1. // Infiltré
  2. // Cour de récré

Le bilan de la saison de la cour de récré

Au collège Stéphane Mallarmé, dans le 17e arrondissement de Paris, les épreuves du brevet sonnent la fin d’un championnat un peu spécial : celui du foot de cour de récré. Un moyen de tromper l’ennui de la demi-pension en rassasiant sa passion du (petit) ballon rond.

Modififié
Les quatrièmes n’ont pas attendu l’approche des conseils de classe pour se mettre au boulot. Du moins de 12h à 13h15 du lundi au vendredi sur ce rectangle formé par les barrières bordant la cour d’un côté et une ligne imaginaire et fluctuante de l’autre. Dès la sonnerie, quatre sacs à dos déposés à la volée pour matérialiser les buts et c’est parti pour une heure de jeu, ponctuée par un petit ravitaillement, le temps d’avaler une assiette de hoki chou-fleur à la cantine. Pas de période de mercato pour constituer les équipes, ni d’échauffement préalable. Le seul cérémonial respecté est un sprint massif jusqu’à la grille opposée, les deux plus lents devant se résigner à tenir les cages, avant que l’effectif ne soit divisé en deux de manière aléatoire. « Ce sont des matchs amicaux, donc les équipes changent chaque jour, même si on fait souvent les 4e2 contre le reste du monde, prévient Eléazar, le boute-en-train du vestiaire. On joue ces matchs pour s’amuser, se détendre, mais à la fin, on finit toujours sur les nerfs » . « Tu dis ça parce que c’est toujours le reste qui gagne » , rétorque hilare Bakary, titulaire indiscutable de la 4e4.

Kids United


Impossible de tenir un classement sur une année scolaire complète, mais tous les points comptent. Dans l’arène, les règles se réduisent aux rudiments du foot. Croche-pattes, épaule-contre-épaule, chiquettes en cas de petit-pont, presque tout est permis même si les pions veillent à ce que les esprits ne s’échauffent pas trop. Et tant pis s’il faut passer par l’infirmerie du collège avant de reprendre les cours de l’après-midi. « Reda, c’est un boucher. L’autre fois, il m’a déboîté le bras » , dénonce Térence en désignant son agresseur, le plus costaud de la bande. Pendant que les sixièmes profitent d’un coin de mur pour s’adonner à l’autre sport de la cour qu’est la « paume » , sorte de squash se jouant à main nue, et que les troisièmes vivent leur amourettes printanières, les cinquièmes et les quatrièmes se partagent le petit hectare que leur offre la cour de récré.


Sans compter tous ces élèves désintéressés par cette compétition acharnée qui flânent, circulent, chahutent au milieu de l’aire de jeu. « Eléazar est un bon dribbleur, on dirait un danseur. Mais il passe plus de temps à esquiver ceux qui traversent le terrain qu’à éliminer ses adversaires » , analyse Axel, maillot blanc du PSG sur le dos depuis le banc qui borde le béton. « Perso, je n’aime pas jouer ici. Il n’y a pas assez d’espace et on a le droit de ne jouer qu’avec une balle de tennis, c’est frustrant » , ajoute le délégué de la 4e2, les vraies balles en cuir étant interdites par l’établissement au risque de blesser ceux qui attendent leur tour pour passer à la cantine ou préfèrent faire tourner leur hand-spinneur.

Major de promo


Au moment de décerner les prix pour cette saison scolaire 2016-2017, deux potentiels MVP reviennent avec insistance. Pour la moitié de la cour, c’est Raouf, dispensé de foot ce mois-ci pour cause de ramadan, « mais qui va jouer en DHR la saison prochaine » , selon son représentant Antoine. Pour l’autre moitié, son principal concurrent est Hippolyte. Grand supporter de Manchester United et licencié au club de la Salésienne, celui-ci brille par son aisance petite balle jaune au pied. « Si tu arrives à te débrouiller ici, après tu peux jouer n’importe où. Le plus dur ce sont les virgules et les hocus pocus » , reconnaît-il humblement, pointant dans le même temps les limites de la discipline. D’autres collégiens arrivent à tirer leur épingle du jeu. « Pour moi, la révélation de l’année, c’est Alexander, cite Basile, profitant d’être plus grand pour avoir un large aperçu du vivier de Mallarmé.




On ne l’a pas forcément vu venir avec sa doudoune et son jogging, quelle que soit la température, mais finalement il n'est pas mal du tout. » Face à la pléthore de buts inscrits cette année, difficile de trouver une action qui fait l’unanimité. Tel un expert sur un plateau de télé, Mattéo tente de trancher le débat. « Les plus beaux buts, de manière générale, ce sont les frappes de loin parce que tu prends le risque de perdre la balle et d’interrompre la partie. Mais quand ça rentre, c’est cool, théorise-t-il. L’autre fois, c’est Reda qui a mis une magnifique reprise de volée du milieu de terrain. D’habitude, il est loin d’être le meilleur, alors c’est comme quand Giroud marque un triplé : ça surprend. » Pour Mattéo, l’objectif de la saison prochaine est clair : « Y a moyen de faire un stage de troisième à So Foot ? » Le message de la conseillère d’orientation a fait son chemin : il faut aussi penser à l’après-carrière.

Par Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Ah j'aime bien ce genre d'articles ! Ils sont rafraîchissants ces petits jeunes !

Et chanceux également. Dans mon petit collège rural en Bretagne, le foot c'était uniquement avec une balle de tennis... La CPE était pas très cool.
Par contre je me souviens que tout le monde aimait bien aller de temps en temps au goal (la règle c'était on change tous les 2 buts).
Et le plus beau moment restera sûrement quand en 4ème, on avait réussi à battre les "grands" de 3ème.
Mec, dans mon bahut on devait faire des boules en papier qu on faisait tenir avec du scotch... Vla la gueule de la balle au bout de 10 minutes, ca a couté une fortune à mes parents en feuille 21*29.7 !! Donc la balle de tennis c'est quasiment le luxe !
Ce commentaire a été modifié.
 //  14:23  //  Amoureux de la Bolivie
Ah, la boule de papier consolidé avec la blinde de scotch (quand le ballon était interdit quand il pleuvait).
Résultat, un jour, on a pété la vitre des toilettes en jouant sous le préau avec cette "balle artisanale".
2 réponses à ce commentaire.
 //  14:20  //  Amoureux de la Bolivie
ballon interdit ? obligé de jouer avec une balle de tennis ??!!

Putain de faille temporelle et séisme générationnel.... J'ai dû loupé un épisode dans l'histoire de France pour qu'on en arrive là.
A l'école et au collège c'était interdit, ils avaient peur pour les vitres et les plus petits
Ce commentaire a été modifié.
 //  14:28  //  Amoureux de la Bolivie
bah dans les années 1990- voir début des 2000, c'est pas si vieux que ça, on pouvait jouer avec un ballon en cuir à mon collège (mais interdit quand il pleuvait et sur l'espace dédié, ballon qui était fournit par le collège)
(je précise évidemment qu'à l'école c'était seulement des ballons en plastique ou en mousse).
Bref, ça a change à ce que je lis.
Mes années collège c'est 1999-2002.
T'as eu de la chance ! :)
Par contre au basket on avait le droit au vrai ballon. Même si sport roi oblige, le but était de marquer un panier en se faisant des passes au pied.
D'accord avec toi, au collège on avait des ballons en cuir ou quand ils étaient confisqués on se démerder pour en cacher ou en passer en douce. C'était pas rare de voir trois ou quatre ballons sur la cours le même jour. Et même quand la sonnerie retentissée on envoyer de grande quiche en direction de ceux qui attendais devant les salles de classes et quand on touchait une tête c'était le feu comme un but en or ! Pas très fin comme comportement, mais putain que de bons souvenirs !
4 réponses à ce commentaire.
très bon article ! merci So Foot
Y Juan Mataba Niveau : DHR
La belle époque où n'importe quoi peut faire office de ballon, du papier à la balle de tennis en passant par la casquette d'un copain voire même des billes piqués aux plus petits...

En revanche ils ont de la chance de pouvoir le faire sans se cacher, nous on avait interdiction de jouer au football tout simplement. On devait mettre des sentinelles et attendre que la majorité du collège parte déjeuner pour avoir plus de 15 minutes tranquille.

Merci SoFoot pour ce type d'article qui replonge dans la jeunesse et les souvenirs qui font toujours sourire.
 //  14:33  //  Amateur de Lyon
Nous on avait les ballons en mousse mais putain j'étais pas bon. Mais je faisais de bonnes vannes :)
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Le pire c'est quand tu fais «poteau» et que la cage c'est un manteau : dans ce cas là, le goal renvoyait la balle des deux mains au hasard dos au but pour «symboliser» le poteau.

Par contre pour les balles de foot interdites, je crois que les minots parisiens ils se font baiser, nous on y avaient droit.

Ah le foot de récré... un match gagné ça valait toutes les coupes du monde de l'histoire, au moins.
Super artcile. Mais rien ne vaudra jamais les "interclasses" et leurs duels fratricides.
GreatestShowOnField Niveau : DHR
A mon époque, on jouait pas au ballon.
Mes souvenirs, c'est la mine de charbon, la main dans le dos pour les gauchers et les coups de ceinturon quand tu ramènes moins de charbon que ton voisin.

Saleté de gosses de nos jours, jamais content.
Moi le kif, c'était quand le prof d'EPS avait le dos tourné ou quand il était appelé par la direction et voilà que le match de handball se transformait en match de football.

On a même joué au foot avec un ballon de basketball !
mara donna des frissons Niveau : CFA
Ah oui pareil !
Le truc idéal pour se péter la cheville !
1 réponse à ce commentaire.
Spion Klopp Niveau : Loisir
Que de souvenirs ! Je me souviens surtout des improbables 25/32 sur terrain de hand avec un ballon en cuir (on avait de la chance) et, vu que je n'étais pas très grand, des poignets/genoux écorchés à longueur d'année... au lycée on ne joue plus, c'est bien dommage !
Ce commentaire a été modifié.
GLOBULES ROUGES ET BLANCS Niveau : CFA2
Moi à mon collège que dalle pas un ballon ou une balle de tennis à se mettre sous la dent...

Lycée pareil mais on avait quand même le droit au basket

Par contre primaire foot à fond même si le directeur dirigeait aussi le club de hand de la ville et faisait tout pour que l'on fasse son sport !

Mais que de temps passer à faire des murs à la cantine ! le bon vieux temps
Roberto Larcos et Marc Oversaturn Niveau : DHR
Le même article avec le petit pont massacreur svp
mackallaway Niveau : CFA2
Le mieux restera le tournoi inter-classe où tu bats les plus grands et tu deviens une star devant les filles de ta classe (alors que tu es une grosse merde avec un maillot tout bidon) :)
Hier à 16:33 Reading présente ses maillots en réalité virtuelle Hier à 14:59 Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 52 Hier à 14:36 Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:52 Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 Hier à 11:08 Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 Hier à 09:53 Ronaldinho régale au beach soccer 16
dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 31 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24