1. //
  2. // Ce qu’il faut retenir de ce début de 2e journée

Le Bayern Munich gagne encore, Wolfsburg écrase Schalke

En attendant Nuremberg – Berlin et Dortmund – Braunschweig, on a vu Hoffenheim éclater Hamburg avec un doublé de Modeste, Wolfsburg marcher sur Schalke, et le Bayern gagner. Et puis plein de buts, des fautes, des gestes fous, des stades pleins. Comme d’hab quoi.

Modififié
3 14
L’équipe du week-end : Wolfsburg, les loups sont dans la place

On attendait beaucoup de Wolfsburg, battu la semaine dernière par Hanovre mais ayant réussi à convaincre entre-temps Luiz Gustavo de venir défendre ses couleurs. D’autant plus que l’adversaire du jour n’était autre que Schalke, en recherche de repère après un étonnant 3-3 contre Hambourg. Et bien on n’a pas été déçu. À la mi-temps pourtant, le score est nul et vierge. Huntelaar, qui a frappé sur le poteau, doit céder sa place sur blessure à Szalai. Et puis un quart d’heure, tout bascule. Un but de Knoche, le suppléant de Timm Klose, à la 55e sur corner. Puis Vierinha cinq minutes plus tard. Encore cinq minutes, et re-but, de Naldo cette fois, encore sur corner. Le nouveau venu Kutschke clôturera la marque dans le temps additionnel. 4-0 donc, score final. Ils ont fait quoi sinon Arsenal ?

Vous avez raté Hambourg - Hoffenheim (et vous n’auriez pas dû)

Pour ce duel de H, on a atteint des sommets de rigolade. En effet, Anthony Modeste a non pas inscrit un, mais deux buts. Mieux, le premier est une belle reprise de volée de l’intérieur du pied droit. Bon après, le but était vide pour le second, il suffisait de la pousser au fond. Mais tout de même, le garçon est coutumier des ratés à bout portant, alors saluons sa réussite. Et puis saluons les talents de passeur de Roberto Firmino, qui lui a filé les buts clefs en mains et avait déjà fait de même auparavant avec Kevin Volland. Trois assists auquel il faut rajouter un doublé pour le jeune Brésilien. Bon, en face, Kapitän Van der Vaart a bien essayé de faire illusion, mais son but sur pénalty n’a pas franchement sauvé son équipe du naufrage général.

L’analyse définitive du week-end

La Bundesliga, championnat de hipster ? On est en droit de se poser la question. Déjà que le nombre de fans « de longue date » croient exponentiellement depuis la dernière finale de la Ligue des champions, les joueurs eux-mêmes ne font rien pour arranger cette fâcheuse tendance. En effet, bien que Mario Gómez soit parti mettre l’Italie à sa botte dans une sorte de retour de mode Mätthaus/Völler/Klinsmann (Klose n’étant pas encore assez old school), le nombre de coiffure « bien dégagé sur les côtés » est en augmentation constante. Chaque équipe compte ainsi dans ses rangs au moins un adepte de cette coupe que certains esprits chagrins assimilent à l’une des périodes les plus sombres de l’Histoire. De là à y voir un rapport de cause à effet de l’Allemagne qui gagne, il n’y a qu’un pas que seuls les plus téméraires d’entre nous sauront franchir. Et un point Godwin, un.

On risque d’en parler sur RMC

Au bout de combien de temps Guardiola va-t-il se faire virer ? Nouvelle victoire pour le Bayern, mais encore plus poussive que la semaine dernière. Si les coéquipiers d’un Franck Ribéry plus que jamais en lice pour le Ballon d'or n’ont pas encaissé de buts, il n’en ont inscrit qu’un. Ce qui bien pas mais top, du moins pas au niveau de ce que l’on attend de l’homme qui a tout gagné. Et si celui-ci s’inscrivait finalement dans la lignée désastreuse des entraîneurs étrangers du club bavarois, avec les Trapattoni, Klinsmann, et Van Gaal ?

Le Top 5

1 – Roberto Firmino. À seulement 21 ans, le Brésilien compte déjà 76 matchs de Bundesliga à son compteur, tous disputés avec Hoffenheim. Contre Hamburg, il a livré le match parfait : un doublé et trois passes décisives. Dont deux pour Modeste, c’est dire le talent du joueur.

2 – Mario Mandžukić. Avec l’arrivée de Guardiola, on a forcément un peu pensé à un repositionnement en pointe de Müller ou de Götze au détriment du Croate. En attendant, Mario a encore marqué, d’une superbe frappe sous la barre en plus. Un homme qui lutte pour son territoire.

3 – Anthony Modeste. L’ancien de Bordeaux a inscrit un doublé, ce qui le place en tête du classement des buteurs en attendant le match de Dortmund dimanche soir. Et s’il nous faisait une Papiss Cissé ?

4 – Nicolaï Müller. L’autre Müller, qui évolue à Mayence, a lui aussi scoré ce week-end et se retrouve à égalité avec Modeste et Aubemayang. C’est autre chose que Lacazette et Payet.

5 – Daniel Schwaab. Cet été, le latéral droit est passé de Leverkusen à Stuttgart. Visiblement pas au courant, il a inscrit un but contre-son-camp lors de la rencontre opposant les deux clubs. Encore un qui a du mal à partir.

Le Geste

On le savait depuis longtemps, mais chaque jour qui passe le confirme un peu plus : Manuel Neuer est fou. Derrière preuve en date, sa sortie kamikaze en fin de partie contre Frankfurt, alors que le score n’était que de 1-0. À 40 mètres de son but, le portier est allé mettre la tête avant de se fracasser sur Lakic. Heureusement que Dante était là pour repousser la frappe consécutive.

Le Philosophe a dit

« Je suis à 100% satisfait. »

La stat inutile

27. Comme le nombre de matchs sans défaite pour le Bayern, record de 1989 dépassé. À l’époque, le coach se nommait Jupp Heynckes. So close, so far.

Et sinon…

- Anthony Modeste considère Didier Drogba comme son modèle.

- Salif Sané a failli ne pas prendre le bus avec ses coéquipiers d’Hannover parce qu’il avait oublié ses affaires.

- Le rappeur M.I.K.I a écrit une chanson pour Jakub Błaszczykowski.
Uli Hoeneß est toujours président du Bayern et n’est toujours pas en prison. Pour combien de temps ?

Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

bilan sympa. mais moins sympa avec Modeste! il est loin d'être ridicule, même sa première année à Bordeaux il finit à 13 ou 14 buts (dont quelques pénalties c'est vrai) Mais je suis convaincu que c'est un bon attaquant, il a plutôt été efficace avec Bastia.
Il avait peut-être tout compris l'ami Luiz Gustavo en fait...
Govou on the Beach Niveau : Loisir
Quand l'auteur qualifie Klinsmann d'étranger, c'est pour dire qu'il est pas bavarois ou qu'il est monégasque ???
Notre journaliste triso est de retour!
Les entraîneurs étrangers désastreux du Bayern? Klinsmann, Van Gaal
Klinsmann , étranger?
Van Gaal désastreux? Le mec qui fait doublé et finale de LDC sa première année alors que le Bayern n'avaoit même pas fait demie depuis 2001?
C'est grave d'être payé pour écrire des âneries pareilles!
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Récit sympa et enlevé, mais mon premier sentiment a été "tiens, un petit nouveau qui veut que l'on retienne son nom et essaie de faire son intéressant en confondant originalité et inepties".

Modeste est un buteur très correct, se moquer de lui une seule fois ça aurait suffit.

Le passage sur la coupe de cheveux est complètement puéril, y a pas d'autre mot.

Sur les coaches "étrangers" du Bayern, passons.

Cela dit, je lirai quand même la prochaine fois, j'ai souri à la petite phrase sur Schwaab.
Charles Alf Niveau : Loisir
Ali F est effectivement en vacances et m'a confié les clefs de la Bundesliga jusqu'à son retour.

Pour Modeste, j'ai beaucoup de tendresse pour ce joueur qui m'a fait péter des câbles quand il était à Bordeaux. Comme on dit, qui aime bien châtie bien.

Pour Klinsi, Van Gaal et les coupes de cheveux, il faut savoir que les rubriques "analyse définitive" et "on risque d'en parler sur RMC" ne sont pas à prendre pour argent comptant. Pas la peine donc de remettre en cause mes facultés mentales!

A la semaine prochaine pour de nouveaux débats endiablés.
Incroyable que Schalke se fasse écraser comme ça. Y a toujours un truc qui va pas dans cette équipe.
fernandollorientais Niveau : CFA
Y'a pas que sur RMC qu'on parle du Bayern de Pep. Allez jeter un oeil là-dessus, voulez-vous :

http://premieretouche.wordpress.com/201 … au-bayern/
Tout de suite, la coupe bien dégagée sur les côtés et les heures sombres de l'histoire.... Coupe de hipster relancée par Madmen et autres magazines masculins... rien à voir mais bon c'est en Allemagne alors on peut associer une coupe des années 50 à l'Allemagne nazie...
j'avais pas lu les commentaires, content de voir que l'ami charles s'est fait souffleté comme il faut!
Sochaux Stern des Ostens Niveau : Ligue 1
Message posté par Charles Alf
Ali F est effectivement en vacances et m'a confié les clefs de la Bundesliga jusqu'à son retour.

Pour Modeste, j'ai beaucoup de tendresse pour ce joueur qui m'a fait péter des câbles quand il était à Bordeaux. Comme on dit, qui aime bien châtie bien.

Pour Klinsi, Van Gaal et les coupes de cheveux, il faut savoir que les rubriques "analyse définitive" et "on risque d'en parler sur RMC" ne sont pas à prendre pour argent comptant. Pas la peine donc de remettre en cause mes facultés mentales!

A la semaine prochaine pour de nouveaux débats endiablés.


Regarde les matchs au moins.

Sinon qu'est ce qu'on s'est fait chier au Weserstadion, une demie frappe pour Brême en 2e MT et encore.. Encore une victoire contre un adversaire direct et ça risque de compter en fin de saison.
Tres gros match des Knappen une fois de plus.
Cette annee encore, le titre nous tend les bras et nous allons le cueillir comme un paysan cueille une peche au mois de Novembre, AVEC LES MAINS.
Ordnung ist dat halbe Leben disait ma grand mere, c'est QUOI CE BORDEL EN DEFENSE NOM DE DIEU !
Faut m'expliquer comment la coupe rasée sur les côtés peut faire "allemagne nazie dans les années 50", alors que la guerre, ils l'ont perdu en 1945...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 14