1. //
  2. // 5e journée

Le Betis monte sur le podium

En dominant l’Espanyol au Villamarin (1-0), le Betis Séville a pris la troisième place provisoire de la Liga. Buteur sur son premier ballon, Park, l’ancien Monégasque, a réussi ses débuts avec le Celta Vigo, tombeur de Getafe (2-1).

Modififié
0 0
Le Real Betis Balompié aime les débuts de saison. Partis en trombe l’été dernier, les Andalous récidivent avec cette troisième victoire en quatre matchs, contre l’Espanyol Barcelone (1-0). Trois points qui leur permettent de monter provisoirement sur la troisième marche de cette Liga, avec un match en moins (contre l’Atlético). Ce soir, la bande à Pepe Mel a dominé un Espanyol en plein désarroi grâce à une bonne première mi-temps. L’ancien défenseur de l’ASSE, Paulão, a inscrit l’unique but de la rencontre d’un superbe coup de tête, suite à un coup franc botté par l’excellent Beñat. Les Catalans se sont rebellés en seconde période, mais Wakaso a été sévèrement exclu, quelques minutes après avoir touché le poteau. Une quatrième défaite qui laisse l’Espanyol Barcelone à l’avant-dernière place du classement, avec un petit point.

Osasuna dans les choux

Fond de classement, toujours, avec le duel entre Saragosse et Osasuna à la Romareda (3-1). En décrochant leur première victoire de la saison sur leurs terres, face à un possible concurrent pour le maintien, les Aragons ont réalisé l'autre belle opération du jour. Dans cette journée spéciale anciens Stéphanois, c’est Hélder Postiga qui avait ouvert le score en début de match pour Saragosse, mais Armenteros a égalisé pour Osasuna. Les locaux finiront par empocher trois points précieux avec un brin de réussite, Timor marquant contre son camp juste avant la mi-temps, avant qu’Apoño ne conclue les débats sur pénalty en seconde période. Bon dernier avec un seul point, Osasuna, étonnant 7e la saison passée, est méconnaissable. « Actuellement, on n’a pas le niveau pour jouer en première division » , résume José Luis Mendilibar, le coach des gars de Pampelune. C’est ça aussi d’avoir lâché Ibra. Ibrahima Baldé, hein.

Park commence fort

Au Balaidos, le Celta Vigo a signé sa deuxième victoire consécutive à domicile, face à Getafe (2-1). Un succès que le promu doit en grande partie à ses deux recrues vedettes. Le Danois Krohn-Dehli d’abord, meilleur joueur de Vigo depuis son arrivée et auteur de deux passes décisives cette après-midi. Le Sud-Coréen Park, ensuite, tout récemment arrivé d’Arsenal. L’ancien Monégasque est entré en jeu à 20 minutes de la fin et n’a eu besoin que d’une minute pour ouvrir son compteur et donner la victoire à sa nouvelle équipe. Côté Getafe, c’est encore le Franco-Marocain Barrada qui a marqué (son troisième but de la saison). Inexistants dans le jeu, les Madrilènes signent leur troisième défaite en cinq matchs. Finalement, la seule équipe qu’ils ont battu, c’est le Real Madrid.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Rennes n’y arrive pas
0 0