En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Beach soccer
  3. // Itw Mickaël Pagis

« Le beach soccer français revient de loin »

Ancien capitaine des Bleus du beach, Mickaël Pagis est aujourd’hui un ambassadeur passionné d’un sport qu’il a découvert avec la génération précédente, celle de Cantona et Olmeta. À La Mézière, près de Rennes, « Pagistral » a monté la Pagis Beach Academy, qui organise depuis l’an dernier des sessions découverte/détection pour les jeunes du coin. Son ambition : implanter le beach soccer en Armorique, terre de foot et de plages, et amorcer une formation aujourd’hui quasi inexistante.

Modififié
Raconte-nous un peu cette histoire d’amour avec le beach soccer… Elle remonte à quand ?
J’ai commencé à vraiment pratiquer en 2010, sitôt ma carrière de footballeur pro terminée. J’ai été membre de l’équipe de France pendant quatre ans, avec le brassard de capitaine pendant deux ans à compter de l’année 2012. Mais en fait, c’est un sport que je connaissais depuis bien plus longtemps. La découverte remonte à 1998, une époque où j’étais au Gazélec Ajaccio. Pascal Olmeta m’a initié à l’occasion d’une exhibition et j’ai tout de suite accroché. Mais tant que tu es joueur pro, tu ne peux pas concilier les deux. À l’époque, en Corse, j’avais rencontré Cantona et d’autres anciens pros membres de l’équipe de France. Éric m’avait proposé de les rejoindre quand je pourrais. Ce n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd, et donc c’était naturel pour moi, une fois ma retraite actée, de me tourner vers cette activité avec laquelle j’ai pris énormément de plaisir pendant quatre ans et qui m’a permis de décrocher en douceur du haut niveau en gardant un esprit de compétition.

Et cette Pagis Beach Academy alors ? C’est quoi l’idée ? Et ça remonte à quand ?
Ça remonte à 2014, c’est dans la continuité de mon activité de joueur. Je suis basé en Bretagne depuis pas mal de temps maintenant et je trouvais dommage que, dans une telle région de plages et de football, avec un grand nombre de licenciés, il n’y ait pas autant de pratiquants que dans le sud de la France. Ici, ça reste un sport méconnu, alors j’ai décidé de m’investir pour en faire sa promotion en partant de la base : les jeunes, via la découverte du beach, la détection et la formation, mais aussi s’imprégner de la culture du beach, son histoire, ses règles, son état d’esprit. Ici, près de Rennes, je connaissais bien ce site de beach indoor, le seul du genre dans la région. C’était normal d’y installer mon projet d’académie.

Ça représente quoi, le beach soccer, en 2016 en France ?
C’est un sport amateur à 100 %, mais qui est une discipline intégrée au giron FFF depuis 2011. Depuis cette date, il y a une réelle volonté de le développer et de le structurer. Il existait déjà avant un championnat national, mais il reste essentiellement concentré sur le berceau de la pratique en France, avec surtout quatre villes phares : Marseille, Toulon, Montpellier et Bordeaux. Ailleurs, c’est plus difficile de trouver des équipes : en Moselle un peu tout de même… Globalement, le beach soccer reste un sport pratiqué par des joueurs de football classique, qui jouent toute l’année au niveau Ligue ou District et qui, à partir de mars, commencent à s’entraîner pour le pratiquer pendant l’été.

« Le beach peut servir au foot, pour travailler le cardio, les courses courtes sur un espace réduit, les techniques aériennes, les remises, les prises d’appui sur milieu instable, le jeu de tête qu’on travaille très peu en foot… » Mickaël Pagis

Et au niveau international ?
La Beach Soccer Worldwide est désormais également reconnue par la FIFA, avec deux rendez-vous majeurs pour une nation comme la France : la Coupe du monde tous les deux ans et le championnat d’Europe tous les ans. Il faut savoir que la France a été sacrée première championne du monde FIFA de beach soccer. C’était en 2005, au Brésil, La Mecque de la discipline ! Une superbe époque pour la discipline en France avec Cantona comme ambassadeur. Depuis, disons que l’équipe de France s’est un peu reposée sur ses acquis et n’a pas mis les choses en place pour former la nouvelle génération. C’est pourquoi j’essaie de m’y employer.


L’époque de Canto, Olmeta and co, c’était sympa, mais est-ce que ça n’a pas donné l’impression que le beach soccer était un peu un sport de vétérans ?
Je ne pense pas qu’il a trop souffert de cette image. En revanche, c’est vrai qu’il reste plus vu comme une activité ludique que comme un vrai sport de compétition. Ok, c’est d’abord un sport loisir, mais il faut qu’il y ait une prise de conscience que ça peut être une discipline à part entière, dans laquelle on peut s’accomplir au haut niveau.

Actuellement, existe-t-il en France des joueurs qui s’y consacrent à 100 %, comme il existe des beach-volleyeurs ?
Pas vraiment, mais si déjà on peut le voir comme une activité complémentaire au football classique, ce serait pas mal. Le beach est une activité saisonnière qui se pratique à partir de mars, dont la pratique peut apporter à un footballeur classique et vice versa. C’est aussi le message qu’on essaie de faire passer auprès des clubs : venez pratiquer du beach, ça servira à vos joueurs.

Ça sert à quoi pour un footballeur ?
À travailler le cardio, les courses courtes sur un espace réduit. Ça sert aussi beaucoup à travailler les techniques aériennes : les remises, les prises d’appui sur milieu instable, le jeu de tête qu’on travaille très peu en foot…


C’est adapté à tous les gabarits ?
Oui, mon expérience en équipe nationale m’a permis de constater qu'il y a de tout, comme en football classique : des petits vifs râblés, mais aussi des grands costauds. Par exemple, l’attaquant suisse Dejan Stojković (homonyme de l’autre, ndlr), grand, massif, mais capable de faire des choses incroyables sur le sable.

Et comme en football, y a des spécificités tactiques ?
Oui, par exemple, la France a été championne du monde en 2005 avec un jeu direct, l’attaquant de pointe servant de point d’appui pour remonter le ballon. Dans un autre style, la Russie aime repartir de derrière et se fait beaucoup de passes, avec un jeu de combinaisons. L’Espagne et le Portugal jouent plus sur leurs individualités avec des joueurs capables de frapper de partout…

Y a des postes bien établis ?
Oui : gardien, défenseurs, milieux, attaquants, comme au football sauf qu’il n’y a que quatre joueurs de champ. Mais même dans cette configuration, on peut changer de tactique : un seul défenseur ou deux, un attaquant de pointe ou deux… On joue aussi beaucoup sur les remplacements puisqu’il y a autant de titulaires que de remplaçants et ils peuvent entrer à tout moment. La Russie par exemple se distingue encore avec deux équipes bien distinctes : les quatre sur le banc au coup d’envoi entrent généralement au même moment au cours du match. Les autres nations procèdent plus à des changements pour s’adapter à l’état physique des joueurs ou à l’évolution du score…

N’y aurait-il pas une complémentarité à creuser avec le futsal plus qu’avec le football classique ?
Si : futsal en hiver, beach en été, ça peut être à développer, car ce sont deux activités qui ont des similitudes au niveau des exigences physiques, des dimensions du terrain, de l’aspect tactique, des règles… Après, ce sont deux techniques très différentes : très axé jeu au sol pour le futsal, jeu aérien pour le beach.

« Ces derniers temps, l’effort a été mis surtout pour développer le futsal et le football féminin. C’est bien, normal même, mais il ne faut pas oublier le beach, une discipline qui rassemble. » Mickaël Pagis

Y a-t-il des nations de référence ?
Hors le Brésil, il y a l’Italie en Europe, avec un championnat très structuré dans lequel évoluent les meilleurs Français. La Russie travaille bien, la Suisse se développe. Historiquement, le Portugal et l’Espagne sont des nations majeures…

Y aurait-il de quoi intégrer la famille olympique à terme, comme l’a réussi le beach-volley ?
C’était une des disciplines des Jeux européens de Bakou l’an dernier. Je pense qu’il s’agissait là d’une compétition essai, une première étape pour viser les vrais JO à terme. Je pense que c’est à l’étude et pas inenvisageable.


Et au niveau national, la fédé fait-elle ce qu’il faut pour développer le beach ?
Elle met des moyens, oui. Assez ? Je suis ambitieux, donc je pense qu’elle n’en met jamais assez (sourire). Ces derniers temps, l’effort a été mis surtout pour développer le futsal et le football féminin. C’est bien, normal même, mais il ne faut pas oublier le beach, une discipline qui rassemble.

Avez-vous le sentiment qu’elle est un peu à l’ombre ?
Je le pense, oui. Cantona a été un formidable ambassadeur qu’il est difficile de remplacer. J’essaie de le faire à mon petit niveau, même si ça n’a rien à voir. Un autre ancien pro s’y emploie, Yannick Fisher, du côté de Bordeaux. Il est l’un des deux seuls pros actuellement en équipe de France avec Ronan Le Crom. Il en faut d’autres, qu’il y ait au moins un référent beach par ligue ou par district, ce serait bien, ça permettrait de structurer. Actuellement, Stéphane François fait ce qu’il faut pour. Il est l’un des champions du monde 2005 et le référent national beach à la fédé, sélectionneur de l’équipe de France et toujours joueur, l’un des meilleurs défenseurs au monde. Il essaie d’organiser des stages équipe de France régulièrement, ainsi que des tests matchs, mais ce n’est pas facile, car la plupart des joueurs sont des amateurs qui ne peuvent pas toujours se libérer… Il cherche aussi à assurer un suivi des entraînements spécifiques au beach toute l’année auprès des pôles de Marseille et de Montpellier.

Vidéo

Et le prochain pôle, il est à Rennes alors ?
J’espère ! En tout cas, j’y crois. Il faut partir de la base, ne pas s’enflammer : déjà faire découvrir le beach au plus grand nombre. C’est ce que je fais à travers de journées découverte organisées depuis l’an dernier, réservés aux jeunes, des U11 aux U17. Il y aura plusieurs sessions, par journée ou demi-journée, pendant les trois prochaines vacances scolaires, en avril, juillet et octobre. L’idée, c’est qu’ils apprennent les bases de ce sport, ses spécificités, son aspect ludique aussi. Que le beach rentre petit à petit dans les esprits pour que des équipes se montent, que des sections beach se forment au sein des clubs de foot et de futsal déjà existants. La création d’un championnat régional pourrait alors s’envisager dans les années à venir.

C’est par la formation qu’il faut repartir ?
Je le pense. Actuellement, au niveau national, il n’existe qu’une sélection A. Peut-on monter une équipe U19 ? Ce serait intéressant d’y réfléchir… Après le titre de 2005, on a loupé le coche et on est même descendu un temps en deuxième division… Pour rivaliser avec les grandes nations du beach sur la durée, il faut qu’on puisse disposer d’un plus gros réservoir de joueurs et ça passe fatalement par la formation. On ne repart pas de zéro, mais en tout cas, on revient de loin.

Propos recueillis par Régis Delanoë, à La Mézière
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:13 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon Hier à 22:39 L'UEFA crée "la Ligue des Nations" 59 Hier à 15:00 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 3 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 21 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 16
mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 8 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 34 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92
À lire ensuite
Le naufrage de Berne