1. //
  2. // 1ère journée

Le Bayern tombe d'entrée

Munich, le Werder Brême, le Wolfsburg de Magath et le VFB Stuttgart avaient à coeur de faire oublier leur saison passée. Ils y ont brillamment réussi en ce jour de rentrée scolaire. Sauf un, le Bayern de Robbéry surpris par le réalisme du Borussia Mönchengladbach.

Modififié
0 1
FC Bayern Munich-Borussia Mönchengladbach: 0-1

But: De Camargo (62è) pour le Borussia


Les bannis d'hier seront-ils les bienheureux de demain ? Après Stuttgart, Brême et Wolfsburg, c'est au tour du Borussia Mönchengladbach (barragiste contre Bochum en mai) de retrouver le sourire avec ce hold-up en terre bavaroise. Dans un match archi-dominé par le Bayern, Ter-Stegen le portier du 'Gladbach a réussi une foultitude d'arrêts miraculeux sous un déluge de tirs (Müller, Schweinsteiger, Kroos...). Que son but soit resté inviolé est un des miracles comme le football les affectionne. Et comme souvent dans ce cas-là, un peu de malchance, beaucoup de précipitations et une mésentente entre deux des recrues munichoises (Neuer et Boateng) ont permis à De Camargo de tromper de la tête l'ancien portier de Schalke...

FSV 05 Mayence-Bayer Leverkusen (2-0)

Buts: Allagui (32è) etToprak (86è csc) pour Mayence


Deux des équipes surprises de la saison passée se retrouvaient dans la Coface arena, la toute nouvelle enceinte de Mayence. Un stade que découvrait André Schürrle avec ses nouvelles couleurs du Bayer. Dans un match intense qui ne méritait aucun vainqueur, Leverkusen a démontré qu'il aurait du mal à faire mieux ou aussi bien que l'an dernier (2è). Hyypiä (retraite) et Arturo Vidal (Juventus) n'ont pas été remplacé. Un but de l'attaquant tunisien Karim Allagui et un csc du défenseur turc Ömer Toprak (ex-Fribourg) ont soldé les comptes du Bayer. Robin Dutt qui avait fait des miracles l'an dernier avec Fribourg se fait déjà des cheveux blancs.


Cologne - Wolfsburg: 0-3

Buts: Helmes (17e, 90e+2 sp) et Schäfer (85e) pour Wolfsburg.


Même si le score est flatteur et acquis en fin de match, les vieilles recettes (travail physique et discipline) de Felix Magath fonctionnent encore un peu, ne serait-ce qu'à Wolfsburg. Un doublé de Patrick Helmes, revenu d'entre les morts, et un corner direct de Marcel Schäfer assurent aux Loups un succès à l'extérieur plutôt surprenant.

Borussia Dortmund-Hambourg SV: 3-1

Buts: Grosskreutz (17è, 48è) et Götze (29è) pour le Borussia. Tesche (79è) pour Hambourg


Le champion d'Allemagne a prévenu hier tous ses adversaires en ouverture de la quarante-neuvième édition de la Bundesliga. Il faudra compter avec lui. Sahin parti en Castille, ce sont deux autres révélations de la saison dernière qui ont achevé le Hambourg d'Oenning. Kevin Grosskreutz et Mario Götze ont fait rugir tous les fans des Schwarz-Gelb qui croient au back-to-back. "Plus forts que l'an dernier" prophétisait Jürgen Klopp avant la rencontre; probable que cela soit vrai.

Stuttgart - Schalke: 3-0

Buts: Cacau (37e), Harnik (56e) et Okazaki (89e) pour Stuttgart.


Dans une Mercedes-Benz Arena ouverte à tous les vents et au froid, le Schalke 04 de Raul et d'Huntelaar n'a guère ressemblé à l'équipe demi-finaliste de la Champions d'avril. Malgré des débuts souffreteux, l'escadrille de Bruno Labbadia a pris peu à peu l'ascendant après que Cacau ait réussi à trouver l'ouverture face à Färhman, le successeur de Neuer dans le but du Nul-Vier. Un deuxième but de la tête Martin Harnik dix minutes après le repos finit de régler le sort des visiteurs.

Werder Brême - Kaiserslautern: 2-0

Buts: Rosenberg (60e, 81e) pour le Werder.


Markus Rosenberg aura été le grand bonhomme du match. A l'heure de jeu, alors que tout le Weserstadion commençait à bailler, il profite d'une balle relâchée par Kevin Trapp sur une lourde mine de Lukas Schmitz pour ouvrir le score. Il double la mise vingt minutes plus tard et assure un succès confortable mais pas hyper rassurant pour le Werder.

FC Augsburg - SC Fribourg: 2-2

Buts: Mölders (53e, 81e) pour Augsburg. Cissé (48e) et Makiadi (55e) pour Fribourg


Augsbourg le promu a beaucoup peiné pour arracher un nul à domicile contre un Fribourg, toujours surprenant, avec un Papiss Cissé à l'affût. Dans une rencontre âpre mais toujours alerte, les deux équipes ont montré leurs limites. Comme presque partout il a été question de doublé (celui de Sascha Mölders) et de but sur corner (Mölders toujours)...

Hanovre 96 - Hoffenheim: 2-1

Buts: Schlaudraff (15e) et Abdellaoue (30e sp) pour Hanovre. Salihovic (18e sp) pour Hoffenheim


Dans un match infernal allant d'un but à l'autre, tout se sera joué grâce à des penalties. Ou presque. Sejad Salihovic, le Bosnien commence par en marquer un. Hoffenheim pense avoir fait le plus dur. Égaliser après l'ouverture du score de Jan Schlaudraff mais l'arbitre, Thorsten Kinhöfer en décide autrement en accordant un autre aux locaux pour une faute complètement imaginaire. Mohammed Abdellaloue le transforme et l'AVD Arena exhulte. Contrairement à Stuttgart, au Werder et à Wolfsburg, Hoffenheim n'a pas réussi à prendre un bon départ dans cette Bundesliga ouverte au possible, dans le haut comme dans le bas du classement.

Hertha BSC Berlin-. FC Nuremberg (0-1)


But : Pekhart (80è)

Dans une rencontre (presque) à sens unique, le promu berlinois n'a rien pu faire contre une des sensations de l'exercice 2010/11. Bien que privé d'Ilkay Gündogan (passé à Dortmund), les joueurs de Dieter Hecking ont surclassé les locaux, notamment grâce aux deux Markus, Mendler et Feulner. Sans un Thomas Kraft (ex-Bayern) très inspiré, le retour à la pause aurait pu être un carnage. Bizarrement, c'est au moment où on s'y attendait le moins que Der Altmeister grâce à Thomas Pekhart en fin de match. Markus Babble le coach de la "Vieille dame" berlinoise, le savait avant : il lui reste du pain sur la planche...




Par Rico Rizzitelli

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Merci à Tokouille de m'avoir rencardé pour hier. Le match était retransmis sur Das Erste. Quelle joie de regarder la Bundesliga avec les commentaires en Schmidt.

Dortmund s'est promené hier soir, tout allait trop vite pour la défense d'Hambourg. Le deuxième but est un modèle de jeu vertical et le troisième est encore plus beau je crois. Quelle p.utain d'équipe.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 1