1. //
  2. // Quart de finale
  3. // Manchester/Bayern Munich

Le Bayern sacré trop tôt ?

Champion d’Allemagne après seulement 27 journées d’un parcours sans faute, le Rekordmeister est maintenant tenté de s’économiser en Bundesliga pour mieux préparer la Ligue des champions. Sauf que cela pourrait finalement lui porter préjudice.

Modififié
4 28
28 journées, 25 victoires, 3 nuls, 82 buts marqués, 16 encaissés, 23 points d’avance sur son dauphin, le Borussia Dortmund. Tel est pour l’instant le bilan du Bayern de Guardiola sur la scène domestique. Et donc, un titre d’ores et déjà acquis, une journée avant celui d’Heynckes. « Je suis juste content que nous soyons sacré. Le timing importe peu du moment que ce grand club remporte le titre » , a déclaré le coach catalan après la victoire des siens 3-1 mardi à Berlin. « La Bundesliga est notre pain quotidien. En coupe, il suffit de gagner quatre ou cinq matchs pour arriver en finale. En championnat, vous devez travailler tous les jours, tous les week-ends. » Dès lors, privés de leur nourriture première, les Bavarois ne risquent-ils pas de subir un certain contrecoup ? Impensable pour Radomir Antić, coach de l’Atlético titré en 1995-1996 : « Je n'imagine pas un seul instant les joueurs se déconcentrer. Ce n'est pas ma façon de voir les choses. Ce sont des professionnels, ils sont payés pour cela, donc ils doivent donner le maximum sur le terrain. En plus, le Bayern est encore en lice pour l'Europe. Ils n'ont pas le droit de ralentir leur cadence, et je ne pense pas que ce soit la philosophie du club. » En somme, il reste encore du pain de qualité sur la planche, comme l’a justement fait remarquer Joachim Löw : « Le Bayern a toutes les chances de réitérer ses succès de l’année dernière. Leur saison n’est pas encore terminée ; elle ne fait que commencer en Champions League. »

« 22 titulaires potentiels »

Guardiola, encore jamais confronté à cette situation de domination précoce, devra trouver les mots pour continuer à motiver ses troupes. Pour Antić, c’est très simple : « L'essentiel, il faut toujours maintenir la pression. Tout le monde dit que le Bayern est champion, mais moi, ce qui m'importe, c'est de voir comment joue l'équipe et si elle est toujours aussi forte, championne ou pas. Cela démontre leur discipline et l'autorité du coach. C'est à ça que l'on reconnaît les vrais champions. Au Bayern Munich, on parle quand même d'une équipe qui a 22 titulaires potentiels. » Elle est là, la vraie force du Bayern, et sa chance : la saine concurrence qui l’anime. Beaucoup se sont interrogés cet été lorsque le Catalan a ajouté Thiago et Götze à un milieu de terrain déjà dominant et complet. Surtout quand on pense aux nombreuses recrues achetées à prix d’or et cantonnées au banc blaugrana. Mais, confronté à de nombreuses blessures et riche de ses erreurs passées, Guardiola a su impliquer tout le monde dans son projet. Même des joueurs qui ne jouaient quasiment pas l’année précédente, Rafinha en étant le meilleur exemple, ou qui ne rentraient pas de prime abord dans son projet, comme Kroos. De fait, Toni est le joueur de champ à avoir disputé le plus de match (36 en tant que titulaire, et 5 comme remplaçant).

La preuve contre Hoffenheim ?

De fait, le Bayern possède une escouade sans équivalent. Un constat partagé par Heynckes lui-même, qui a déclaré à Kicker que les Bavarois disposaient de « la meilleure équipe en Europe, et donc aussi du monde » , promise à un « futur en or » . Même son de cloche du côté d’Ottmar Hitzfeld, passé par le club à la fin des années 1990 et lors de la saison 2007-2008 : « Munich a toujours occupé les premiers rôles avec 11 ou 12 top players, mais jamais 17 ou 18. » Pourtant, il reste des joueurs de moindre qualité au Bayern, surtout derrière, et Pep s’en est sans doute rendu compte ce week-end. Contre Hoffenheim, devant Stark, était alignée une défense Rafinha/Van Buyten/Dante/Contento. Si le latéral brésilien n’a pas été ridicule (surtout grâce à son apport offensif), les autres ont sombré. Pour la première fois de la saison, le Bayern a encaissé trois buts, et s’en est sorti avec un nul 3-3, après avoir pourtant mené 3-1. Un nul qui met fin à une série de dix-neuf victoires consécutives en Bundesliga et peut potentiellement entamer, ne serait-ce que légèrement, le capital confiance des Bavarois. Malheureusement pour Manchester, ce soir, on verra du Boateng, du Javi Martínez, du Alaba, et peut-être même du Lahm à droite. Et puis du Schweinsteiger, Ribéry, Robben, Müller, Götze… Une autre paire de manches. Mais pas de Thiago, blessé au genou ce week-end et out de six à huit semaines. La fin de la rotation ?

Par Charles Alf Lafon et Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Gilles de la Kolo Tourette Niveau : CFA
Vas y pousse Francky.
Pep est trop intelligent, trop malin, trop fort, pour laisser ses joueurs s'endormir sur leur titre de champion.

La preuve ce soir il prévu d'aligner Van Buyten en pointe, Robben dans les buts, et Neuer au milieu.
Gilles de la Kolo Tourette Niveau : CFA
Ca rappelle un peu 1999, quand le bayern était déjà champion. Il restait la finale de CL contre ManU à disputer, ainsi que celle de Pokal quelques semaines plus tard. Le bayern avait perdu les 2.
Quand on repense à la saison dernière, le Bayern s'était assuré le titre à la 28ème journée, soit juste avant le match retour contre la Juventus, et on a bien vu que les bavarois ne se sont jamais laissé déconcentrer. Ils ont fini le championnat avec 5 victoires et 1 nul, ils ont remis 2-0 à la Juventus au match retour, ont mangé le Barca 4-0, 3-0 en demi et ont gagné en finale (de Ligue des champions puis leur finale de Coupe d'Allemagne).
Du coup on peut se dire que cette saison ça sera la même, malgré un championnat déjà plié qui permettra de souffler un peu, ils se donneront à fond sur la scène européenne.

Sinon c'est vrai qu'il y a des joueurs sur le banc du Bayern qui sont loin d'être des titulaires potentiels, je pense en particulier à Starke et van Buyten qui nous ont prouvé contre Hoffenheim que leur place était bien sur le banc.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
"Beaucoup se sont interrogés cet été lorsque le Catalan a ajouté Thiago et Götze à un milieu de terrain déjà dominant et complet. Surtout quand on pense aux nombreuses recrues achetées à prix d’or et cantonnées au banc blaugrana".

Les munichois sont donc surnommés les "blaugranas". Je me coucherai moins con ce soir.
Note : 3
Message posté par Sidney G'Ovule
"Beaucoup se sont interrogés cet été lorsque le Catalan a ajouté Thiago et Götze à un milieu de terrain déjà dominant et complet. Surtout quand on pense aux nombreuses recrues achetées à prix d’or et cantonnées au banc blaugrana".

Les munichois sont donc surnommés les "blaugranas". Je me coucherai moins con ce soir.


C'est peut être une allusion à ces années passées au Barça ? Parce que pour le moment, les recrues achetées à prix d'or et cantonnées au banc, j'en vois pas beaucoup à Munich.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par saviola07
C'est peut être une allusion à ces années passées au Barça ? Parce que pour le moment, les recrues achetées à prix d'or et cantonnées au banc, j'en vois pas beaucoup à Munich.


J'y ai réfléchi aussi. A Barcelone époque Guardiola je n'en vois pas beaucoup non plus à part Song et peut-être Affelay.
Ayant une préférence pour le Real j'ai quand même peur que tout ça ne sois que de la poudre aux yeux, a mon sens c'est plus un avantage de pouvoir faire tourner son effectif. Surtout avec un malade de l'autorité comme Pep allé demander a Pique.
Message posté par Sidney G'Ovule
"Beaucoup se sont interrogés cet été lorsque le Catalan a ajouté Thiago et Götze à un milieu de terrain déjà dominant et complet. Surtout quand on pense aux nombreuses recrues achetées à prix d’or et cantonnées au banc blaugrana".

Les munichois sont donc surnommés les "blaugranas". Je me coucherai moins con ce soir.


T'as pas tout compris pour le coup (et la phrase est tout à fait correcte...).
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par Sidney G'Ovule
J'y ai réfléchi aussi. A Barcelone époque Guardiola je n'en vois pas beaucoup non plus à part Song et peut-être Affelay.


En fait même Alexandre Song ne peut pas être considéré comme une "recrue achetée à prix d'or et cantonnée au banc blaugrana" de l'époque Guardiola puisqu'il est arrivé sous Vilanova.

J'ai l'impression que cette phrase sur la prétendue tendance de Guardiola à accumuler les milieux de terrain hors de prix jusqu'à devoir en mettre sur le banc est juste une affirmation gratuite du journaliste.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par Nekfeu
Tu peux ajouter Sanchez.


Sanchez est un ailier.
Message posté par Sidney G'Ovule


J'y ai réfléchi aussi. A Barcelone époque Guardiola je n'en vois pas beaucoup non plus à part Song et peut-être Affelay.


Caceres, Hleb, Keita, Chygrynskiy, Kerisson... pour les plus flagrants...
Message posté par Sidney G'Ovule


En fait même Alexandre Song ne peut pas être considéré comme une "recrue achetée à prix d'or et cantonnée au banc blaugrana" de l'époque Guardiola puisqu'il est arrivé sous Vilanova.

J'ai l'impression que cette phrase sur la prétendue tendance de Guardiola à accumuler les milieux de terrain hors de prix jusqu'à devoir en mettre sur le banc est juste une affirmation gratuite du journaliste.


A part Affelay, Sedou Keita (<3) et Mascherano (milieu def à l'époque) c'est vrai que je vois pas trop de qui on parle...
Message posté par ILOVEBAYERN


Caceres, Hleb, Keita, Chygrynskiy, Kerisson... pour les plus flagrants...


Pas vraiment des "recrues achetées à prix d’or et cantonnées au banc blaugrana"
ils vont rester mobilisés pour les coupes mais pour les championnats ça m'étonnerait pas que certains en profitent pour s'économiser pour arriver en forme au Mondial
Lassana Diarrhée Niveau : District
Message posté par Guèg
A part Affelay, Sedou Keita (<3) et Mascherano (milieu def à l'époque) c'est vrai que je vois pas trop de qui on parle...


Bien vu je les avais complètement oubliés. Donc le journaliste faisait bien référence à l'époque barcelonaise. Mea culpa
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par Guèg
A part Affelay, Sedou Keita (<3) et Mascherano (milieu def à l'époque) c'est vrai que je vois pas trop de qui on parle...


Effectivement je me suis bien gouré, Seydou Keita avait d'ailleurs fait du bruit par la suite en exprimant son insatisfaction sur sa situation.

Donc Keita, Affelay, Hleb, Mascherano, Keirrison...
Lassana Diarrhée Niveau : District
Message posté par Lassana Diarrhée
Bien vu je les avais complètement oubliés. Donc le journaliste faisait bien référence à l'époque barcelonaise. Mea culpa


(En fait meme pas besoin de m'excuser mon post était pas parti. je croyais aussi que le journaliste s'était gouré)

Guardiola avait accumulé pas mal de joueurs quand meme, j'étais resté bloqué aux Iniesta Xavi Busquets Fabregas mais il avait un gros effectif à disposition
Val-de-Marne Kipsta Niveau : Loisir
Message posté par ILOVEBAYERN
Caceres, Hleb, Keita, Chygrynskiy, Kerisson... pour les plus flagrants...


Caceres et Chygrynsky étaient défenseurs, Keirrison était attaquant et Affelay ailier donc on peut pas dire que ces joueurs rentrent dans la catégorie des milieux de terrain achetés à prix d'or par Guardiola et cantonnés au banc.

Hleb et Keita ouais, et Mascherano cas particulier mais on peut pas dire qu'il a été cantonné au banc.

J'ai aussi trouvé la phrase sur le "banc blaugrana" pas très claire
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 28