Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1re journée

Le Bayern prend les commandes

La Bundesliga est lancée. Après la victoire du Borussia Dortmund contre le Werder Brême (2-1) en ouverture du championnat, le Bayern Munich a répondu de bien belle manière en surclassant le promu de Fürth. Gladback et Wolfsburg sont déjà au rendez-vous et Hambourg est reparti pour une saison galère.

Modififié
Samedi 15h30, la Bundesliga démarre vraiment. Et comme la saison dernière à la même époque, les matches de l'après-midi mettent du temps à se débloquer. Le premier but de la journée aurait pu être l'œuvre de Westermann. Mais le capitaine du dinosaure Hambourg voit sa tête magnifiquement claquée par Schäfer. Le gardien de Nuremberg multiplie les parades de grande classe tout au long de la rencontre et bénéficie même de l'aide de sa barre transversale sur une tête de Jansen en fin de partie. Avant cela, Balitsch, d'abord maladroit devant le but, puis opportuniste, avait ouvert le score pour les Ruhmreichen (0-1). Déjà proche de la relégation la saison passée, Hambourg repart pour une saison galère.

C'est également le cas pour Augsburg, sèchement battu par le promu Düsseldorf (0-2) et son attaquant Schahin, auteur d'un doublé dont une demi-volée splendide. Voués à terminer dans le ventre mou du championnat, Fribourg et Mayence n'ont, quant à eux, pas réussi à se départager cet après-midi au Badenova-Stadion (1-1). Les Breisgau-Brasilianer pensent pourtant avoir fait le plus dur lorsque Kruse trompe Wetklo d'un plat du pied du gauche sur une ouverture millimétrée de Guédé. Mais Julian Schuster fauche Baumgartlinger dans la surface et Ivanschitz transforme la sentence. Wetklo se charge ensuite de conserver le point du match nul. À en dégoûter notre Frenchie Schmid.

Gladbach et Wolfsburg sont dans la place

On parle beaucoup du Bayern, de Dortmund et de Schalke 04, mais il ne faudrait pas oublier Mönchengladbach et Wolfsburg. Quatrième surprise du dernier exercice, Gladbach ne veut pas être un one shot. Orphelins de Reus, les hommes de Lucien Favre ouvrent le score à la demi-heure de jeu sur une tête de Hanke. Pas maîtres de leur sujet, les Poulains se font logiquement reprendre par Hoffenheim et Firmino, à la réception d'un centre de Vukčević prolongé par Derdiyok. Passeur décisif pour Hanke en première période, Arango prend ses responsabilités et redonne l'avantage aux siens grâce à sa patte gauche sur coup franc (2-1).

À Stuttgart, Ibišević risque de vivre des heures difficiles. À la 87e, il obtient un penalty généreusement accordé. L'attaquant bosnien veut se faire justice lui-même, mais sa frappe est détournée par Benaglio. Le ballon revient sur l'ancien joueur du PSG qui loupe le cadre alors qu'il est seul à cinq mètres des buts. Pire, deux minutes plus tard, Dost propulse une tête au fond des filets de Ulreich sur un centre de Vieirinha. Une victoire longue à se dessiner, mais méritée pour Wolfsburg qui a cruellement manqué de réalisme en première période, Dejagah et Olić se montrant particulièrement maladroits au moment de conclure. La bande à Diego, auteur d'une grosse prestation, se pose comme un véritable candidat à l'Europe.

Autre prétendant à l'Europe, voire au podium, Leverkusen n'a pas eu la même réussite. Face à une équipe de Francfort joueuse, le Bayer ouvre pourtant le score à la demi-heure de jeu grâce à son attaquant vedette Kießling, déjà dangereux à deux reprises en début de rencontre. Un but inscrit contre le cours du jeu, Francfort s'étant créé de nombreuses occasions, par l'intermédiaire du remuant japonais Inui, d'Aigner mais surtout de Meier, très maladroit face à Leno. Mais en seconde période, après deux duels remportés par Trapp face à Rolfes et Schürrle, la donne change totalement. Aigner égalise et Lanig, entré quatre minutes plus tôt, donne la victoire (2-1) aux Aigles d'une reprise de la tête.


Le Bayern prend les commandes

Mis sous pression par Dortmund, vainqueur du Werder la veille, le Bayern Munich, pourtant privé de Ribéry et Gómez, n'a pas tremblé face au promu de Greuther Fürth (0-3). Balbutiants pendant trente minutes, les Bavarois prennent l'avantage juste avant la pause grâce à un but de renard de Müller, bien placé suite à une tête de Dante repoussée sur sa ligne par un défenseur de Fürth. Sans forcer, les hommes de Heynckes font le break à l'heure de jeu grâce à la révélation de l'Euro Mandžukić, à la réception d'une frappe du droit de Robben repoussée par Grün. Schweinsteiger, Pizarro et Tymoshchuk se dégourdissent les jambes et Robben voit son centre, contré par un défenseur, tromper le gardien vert. Une petite promenade de santé pour le Bayern qui prend (déjà) les commandes du championnat. Pour l'équipe du trèfle en revanche, la saison s'annonce longue, et ce malgré quelques joueurs de talent comme le feu follet Schmidtgal.

Résultats et Classement de Bundesliga

Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 6 heures Le but exceptionnel d'un joueur de Portland en MLS 3 il y a 7 heures Fulham de retour en Premier League 20
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi
Hier à 16:26 Platini non poursuivi, « un signe positif » pour Blatter 7 Hier à 09:09 Michel Platini non poursuivi par la justice suisse 20