En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Monaco-Troyes

Le bonheur est dans le prêt

Ce week-end, Monaco affronte Troyes. Une affiche que Corentin Jean ne pourra disputer en raison d'un accord entre l'ASM, qui a recruté le joueur cet été, et l'ESTAC, qui l'accueille en prêt pour la saison. Un arrangement parmi d'autres dans la constellation de possibilités qu'offrent les prêts dans le football d'aujourd'hui.

Modififié
« Il n'y a pas de sécurité dans le football, c'est un univers irrationnel, alors que les sommes en jeu sont énormes. Regardez Di María, un échec à Manchester United, alors que maintenant il brille à Paris. Où est la logique ? C'est donc normal que les clubs trouvent des méthodes pour réduire les risques financiers et sportifs. » Franck Belhassen a l'habitude. Agent de plusieurs joueurs de Ligue 1 et Ligue 2, il a vu comme tous ses confrères la proportion de prêts sur le marché des transferts gonfler ces dernières années. Une conséquence « des finances toujours plus serrées des clubs, pour qui le droit à l'erreur se réduit » selon Philippe Fiorentino, associé d'une structure qui gère entre autres Romain Alessandrini et Mario Lemina, en prêt à la Juventus. « Un prêt, c'est une manière de faire des tests, de ne pas miser trop financièrement, cette tendance dans le football suit à sa manière les évolutions du monde du travail où on essaie de rendre les salariés plus "mobiles", plus adaptables à un volume de travail. » Pour répondre à une blessure d'un joueur cadre, compléter un effectif qui doit jouer une compétition supplémentaire ou simplement faire progresser un élément trop tendre pour l'équipe première. Avec ses différentes facettes, le prêt est devenu une solution passe-partout. Tour d'horizon.

  • Le prêt sans option d'achat


    Gratuit ou payant, il est ce qu'il y a de plus classique dans le monde du football. Son coût pour le club d'accueil varie en fonction du camp le plus demandeur : s'il s'agit de donner du temps de jeu à un jeune ou de relancer un élément plus expérimenté, l'indemnité sera faible, voire nulle. En revanche, s'il s'agit pour le club « emprunteur » de compenser un manque dans son effectif, le prix sera plus élevé, même si ce dernier type de transactions entre le plus souvent dans le cadre des prêts avec option d'achat. « L'idée d'un prêt sans option, c'est de laisser le joueur progresser dans un autre cadre plus accessible, on mise sur un potentiel » , explique Fiorentino. « Cela peut être un projet sportif, à savoir de préparer le joueur pour un jour renforcer son équipe première, mais aussi économique, à savoir de valoriser le joueur pour un jour le vendre dans un club moins huppé, où il répondra à un besoin, mais en générant un retour sur investissement. »


    Encore faut-il que les choix des clubs soient pertinents selon Franck Belhassen, qui a réussi son coup avec Alphonse Areola : « On a ainsi commencé avec Lens en Ligue 2, et on est allé crescendo avec Bastia en Ligue 1 et Villarreal en Liga. C'est un cas bien géré, car l'agent, le club et le joueur ont agi en bonne intelligence. Et aujourd'hui, son objectif de s'imposer un jour à Paris reste possible. » Mais un prêt n'est pas automatiquement synonyme de progression, surtout quand un club multiplie les expériences. L'exemple le plus concret ? Chelsea. « Le club a une multitude de joueurs de son équipe réserve qui partent en prêt dans des clubs, partenaires ou non, avec l'idée très claire que le club qui accueille n'est pas en mesure de se payer le joueur » , explique Belhassen, pour qui « l'ambition d'une telle politique, c'est de ne pas manquer une future star, quitte à briser quelques talents au passage. » L'intérêt est tout autant sportif que financier, car « cela permet d'éviter de devoir s'acheter les joueurs au prix fort quand ils ont atteint leur plénitude » .

  • Le prêt avec option d'achat


    « C'est une manière de limiter les risques, de se donner le temps de voir si le joueur peut s'adapter à un autre contexte » , explique Fiorentino. Qui dit « option d'achat » , dit clairement volonté de vendre de la part du club. Il s'agit donc le plus souvent d'éléments en difficulté - sportives principalement -, mais pour lesquels le club d'accueil n'est pas totalement persuadé de faire le bon choix. Une sorte de période d'essai ? « On peut éventuellement le voir comme cela, même si l'achat d'un joueur est un investissement onéreux pas forcément comparable à un CDI offert à un salarié » , tempère Belhassen. Afin de ne pas léser le « prêteur » si jamais l'affaire ne se fait pas à la fin du prêt, ce type de transaction comporte de manière quasi permanente une indemnité de prêt proportionnelle à l'option d'achat fixée par les deux parties. L'un des meilleurs exemples récents ? Lucas Digne, prêté à la Roma par le PSG, dont la situation actuelle démontre l'un des intérêts de la formule : Luciano Spalletti, qui a hérité de ce joueur recruté par Rudi Garcia avant son limogeage, a la main quant au choix de le conserver ou non à l'issue de la saison. Alors qu'en cas de transfert sec, il l'avait obligatoirement sur les bras.

  • Le prêt avec option d'achat sous condition


    « Un prêt avec des clauses contraignantes » , selon les termes de l'agent Franck Belhassen. Un exemple typique de la prise de risques indexée sur la réalisation d'un objectif sportif prédéfini : maintien, qualification européenne, nombre de matchs joués ou de buts inscrits. Une méthode qui, a priori, est censée arranger les deux camps, mais qui parfois met le joueur en porte-à-faux, à l'image de Stefan El-Shaarawy, expulsé de la Principauté car il approchait doucement mais sûrement des 25 apparitions sous le maillot monégasque, mais s'éloignait proportionnellement des petits papiers de Leonardo Jardim.

  • Le prêt avec option d'achat obligatoire


    On pourrait se poser la question suivante : « WTF ? » Car un prêt avec option d'achat obligatoire est par essence un transfert sec. Non ? « C'est un jeu d'écriture pour arranger un bilan comptable ou contourner une règle, rien de plus » , explique Franck Belhassen. Dans le cas de Paul Bernardoni, prêté à Bordeaux par Troyes jusqu'à la fin de la saison avec une option obligatoire, l'intérêt est de faire passer l'entrée d'argent dans le prochain bilan comptable des Troyens, plutôt que l'actuel. « Cela peut aussi servir à contourner le fair-play financier » , ajoute Fiorentino, en citant le cas de Serge Aurier qui, à l'été 2014, a été prêté au PSG avec une obligation d'achat un an plus tard. Quelques années avant, Zlatan Ibrahimović avait fait l'objet d'un arrangement similaire entre le FC Barcelone - où il n'entrait plus dans les plans de Pep Guardiola - et le Milan AC.


  • Le prêt sur plusieurs saisons... ou sur plusieurs semaines


    En Espagne, au Portugal, mais aussi en Allemagne avec le cas Kingsley Coman, les prêts peuvent s'étendre sur plusieurs saisons. Même si certains sont parfois annulés en cours de route, comme celui de Javier Manquillo à Liverpool cet été par l'Atlético de Madrid. « Clairement, c'est un moyen de faire progresser un joueur, sauf que l'on se donne plus de temps » , avance Belhassen. À l'opposé, les Anglais sont friands des prêts très courte durée, prisés dans les divisions inférieures. Fiorentino y voit « le moyen de faire tourner une économie, car à part ça, l'intérêt sportif est quasiment nul, le joueur n'a pas le temps de s'adapter qu'il repart déjà à l'envoyeur. Il n'y a qu'en Angleterre que cela peut fonctionner. »


  • Le transfert en cours de saison avec prêt dans le club d'origine pour finir la saison


    En 2011, Adil Rami a quitté Lille sur un doublé Coupe-championnat. Techniquement, il était déjà un joueur du FC Valence, qui avait conclu le deal en hiver en acceptant de laisser le défenseur finir la saison dans son club d'origine. L'option permet au club acheteur de « verrouiller » sa cible plus tôt, tout en ne pénalisant pas les ambitions sportives du club vendeur. Un compromis qui peut se traduire par des indemnités de transfert « raisonnables » par rapport à la valeur du joueur, puisque le club vendeur s'assure une rentrée d'argent tout en se donnant le temps de trouver et recruter un remplaçant.

  • Le transfert en début de saison avec prêt pour toute la saison dans le club d'origine


    « Le cas Corentin Jean est intéressant : a-t-il le niveau pour jouer à Monaco ? Pas encore, en revanche, si Monaco ne l'avait pas acheté maintenant, il aurait pu se faire doubler quand il aurait explosé » , analyse Belhassen, pour qui l'ASM a acheté le joueur que Jean pouvait devenir à terme, pas celui qu'il est maintenant. Ce type de transactions est donc un moyen pour les investisseurs comme l'AS Monaco de s'offrir des actifs sportifs et financiers même s'ils n'ont pas encore les capacités de s'imposer dans l'équipe première. Pour ce faire, ce type de transaction nécessite une négociation « amicale » entre les deux clubs, ainsi qu'une relation forte entre le club vendeur et le joueur. Si ce n'est pas le cas, la recrue est envoyée pour s'aguerrir dans un tierce club, à l'image d'un Allan Saint-Maximin que l'ASM a placé à Hanovre, car il n'avait plus la cote à Saint-Étienne.


  • Les prêts MLS


    Thierry Henry, David Beckham... Un mec en pré-retraite parti palper des dollars qui a peur de se faire chier pendant la trêve américaine. What else ?

  • Les prêts Mendes


    Fabinho, recruté par Rio Ave, prêté dans la foulée à l'AS Monaco, club qui, deux saisons plus tard, l'achète pour 15 millions d'euros. Bilan : 0 match pour le club portugais, mais un bénéfice de 15 barres. Fiorentino : « L'idée est clairement de faire de l'argent, oui, cela ressemble surtout à de la spéculation pour générer des profits. Mais avec l'interdiction de la TPO (Third Party Ownership), ce type de montages devrait se développer pour contourner l'interdiction. C'est une sorte de TPO maquillée. »

    Par Nicolas Jucha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 08:44 Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! samedi 21 octobre 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina
    Hier à 17:26 David Neres claque un geste « à la Berbatov » 3
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 13:07 Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 65 samedi 21 octobre Le président de la FA sous pression 7 samedi 21 octobre Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 7 samedi 21 octobre Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 17 samedi 21 octobre Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 51 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 10 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32