1. //
  2. // 1/4
  3. // Paraguay/Espagne

Le berger des arbres

Plus la compétition avance et plus les Espagnols sont sereins. L'attaque-défense qui se prépare n'affole personne. Contre le Paraguay, les gamins de la Seleccion partent à la rencontre de leur destin à l'ombre d'un arbre, Vicente Del Bosque.

Modififié
« Les plus sensibles diront de moi que je suis un type super, les insensibles que je suis un désastre. Tout cela à cause d'un seul détail. Nos 10 victoires consécutives en phase de qualification n'auront alors plus aucune importance ni même jusqu'où nous serons arrivés. Seule la victoire finale comptera » . Plus la compétition avance, plus la Moustache du boss se remplit de certitudes. A mesure que la Roja s'approche de son objectif final et rêvé, la trombine de Del Bosque prend de l'importance. Mais chez Del Bosque, pas besoin de crier ni de dire n'importe quoi pour faire diversion. Chez Del Bosque, on parle de foot.

Aragones, c'était l'Espagne. Les Espagnols ont aimé ses coups de colère, sa constante mauvaise humeur et puis sa victoire à l'Euro. Del Bosque c'est le contraire. « Je ne viens pas en conférence de presse pour déballer mon sac. J'y vais juste pour dire "Moi je pense ça" » . Del Bosque est un chêne. Et un chêne n'est pas là pour convaincre. Très critiqué après la défaite contre la Suisse, le natif de Salamanque n'a pas pris la mouche, bien au contraire, « dans le foot, quand quelqu'un a une idée en tête, c'est impossible de le faire changer d'avis » . Impossible de s'engueuler avec un arbre. Du coup l'hystérique et sanguine Espagne range les tronçonneuses, respire à fond et se détend à l'ombre du boss.

La moustache n'est plus/jamais à la mode

Il faut dire que, mine de rien, Del Bosque, c'est quand même 2 Champion's League, 2 Ligas, 1 Intercontinentale, 1 Supercoupe d'Europe et 1 Supercoupe d'spagne. Le tout en à peine quatre saisons au Real. Perez commet l'erreur de sa vie en choisissant de ne pas le renouveler en 2003. Son Real ne gagnera plus jamais rien. Le coach à moustache ne porte pas de costard sur-mesure, ne demande pas des millions et s'accommode de ce qu'il a sous la main. Perez, lui, l'avait trouvé « peu adapté aux nouvelles ambitions du club » et décidé de le remplacer par Carlos Queiroz : incompétent - « une erreur de casting » comme l'a reconnu récemment le président madridiste- mais “beau”.

Sept ans plus tard, la Moustache n'est toujours pas à la mode mais son honnêteté a le mérite d'éteindre tout départ de feu. La Paraguay ? On va pas se mentir, « vous pouvez toujours répéter aux joueurs que c'est difficile, il restera toujours cette sensation que nous sommes supérieurs » . L'obsession de « maintenant, c'est le Paraguay » , mais on ne trompe pas un arbre bien planté : « Tout ce qui ne sera pas le titre final n'aura aucune saveur » . Comme ça va toujours mieux en le disant, le complexe de supériorité disparaît instantanément. Mieux, même la funeste thèse de la-petite-équipe-qui-surprend-la-grosse ne tient plus la route : « Nous n'avons aucune confiance envers ceux qui arrivent en quart de finale avec des airs de victimes » . Comme quoi, la communication ça marche aussi/mieux en disant la vérité. A bon entendeur.

La raison dans l'histoire

En 2002, l'Espagne de Camacho se fait sortir par la Corée à domicile et rate une demi-finale qui lui semblait promise. Les Espagnols de Del Bosque sont plus forts parce qu'ils sont prévenus. Il vaut mieux être à l'heure aux rendez-vous avec l'histoire. Pas trop en avance, pas trop en retard. A l'heure juste. Si les Ibères sont à l'heure, le Paraguay deviendra alors une victime nécessaire de l'épopée. « On a connu trop de déceptions. Il est temps d'écrire l'histoire. Personne ne sait si un jour il y aura à nouveau une génération comme la nôtre » prévient Fabregas. Les héros sont pressés.

Pour la première fois depuis le Mundiale italien, l'Espagne alignera les mêmes sur la pelouse pour la troisième fois consécutive. Torres-Villa, Xavi-Iniesta-Alonso-Busquets, Capdevilla-Piqué-Puyol-Ramos, Casillas. Ce qui a fait la bonne réputation de la Maison Del Bosque, ce ne sont pas les coups ni les surprises. Les matchs se gagnent avec des certitudes. Tout est dit, tout est transparent. Rien à cacher en cuisine. Même le coach lève le voile sur son chouchou : « Busquets, j'aurais aimé être un footballeur comme lui » . Le patron ? C'est Xavi, bien sûr : « Tous les joueurs sont remplaçables, sauf Xavi » . Le milieu à 5 abandonné ? « On se marchait un peu dessus » . Le style ? « C'est notre identité » . En Espagne, on se dit les choses et ça fait du bien aux oreilles. Et aux arbres.

Thibaud Leplat, à Madrid

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Aucun commentaire sur cet article.
Hier à 22:52 Le triplé de Valère Germain 11 Hier à 21:12 La boulette de la gardienne portugaise 14
Hier à 20:09 Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC Hier à 11:03 Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 101
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 27 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2
mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 127 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66