1. //
  2. // 28e journée
  3. // Francfort/Bayern Munich (0-1)

Le Bayern tient son 23e championnat !

Pas aussi flamboyant que lors de ses derniers matchs, le Bayern Munich a néanmoins pris le meilleur sur l'Eintracht Francfort (1-0). Les Munichois remportent leur 23e titre de champion à 6 journées de la fin de la saison. Un record !

Modififié
18 12
Eintracht FrancfortBayern Munich : 0-1
But : Bastian Schweinsteiger (52e) pour le Bayern

Cette année en Bundesliga, le Bayern Munich n'a pas fait dans la dentelle. Les hommes du vénérable Jupp Heynckes ont traversé la saison comme une colonne de Panzer traverse la ligne des Ardennes. Façon Blitzkrieg. Une performance hallucinante qui leur permet d'être sacrés champions d'Allemagne dès la 28e journée. Un record. Alors que les deux dernières apparitions des futures ouailles de Josep Guardiola avaient été impressionnantes (le fameux 9-2 face à Hambourg et le 2-0 face à la Juve), la rencontre face à l'Eintracht Francfort a été bien plus compliquée. Les Bavarois ont eu besoin de toute leur maîtrise et d'un brin de chance pour venir à bout de valeureux adversaires soutenus par un public bouillant. Après une bonne bière ou deux, Franck Ribéry et ses copains vont pouvoir se concentrer sur leurs deux autres compétitions : la Coupe d'Allemagne et surtout la Ligue des champions. Le Bayern peut et veut tout gagner !

Rouleau compresseur en panne

Dès le début de la rencontre, les cyborgs de Jupp Heynckes jouent haut et monopolisent rapidement la balle. Néanmoins, ils ne parviennent pas à imprimer à leur jeu sa verticalité habituelle. Mario Gómez et Thomas Müller sont un peu statiques devant, tandis que Robben s'enferme dans ses traditionnels dribbles sur le côté droit. Sur le banc, Franck Ribéry est peinard. Préservé, comme une bonne partie des titulaires contre la Juve mardi, le Französisch, qui fêtera ses 30 ans demain, observe son remplaçant sur le côté gauche, Xherdan Shaqiri, prendre sa chance de loin à la 10e minute. Sur le poteau. Progressivement, le Rekordmeister arrive à prendre plus de profondeur et devient plus dangereux. La défense de Francfort répond avec agressivité. À la 25e minute, Marco Russ marche sur le talon de Thomas Müller dans sa propre surface. M. Florian Meyer désigne le point de pénalty. David Alaba a l'occasion rêvée de rapprocher les siens d'un 23e Meisterschale, mais il foire totalement son penalty qui frappe l'extérieur du poteau et sort. Heynckes, qui annonçait avant le match vouloir « terminer le boulot avec sérieux » , l'a mauvaise. Déçus mais pas abattus, Philipp Lahm et ses potes se remettent à l'assaut du but adverse, ne laissant aux ouailles d'Armin Veh que quelques miettes à exploiter en contre. Pourtant, grâce notamment à un bon Nikolov dans les cages, l'actuel cinquième de Bundesliga rentre aux vestiaires indemne.

La Madjer de Schweini

Les Bavarois n'ont sans doute pas appris pendant la mi-temps que le Borussia Dortmund était en train de perdre face à Augsburg et qu'il leur suffisait donc de maintenir le match nul pour être sacrés, tant ils ont démarré la seconde période pied au plancher. Après une première occasion chaude de Gómez et Robben, ce sont les deux patrons de l'équipe, les anciens Lahm et Schweinsteiger, qui décident de prendre les choses en main. Bien lancé par Robben, le capitaine centre à ras de terre en direction d'un Schweini qui envoie la balle au fond d'une sublime talonnade façon Rabah Madjer. Munich un, Francfort zéro, le 79e but de l'équipe en Bundesliga cette saison. Le job étant fait, les protégés d'Uli Hoeness peuvent faire tourner, le ballon et l'équipe. À la 60e minute, notre Francky national remplace Arjen Robben, l'occasion pour le Néerlandais de tirer une tête de six pieds de long. Pour que la victoire soit totale, il faut que toute l'équipe se soit mise en valeur. Tranquille en première période, le trio Neuer – Dante – Boateng va vivre une fin de match bien plus éprouvante. Le portier réalise d'abord un exploit en sortant sur sa ligne une reprise à bout portant de Lakić. C'est ensuite au tour du défenseur brésilien de s'illustrer en détournant de la main un centre de Celozzi. Heureusement pour le Bayern, M. Florian Meyer ne bronche pas et siffle dans la foulée la fin des hostilités. Jupp Heynckes peut faire un gros câlin à ses joueurs, il tient son titre de champion d'Allemagne !

Par Pablo Garcia-Fons
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Yaya-letour Niveau : CFA2
Respect!
Et le but marqué grace à ses deux joueurs fanion.
Très beau but de Schweini mais c'est un scandale le penalty non sifflé sur la main de Dante cest impossible de ne pas le voir..
Note : 1
Tellement content que ça soit Schweinsteiger qui "offre" le titre au Bayern, quel but en plus !

Pour ceux qui l'aurait pas vu : http://www.youtube.com***/watch?feature=player_embedded&v=yQf75DLv8Bg (enlevez les étoiles)
Laura Bordelaise Niveau : CFA2
La bonne nouvelle du weekend (quand on est bordelaise on se console comme on peut^^). Manque plus que la ligue des champions!!
Es lebe König Bayern der XXIII. !
Ribéry "der Franzose" si je peux me permettre, Pablo.

Parmi toutes les statistiques hallucinantes du Bayern cette saison (points, buts marqués, buts encaissés, victoires consécutives), j'en retiens une qui me paraît encore plus extraordinaire: deux buts encaissés à l'extérieur en 14 matchs, je pense qu'on tient là un record ! La défense ne paie pas de mine sur le papier, mais qu'est-ce que c'est efficace !
Bravo a eux, super saison ils nous violent 6-0 sur les deux match riena dire bravo encore une fois
Ca devrait etre comme ça chaque saison au vu de leur effectif et de leur budget ...
Quel but nom de dieu ! Je pense que le Bayern peut faire le triple pour une raison simple : moins d'arrogance que la saison precedente. De la connerie (Beckenbauer sur Buffon) et beaucoup de confiance mais de la confiance saine. Pas les on va les exploser 4-0 que j'entendais un peu partout chez les supporters du Bayern ya tout juste un an a la veille du match contre Chelsea.
A voir, je vois bien le VFB se meler a la joute pour la coupe d'allemagne avec unn Bayern trop concentre pour sa finale de C1 contre tres probablement Galatasaray. :)
Pierre du Bayern Niveau : CFA2
tu tu du du du du du (in love)
@Gelsen04

Purée, Galatasaray en finale, en effet faut du courage pour dire ça ! Mais ça serait tellement bon.

A titre perso, j'aimerai Dortmund - Barcelone en finale :D
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
18 12