Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Gladbach-Bayern (0-1)

Le Bayern ne tremble pas face à Gladbach

Le Bayern s'impose au Borussia-Park grâce à un but de Thomas Müller, et se rapproche de plus en plus de son cinquième titre d'affilée. Trop timides, les Poulains de Gladbach ne sont pas parvenus à mettre en péril l'arrière-garde bavaroise.

Modififié

Borussia Mönchengladbach 0-1 FC Bayern Munich

But : Müller (63e) pour le Rekordmeister

Jusqu'ici, Thiago Alcántara et Thomas Müller n'étaient pas vraiment raccord. Depuis quelques matchs, l'Espagnol prouve qu'il peut enfin vivre une vie normale sans Pep Guardiola, et montre toute l'étendue de son talent. Thomas Müller, lui, n'est pas aussi dangereux que la saison passée, quand il marquait but sur but. Et sans l'aide de Thiago, qui lui était trop en dedans. Et là, au moment où les choses deviennent sérieuses, les deux hommes se trouvent enfin. La preuve avec le but du 5-1 lors du huitième de finale aller face à Arsenal en Ligue des champions. La preuve encore avec cette passe sublime de Thiago (comme il sait si bien les faire) qui a vu Müller partir dans le dos de la défense de Gladbach (comme il sait si bien le faire). Le reste, c'est cadeau pour le numéro 25 du Bayern. Ça permet surtout à son club d'accroître son avance sur le reste de la Bundesliga. Et ça, ça n'a pas de prix.

La « Speziaal » sur la barre


Il faut dire que l'équipe de Carlo Ancelotti n'est pas venue pour blaguer. D'entrée, les Bavarois mettent la pression sur leurs hôtes du jour. Cela a pour conséquence de créer des trous dans l'arrière-garde du Rekordmeister ; les Fohlen (Poulains) tentent de se faufiler dans les brèches, sans succès. Puis le Bayern décide de se montrer encore plus pressant. Après tout, il y a moyen de finir cette journée avec treize points d'avance sur le deuxième, le RB Leipzig, et de se rapprocher d'un cinquième titre d'affilée. On assiste alors à une classique partie d'attaque-défense, partie au cours de laquelle Robert Lewandowski a l'occasion d'ouvrir la marque à la suite d'une ouverture de Franck Ribéry, mais le Polonais perd son duel face à Yann Sommer. Il en perdra un autre, en fin de première mi-temps : une tête plongeante détournée grâce à un superbe réflexe du Suisse – qui l'a échappé belle quelques dixièmes de seconde auparavant, la « Speziaal » de Robben n'ayant trouvé que la barre transversale.

Treizième « weiße Weste » pour Neuer


La seconde mi-temps repart comme la première : le Bayern continue de squatter la moitié de terrain de Gladbach, avec la ferme intention de ne pas s'en aller avant d'avoir obtenu les trois points. Sauf que l'escouade de Dieter Hecking, l'une des meilleures équipes de la phase retour avant cette journée (15 points, soit deux de moins que le Bayern) n'a pas vraiment envie de s'incliner à domicile, surtout après avoir été éliminée par le FC Schalke 04 en Ligue Europa en milieu de semaine, la faute au stupide but à l'extérieur. Raffael veut tester Neuer, mais sa frappe n'est pas cadrée. Dommage, parce que sur l'action d'après, Müller donne l'avantage aux siens. Un avantage définitif : ni Raffael, ni Hazard, ni Drmić ne parviennent à faire plier Manuel Neuer, qui repart du Borussia-Park avec sa treizième « clean sheet » (ou « weiße Weste » , en VO) de la saison. Le Bayern bat Gladbach pour la 47e fois de son histoire en championnat (en 98 rencontres). Et est de plus en plus proche de réaliser le fameux cinq à la suite.

Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 22:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3
Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
il y a 9 heures Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 43 il y a 12 heures Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 il y a 13 heures La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain Hier à 09:26 Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises