1. //
  2. // Ce qu'il fallait retenir de la 28e journée

Le Bayern ralentit, le BVB s’arrache

Pour cette 28e journée de Bundesliga, on a vu le Bayern concéder le nul 3-3 contre Hoffenheim, le BVB, mené 2-0, s’imposer 3-2 à Stuttgart et Schalke reprendre sa marche en avant. Et puis plein de buts, des fautes, des gestes fous, des stades pleins. Comme d’hab.

Modififié
0 3
L’équipe du week-end : Hoffenheim, toujours debout
Toutes les semaines, on pourrait écrire la même chose. Hoffenheim marque et encaisse beaucoup de buts. Beaucoup, beaucoup, beaucoup. Et ce déplacement à Munich n’a pas fait exception. Sacré en début de semaine à la faveur de sa victoire face à Berlin, le Bayern se présentait avec une équipe bis : Neuer, Alaba, Javi Martínez, Lahm, Müller, Robben et Mandžukić étaient tous sur le banc. Dès la 23e minute, Modeste, parti dans le dos de la défense, s’en allait battre Stark en deux temps. Le 12e but de la saison pour l’ancien Bordelais. En 10 minutes, Pizarro - par deux fois - et Shaqiri permettaient ensuite aux Bavarois de reprendre les devants. Juste avant la mi-temps, Salihović réduisait le score d’un maître coup franc. Et à la 75e, Stark, décidément pas à la fête, dégageait n’importe comment, plein axe, dans les pieds d’Herdling, qui transmettait à Firmino pour l’égalisation. C’est la première fois de la saison que le Bayern encaisse trois buts, et c’est aussi la fin de sa série de 19 victoires consécutives.

Vous avez raté Stuttgart – Dortmund (et vous n’auriez pas dû)
Les relégables ne réussissent pas au BVB en 2014. Après s’être lourdement incliné 3-0 contre le HSV il y a un mois, le scénario catastrophe a bien failli se répéter face à Stuttgart, pourtant avant-dernier. Après seulement dix-neuf minutes, les hommes d’Huub Stevens menaient déjà 2-0 grâce à Gentner et Harnik. Sur le premier but, Kirch, titulaire au milieu à cause des nombreuses blessures, voyait sa passe en retrait interceptée par le capitaine des locaux. Mais tout le mérite du second revient à Ibrahima Traoré, auteur d’un très bon rush avant de servir Harnik sur un plateau. Sauf que le BVB compte en ses rangs un joueur d’exception en la personne de Marco Reus. D’une subtile frappe décroisée au ras du poteau, l’ailier remettait son équipe sur les rails. D’un pénalty obtenu par Lewandowski, il égalisait. Et d’une frappe placée à l’extérieur de la surface sur un centre en retrait d’Aubameyang, il donnait la victoire aux siens. Suffisant pour reprendre la place de dauphin que Schalke avait occupée l’espace de quelques heures, grâce à sa victoire vendredi soir contre le Hertha.

L’analyse définitive du week-end
Guardiola craint-il Moyes ? On est en droit de se poser la question après ce nul concédé face à Hoffenheim. Le coach catalan a délibérément choisi de se priver de quasiment tous ses titulaires habituels en vue de la confrontation mardi, en quart de finale aller de LdC face aux Mancuniens. Même de Manuel Neuer, pourtant pas le plus fatigué, et qui est quand même un cyborg de toute façon. C’est dommage, parce que Stark, son suppléant, n’a pas été du tout au niveau. Du coup, le Bayern, avec ses désormais 16 buts encaissés, pourrait bien ne pas battre le record de la meilleure défense de l’histoire de la Buli, pour l’instant de 17 buts. Connaissant le goût du record de Pep, c’est évidemment un signe que Manchester United inquiète au plus haut point.

On risque d’en parler sur RMC
Quelle destination pour Roberto Firmino ? Plus les semaines passent, plus il apparaît évident que le jeune Brésilien d’Hoffenheim est un crack, un vrai, bien trop fort pour rester une saison de plus dans la banlieue de Sinsheim. Contre le Bayern, le milieu a inscrit son 14e but, un total auquel il faut rajouter 10 passes décisives. Pourtant, Roberto a signé cette semaine un nouveau contrat, courant jusqu’en 2017. Pour mieux faire monter les enchères ?

Le top 5
1 – Marco Reus. Trois buts, trois points. Et toujours cette raie impeccable. Carvajal et Arbeloa sont prévenus.
2 – Pogatetz. Un but, une passe décisive, un carton rouge pour le grand Autrichien de Nüremberg. Un match complet. C’est d’ailleurs seulement sa 2e réalisation en Bundesliga, 29 mois après la première.
3 – Huntelaar. Si Schalke est aujourd’hui en course pour la place de dauphin, c’est en grande partie grâce à son attaquant hollandais, buteur vendredi, le brassard au bras. 11 buts en 13 matchs pour lui.
4 – Franck Ribéry. 12e passe décisive de la saison pour Francky, ce qui lui permet de prendre la tête du classement des passeurs.
5 – Naldo. Pour le geste.

Le geste
On joue la 89e minute d’un match entre Wolfsburg et Francfort. Les deux équipes sont à égalité après des buts d’Aigner et d’Olić. Le moment choisi par Naldo, le défenseur brésilien, pour décocher une énorme frappe des 35 mètres qui allait se loger dans le lucarne d’un Trapp impuissant.

Claudio Pizarro a dit
« À la fin, j’avais des crampes partout. » Claudio, un doublé et 35 années bien tassées.

La stat inutile : 4,4
Comme le nombre de millions que le Genoa devra verser à Schalke pour le transfert de Rafinha. Comme l’a décidé le TAS. Un transfert qui date donc de 2010.

Et sinon…
- Javi Martínez n’a toujours pas perdu avec le Bayern. Pep n’a toujours pas perdu en championnat.
- La Ligue des champions s’éloigne pour Leverkusen, qui a concédé le nul contre Braunschweig, lanterne rouge.
- Un nul qui existe grâce à Ken Reichel, auteur d’une superbe volée dans ce match. À voir.
- Uli Hoeneß n’est plus président du Bayern. Mais il a tout de même assisté au match des siens contre Hoffenheim. Probablement le dernier avant longtemps.

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Limitless10 Niveau : CFA2
"Connaissant le goût du record de Pep, c’est évidemment un signe que Manchester United inquiète au plus haut point. "

J'espère que c'est de l'ironie...

Quand t'as 23 points d'avance sur le deuxième en championnat,tu peux te permettre de faire tourner pour tuer l'adversaire de champion's league dès le match aller,surtout quand on sait que dans la semaine qui suit le match retour,c'est dortmund(même sans enjeu ça fait bien de gagner celui-là) + finale de coupe
Gilles de la Kolo Tourette Niveau : CFA
"Soyons Modeste et on marquera à l'Allianz Arena."

David Moyes, en causerie d'avant match
One Night Stand Niveau : DHR
Hey SoFoot, vous avez pas l'impression de reprendre exactement le format d'un blog qui s'appelle Au Premier Poteau? Ça et votre article sur le foot Est-Allemand, ça sent franchement le plagiat...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Liverpool prend les rênes
0 3