Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Le Betis en mode eBay

Le marché aux puces, ce n'est pas seulement à Clignancourt que cela se passe.



Le Betis Séville, leader de la D2 espagnole depuis ce week-end, a organisé une immense vente devant son stade Benito Villamarin. Ce marché aux puces improvisé était uniquement dédiée au matériel technique du club : 7 200 maillots, 9 000 shorts, des chaussures et autres, conservés depuis 1995 chez Manuel Ruiz de Lopera, actionnaire du club, un mec un peu fou qui avait rebaptisé le stade du Betis en son nom.



Ce volcanique personnage faisait payer au club une sorte de location, car il conservait chez lui tous les équipements de l'équipe, année après année. Croulant sous les dettes, le Betis a décidé de racheter tout le matériel et de le mettre en vente.



Cette initiative a eu un succès fou : les gens, nostalgiques de l'époque où le Betis jouait le haut de tableau en Liga, se sont rués sur les vieux maillots des stars d'hier. Le club espère ainsi récolter près de 400 000 euros.



Suffisant pour racheter Denilson ?



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses jeudi 21 juin Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? 1 jeudi 21 juin Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 8
À lire ensuite
Papa Fellaini doit se taire