'OM et vice versa. A l'OM, Mandanda est plus sollicité que n'importe quel gardien d'un top club (excepté De Gea peut-être). Lloris peut te sortir des grosses parades sur sa ligne mais son jeu au pied et quelconque et bordel, quel manque de charisme en tant que capitaine ! Pour moi, les 2 sont d'un niveau très proche mais j'aimerais trop voir Mandanda en n°1. Selon moi il ne décevrait pas.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Message posté par Tigris Mystic
Au hasard, les latéraux...

On pourrait essayer mandanda, tiens.


Ouais ou alors les embrouilles code Benzéma/Valbuena et Benzéma/code pénal, l'intégration de notre seul meneur de jeu viable à 3 mois de l'euro et celle de nos 895 joueurs offensifs ultra-jeunes et ultra-prometteurs, le milieu de terrain squatté par des mecs importants dans le groupe ms plus du tout au niveau...

Parce que bon les latéraux, on peut pas faire grand chose de plus que Evra-Sagna je le crains !
Elcocolonel Niveau : DHR
Oui, ok Mandada est super bon à l'OM, mais tenir Tottenahm à flot c'est pas rien non plus. Je suis pas convaincu que Lloris soit moins bon que Steve, ni maintenant ni demain. Steve mériterait d'être titu, mais Lloris ne démérite pas, c'est là le truc.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Message posté par Cocoreus
Ce que j'aimerais savoir, c'est si Lloris ferait la même saison que Mandanda s'il était le gardien de l'OM et vice versa. A l'OM, Mandanda est plus sollicité que n'importe quel gardien d'un top club (excepté De Gea peut-être). Lloris peut te sortir des grosses parades sur sa ligne mais son jeu au pied et quelconque et bordel, quel manque de charisme en tant que capitaine ! Pour moi, les 2 sont d'un niveau très proche mais j'aimerais trop voir Mandanda en n°1. Selon moi il ne décevrait pas.


Bonne question, à laquelle on a des éléments de réponse.

Pour Lloris, voir ses saisons lorsqu'il portait seul l'OGC Nice à 20 ans, puis lorsqu'on voulait ériger une statue en or massif à la coire de Saint Hugo devant Gerland pour services rendus à l'OL et au fantôme de Cris.

Pour Mandanda, voir ses foirages répétés toutes les fois qu'il a eu sa chance au niveau international. Quant au charisme, encore heureux qu'il soit un peu écouté, le mec est taulier de son vestiaire depuis 10 ans, mais au fond il ne se met jamais en danger comme Hugo.
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
y'a quasiment que les lyonnais qui défendent lloris sur cette comparaison avec mandanda...

par contre, y'a beaucoup de parisiens ( dont moi ) qui défendent mandanda.

j'vois plus d'objectivité d'un côté que de l'autre. Reste à savoir lequel... mystère
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
627 54