Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 35 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Ce qu'il faut retenir

Le Bayern toujours en tête, Leipzig en embuscade

Victorieux du Borussia Mönchengladbach, le Bayern Munich reste en tête du championnat. Mais derrière, Leipzig, Hoffenheim et Berlin n'ont pas encore lâché les armes. En revanche, les temps sont durs pour Dortmund, Leverkusen et Wolfsburg.

Modififié

L'équipe du week-end : le Bayern Munich


En difficulté lors de ses deux derniers matchs de championnat, le Bayern, avec un onze légèrement remanié, a largement dominé le Borussia Mönchengladbach (2-0) pour la première fois depuis janvier 2014. Concentrés et bien en place, les hommes de Carlo Ancelotti ont livré un match très sérieux, histoire de faire taire les médias allemands qui, depuis une semaine, n'avaient plus que le mot « crise » à la bouche. Si l'absence de but encaissé devrait calmer les sceptiques, le niveau de jeu abyssal affiché par le BMG lors des 90 minutes de jeu (en première mi-temps, Glabdach n'a touché qu'un ballon dans la surface de réparation adverse) ne permet pas forcément de se faire une idée de ce dont est capable ce Bayern. Pour cela, il faudra sans doute attendre les rencontres contre Hoffenheim et Dortmund en novembre prochain. Mais pour le moment, les Munichois sont seuls en tête du classement.

Le joueur du week-end : Sandro Wagner


Il fut un temps où Sandro Wagner était le mec de la génération Özil/Boateng/Neuer/Hummels/Khedira qui n'avait pas percé. Champion d'Europe U21 en 2009 avec le reste de la bande, le joueur formé au Bayern Munich a traîné son spleen dans pas mal de clubs (Brême, Kaiserslautern, Hertha...) avant de rebondir l'an passé à Darmstadt. Cet été, l'ancien international espoir a fait ses bagages pour Hoffenheim. Un choix malin pour les deux parties : Wagner avait besoin d'un club de transition, le TSG avait besoin de quelqu'un qui a du vécu et qui, accessoirement, peut marquer des buts. Et après huit matchs, force est de constater que la mayonnaise prend pas mal. Face à Leverkusen, certes réduit à dix très rapidement, Sandro Wagner a tout fait, et bien. Un but et deux passes décisives sont venus récompenser ses efforts. Quand on pense qu'Hoffenheim ne l'a payé que 2,8 millions d'euros... Le meilleur rapport qualité/prix du mercato allemand.

Vous avez raté Ingolstadt / Dortmund (et vous n'auriez pas dû)


Avec seulement un point glané depuis le début de la saison, Ingolstadt, un peu perdu depuis le départ de Ralph Hasenhüttl, ne semblait pas en mesure d'ennuyer un Borussia Dortmund malgré tout diminué par les blessures. Mais dès les premières minutes du match, Ingolstadt campe chez les Borussen et, à la 6e minute, ouvre le score. Puis double la mise quelques minutes plus tard. Deux buts qui se ressemblent trait pour trait et qui montrent bien que le BvB est particulièrement friable sur coup de pied arrêté depuis le début de la saison. À la mi-temps, le score est de 2-0, ce qui est très bien payé pour le Borussia qui aurait largement pu en prendre trois de plus. Au retour des vestiaires, Dortmund croit se sentir un peu mieux lorsqu'Aubemeyang réduit la marque à la 59e. Pas de bol, sur l'action suivante, le club d'Audi reprend deux buts d'avance. Le match semble plié, mais les entrées de Mario Götze et surtout Christian Pulisic finissent par faire effet. Ce dernier offre un but à Ramos, puis égalise dans les arrêts de jeu. L'Américain célèbre son but comme si le BvB avait gagné, ce qui ne manque pas d'énerver Thomas Tuchel qui lui gueule de se replacer rapidement. Trop tard. Le score en restera là et le Borussia enchaîne son troisième match sans victoire en championnat.

Et sinon, il ne fallait pas rater Leipzig - Brême


Car Leipzig est maintenant deuxième de Bundesliga. À deux points du Bayern. Rien que ça.


Le but du week-end


Face à Mayence, Schalke a impressionné. Et Nabil Bentaleb, bien aidé par Leon Goretzka et Franco di Santo, a marqué un but magnifique.


L'image du week-end


Le Hertha Berlin est malheureusement assez célèbre pour avoir parmi les fans les plus réacs d'Allemagne. Leur banderole très « manif pour tous » affichée lors du match face à Cologne (où l'on pouvait lire qu'une maman, ça serait toujours mieux que deux papas), ne risque pas d’arranger leur image.

Mats Hummels a dit


- « Le BvB n'a quand même pas beaucoup de chance. Le groupe compte beaucoup de blessés. Même s'ils ont du retard, ils restent notre adversaire numéro 1. » Mats, c'est cool de chercher à défendre ton ex quand il est nul, mais à un moment, il faut passer à autre chose.

La stat inutile


Avec 17 points glanés en huit matchs, le Hertha Berlin réalise le meilleur début de saison de son histoire.

L'analyse définitive


Il ne fait pas bon aimer le football lorsqu'on vit à Hambourg cette année. Même avec son nouveau coach Markus Gisdol, le HSV est toujours aussi nul. Vendredi soir, Der Dino a été corrigé à domicile par l'Eintracht Francfort (3-0). Et suite au match nul d'Ingolstadt face au BvB (3-3), le HSV se retrouve dernier de Bundesliga avec seulement deux points engrangés et un goal average de -13. Du côté de Sankt-Pauli, ce n'est pas la joie non plus, puisque le club est bon dernier de 2. Bundesliga avec déjà sept défaites au compteur. Si ça continue comme ça, la deuxième ville du pays risque très fortement de connaître deux relégations à la fin de la saison.

Et sinon...


Débuts complètement ratés pour Valérien Ismaël avec Wolfsburg. Le club de Volkswagen a coulé face à Darmstadt (3-1). Seul bon point : Mario Gómez a enfin marqué.

Douze points sur douze possibles pris à domicile par Fribourg, victorieux d'Augsbourg samedi après-midi (2-1). Si seulement le club de la Forêt-Noire se mettait à aussi gagner des matchs à l'extérieur...

Bien que Cologne se soit incliné face au Hertha, Anthony Modeste reste en tête du classement des buteurs avec huit buts en huit matchs. #Modeste2018.

- En 2e Bundesliga, Braunschweig garde cinq points d'avance sur l'Union Berlin et six sur Heidenheim.

- La semaine prochaine : le derby de la Ruhr. Avec un Schalke retrouvé et un BvB qui doit gagner, la partie s'annonce canon.

  • Résultats et classement de Bundesliga
    Retrouvez toute l'actualité de la Bundesliga

    Par Sophie Serbini
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    il y a 42 minutes Un match de Liga prochainement joué aux States 19
    Hier à 18:15 Quand les écrans de Bristol Rovers diffusent le téléphone rose 12 Hier à 17:45 Mathias Pogba recalé par un club de D3 allemande 28 Hier à 17:00 La finale de la Copa Libertadores en un seul match à partir de 2019 9 Hier à 16:40 Iniesta plante déjà son deuxième but au Japon 18
    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
    Hier à 15:15 Il chambre les fans adverses, mais son but est hors jeu 18 Hier à 14:35 À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 5 mardi 14 août La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 99