En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 10e journée

Le Bayern traqué par des Loups et des Poulains

Le Bayern renverse le Borussia Dortmund et semble se diriger tout droit vers un 3e titre consécutif. Seulement, le VfL Wolfsburg de Kevin De Bruyne et le Borussia Mönchengladbach de Lucien Favre ne veulent pas lâcher l'affaire. Sinon, ce fut du grand n'importe quoi entre Hambourg et le Bayer, des anciens de Ligue 1 ont marqué et Fribourg et le Werder ont signé leur première victoire de la saison.

Modififié
  • Les équipes du week-end

    Ils l'ont fait ! Le SC Fribourg et le Werder Brême ont remporté leur première victoire de la saison ! C'est grâce à un penalty de Darida que les Breisgauer ont pris l'avantage. Cologne a bien essayé de revenir, mais sans succès. Les hommes de Christian Streich sont désormais 16es avec huit points, et confient leur place de relégable au Borussia Dortmund. De son côté, le Werder a très vite été mené au score par Mayence, qui a ouvert la marque par l'inévitable Shinji Okazaki (6 buts en 9 matchs cette saison). Mais le revenant Ludovic Obraniak et ses copains ne voulaient pas d'une nouvelle défaite. Et Franco di Santo a pris les choses en main : une tête suite à son penalty détourné par Karius, puis un joli piqué sur une ouverture de Kroos, pour une victoire 2-1. Ce qui fait qu'en bas de tableau, la situation est la suivante : le HSV et Stuttgart comptent 9 points, Fribourg 8, Dortmund et le Werder 7. Qu'il est beau, ce tableau pour l'Abstiegskampf.

    Mention spéciale au Bayern Munich qui a renversé le Borussia Dortmund.

  • L'homme du weekend

    Si Wolfsburg vient d'enchaîner six victoires de suite (dont 4 en Bundesliga), c'est bien évidemment grâce à « KDB » . Depuis le début de saison, le Belge est intenable. De retour depuis presque un an en Allemagne, De Bruyne s'est petit à petit imposé comme le pilote de l'écurie Volkswagen. Et face à Stuttgart, il a encore régalé. Deux passes décisives qui portent son total à 7, ainsi que son premier but de la saison. En gros, Kevin De Bruyne est le joueur du championnat allemand qui est directement impliqué sur le plus de buts. Pas étonnant que les Belges le préfèrent à un certain Eden H.

    Mention spéciale à Franck Ribéry qui a renversé le Borussia Dortmund.

  • Vous avez raté Hambourg SVBayer Leverkusen (et vous n'auriez pas dû)

    50 fautes et 9 cartons jaunes : dire que ce match a été heurté est un euphémisme. Et ça n'a rien à voir avec le retour de Hakan Çalhanoğlu dans la ville hanséatique. En tribunes, oui, mais pas sur le terrain. C'est d'ailleurs presque un miracle que les deux équipes aient fini à 11 contre 11, tant elles se sont rendu coup pour coup. Il n'y a qu'à voir comment Hambourg a obtenu son penalty : Lasogga lance Jansen, qui est poussé du bras par Toprak et se mange Leno qui fait un salto. Un penalty que transformera Rafael van der Vaart (1er but en 2014 pour lui). Par la suite, le Bayer fait tout pour marquer, Hambourg devient fébrile. Behrami s'essuie sur un Bellarabi déjà à terre suite à une faute de Holtby. Et en fin de première mi-temps, on assiste à un grand n'importe quoi. Drobný prend le ballon de la main hors de la surface. Sur le coup franc qui suit, Çalhanoğlu ne peut pas tirer, tant il se prend de projectiles. Le Turc finit par le botter quand même, l'arbitre siffle une faute sur l'offensive de Son qui (lui aussi) fait une figure dans les airs. Plus loin, Jansen récupère la balle, se fait tacler sauvagement par Donati. Le banc du HSV devient fou, l'Italien se sauve, Diekmeier va pour l'incendier, mais Donati se fait plaquer de justesse par son coéquipier Papadopoulos. L'arbitre siffle la mi-temps alors que les deux entraîneurs, Roger Schmidt et Joe Zinnbauer, ont failli en venir aux mains. En deuxième période, le cirque continue. Et pour finir, Bellarabi met un poteau à la dernière minute. La grosse marrade à l'Imtech Arena.


  • L'image du weekend

    Les supporters du HSV sont tout heureux de revoir Hakan Çalhanoğlu.


    Pour ceux et celles qui ne le savent pas, « Hurensohn » se traduit par « progéniture de péripatéticienne » .

  • Le geste du weekend

    Le headshot de Roman Weidenfeller sur Henrik Mkhitaryan


    Plus tôt dans l'après-midi, Naldo avait fait plus fort encore : il a dégommé son coéquipier ET compatriote Luiz Gustavo.


    Sinon, Júnior Díaz a fait la même à Clemens Fritz lors de Mayence-Werder. Mais là, pas d'images sur les internets.

  • La stat inutile

    18 : En marquant contre le BVB, Robert Lewandowski a déjà marqué contre toutes les équipes présentes en Bundesliga cette saison. Voilà voilà.

  • Uli Hoeness a dit

    D'après Sportbild, le détenu le plus célèbre d'Allemagne n'est pas très chaud pour la venue de Marco Reus au Bayern. « Vous voulez être champions à Noël ou quoi ? » , aurait-il déclaré à Rummenigge. Reviens vite, Uli. Tu nous manques.

  • L'analyse définitive

    Lucien Favre (qui fête aujourd'hui ses 57 ans) est la plus belle chose qui soit arrivée au Borussia Mönchengladbach depuis près de 40 ans. Grâce à une victoire 3-1 sur Hoffenheim, les « Fohlen » (Poulains) sont désormais invaincus depuis 17 matchs depuis le début de la saison (10 de championnat, 2 en DFB-Pokal, 5 en Ligue Europa), soit le même score que le Gladbach 70/71 dirigé par Hennes Weisweiler. Il faut dire que depuis qu'il a posé ses valises à Gladbach, le technicien suisse fait de la magie. À la fin de la saison 10/11, il permet au BMG de se maintenir dans l'élite (victoire contre Bochum en barrages). La saison suivante, il emmène ses troupes à la 4e place. Après deux exercices corrects (8es en 12/13, 6es en 13/14), les Fohlen sont aujourd'hui 2es, ex-aequo avec Wolfsburg, à seulement 4 points du Bayern. Bref, « Alles Gute zum Geburtstag, Fussballgott ! »


  • Et sinon...

    - Jimmy Briand a fait un super match avec Hanovre, il s'est même fait refuser un but pourtant valable.
    - De son côté, Anthony Modeste a marqué son 4e but de la saison pour Hoffenheim. Mais il n'a pu empêcher la défaite 3-1 de Hoffenheim à Gladbach.
    - Autre ancien de Ligue 1, Salomon Kalou a encore marqué pour le Hertha. Mais il n'a pu empêcher la fameuse défaite 3-1, sur la pelouse de Paderborn.
    - Draxler est sorti au bout de 11 secondes de jeu. L'année civile est finie pour lui.
    - Le Carnaval n'a beau commencer que le 11 novembre à 11h11, les joueurs de Cologne sont déjà prêts.


    - 14 buts et 3 passes décisives en 25 matchs de championnat sur l'année 2014. Klaas-Jan Huntelaar est chaud. Pas étonnant que Schalke 04 veuille le prolonger à 7M/an.
    - En 3. Liga, seuls cinq points séparent le leader (SV Wehen-Wiesbaden) du 12e (VfB Stuttgart II).
    - Ingolstadt est toujours invaincu en 2e division, et trône en tête avec cinq points d'avance sur le Fortuna Düsseldorf. Après Wolfsburg/Volkswagen, c'est Audi qui veut prendre le départ sur la grille de l'élite l'an prochain. Demain soir, choc entre la modernité et la tradition : le RB Leipzig accueille le 1. FC Kaiserslautern.

    ⇒ Résultats et classement de Bundesliga

    Par Ali Farhat
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    il y a 1 heure Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 12 il y a 3 heures Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 12
    Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 59