1. //
  2. // 1/2
  3. // Real Madrid/Bayern Munich (2-1 a.p, 1-3 t.a.b)

Le Bayern met le Real KO

Le Bayern se débarrasse d’un Real frileux au terme d’une épopée de presque trois heures. Neuer élimine Madrid aux tirs au but. Munich tient sa promesse.

Modififié
1k 143
Real Madrid - Bayern Munich : 2-1 ap, 1-3 tab

Buts : Cristiano Ronaldo (2x) pour le Real. Robben pour le Bayern.


Dans une ville qui a célébré 9 Ligues des champions, la Coupe d’Europe démarre en demi-finale. Après l’élimination du Barça, la route est libre pour le doblete. Presque déjà champion d’Espagne, ce soir, il faut donner le coup de rein le plus difficile : l’avant-dernier. Compte-Rendu.

Un match de 15 minutes

Marcelo fait plaisir aux Merengues quand il montre son minois sur le line up du match. Pour le reste on connaît la came, c’est pareil qu’au Camp Nou. Dix ans que Bernabeu n’avait pas reniflé l’odeur du plat national. Retrouver la finale de la Champions dix ans plus tard pour un Merengue, c’est comme retrouver sa femme après des années d’errance et lui faire un enfant. Quand Ronaldo marque sur péno, le stade est blanc et le Real est euphorique. Quand il plante son deuxième but 5 minutes plus tard, les visages deviennent violets. Mais c’est Robben qui est sur le point de faire un enfant dans le dos à son ex-équipe. Heureusement le Messi du pauvre manque l’immanquable (7’). Le Bayern prend alors petit à petit le contrôle du match à la faveur d’un Schweinsteiger tranquille, d’un Mario Gomez qui fait mal à la défense centrale du Real (11’, 25’, 30’) et d'un couple Ribéry-Robben qui fait joujou avec Arbeloa et Marcelo. Le Bayern obtient un péno que transforme Robben, lui aussi (26’). Les deux équipes sont à égalité parfaite et le match vacille vers des « attaques volatiles » comme dit Valdano dans le poste depuis Mexico. 2-1, personne n’est éliminé, mais personne n’est qualifié. Putain de première mi-temps.

Ce match peut tomber de n’importe quel côté. Plus le Real réfléchit et plus le Bayern déroule. Les Allemands contrôlent le match avec force et raison. Pas besoin de trop se presser pour forcer les Espagnols à lâcher la gonfle. Le milieu madrilène peine à aller vers l’avant. On les comprend. Si les Bavarois marquent, le match est fini. Gomez Vs Pepe voilà le duel le plus intéressant du match. A lui seul, Pepe bloque tout. Mais jouer une finale de coupe d’Europe n’est pas un droit naturel. Il se mérite à coups de sueur et d’angoisse. Les Allemands occupent Madrid et ça ne fait plaisir à personne.

L’angoisse du vide

Robben a une drôle d’allure, il faut bien le reconnaître. Mais son pied gauche fait souffrir tout le flanc gauche merengue. Le Hollandais est dans tous les bons coups et se régale dans le dos de Marcelo et Di Maria. Le foot est un sport étrange. Le match semblait plié au bout de 15 minutes mais en seconde mi-temps, à part deux coups francs du Crist et un coup de fouet de Rim-K, le Real se tortille mais n’accouche pas. Ribéry touche un ballon vers la 74’ et c’est à peu près tout. C’est à la 75’ que le match se réveille avec l’entrée de Kaka (pour Di Maria, cramé). Özil passe à droite et le stade crie des choses que personne ne comprend. La tension grimpe et le Real a peur du trou dans la pelouse, de la glissade ou de la tête en l’air. Un but, juste un but. De Gomez (80’) ? L’Hispano-Allemand rate une première balle de match à bout portant. La défense centrale madrilène se jette et sauve le rêve du doblete. Fin du temps réglementaire.

Deux miracles et puis c’est tout

Le KO n’existe pas en football. Pourtant on voit quelques crochets et beaucoup d’esquives lors de la prolongation. Mais pas grand-chose d’autre si ce n’est que Kaka énerve tout le monde à force de pertes de balle, de lenteur et d’égoïsme (113’). Les 22 joueurs sont épuisés par une intensité extrême. C’est maintenant à San Iker de jouer, Bernabeu le sait et prie. Tout ce qui n’a pas eu lieu dans ce match se passe dans cette séance. Mais le saint part toujours du mauvais côté et Neuer stoppe les deux premiers. Ronaldo rate son premier péno. C’est ensuite Kaka qui fait pleurer Bernabeu. Tout est fini. Mais c’est lorsque plus personne ne croit que le miracle opère. Casillas fait l’impossible et arrête les deux suivants. Incroyable. Mais Ramos gâche tout et vendange l’occasion de revenir à la hauteur des Teutons. Schweinsteiger ne rate pas. Munich ira à Munich. Auf Wiedersehen.

Par Thibaud Leplat, à Santiago Bernabeu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Geraldo Caribenho Niveau : CFA
Por qué? Por qué? Por qué?
Note : 3
QUEL MATCH DU BAYERN, QUEL VICTOIRE ET QUEL MERITE !
On a enfin levé L’IMPOSTURE MOURINHO ET CE REAL MADRID COMPLETEMENT SUR COTE QUI après avoir joué zagreb lyon ajax puis apoel et Moscou tombe enfin contre une vrai équipe européeene et qu’est-ce qu’ils font ???? Ils se font dessus. Le bayern a complètement retourner la maison blanche ce soir, si l’arbitre avait été juste il aurait siffler un 2ème penalty sur la main de Pepe sur le coup franc avant la mi temps que Robben aurait transformer facilement derrière.
Qui disait hier que Messi ratait des penaltys important ? SEPP BLATTER ??????? Tu es ou mon Sepp Blatter ? je t’avais dis hier que t’allais chialer car ton Real allait se faire sortir. TON RONALDO S’EST FAIT DESSUS. Rien que pour ça il mérite de partir jouer à City avec José qui va probablement le ramener dans ses bagages.
Autant hier j’étais abattu par la victoire méritée du Chelsea de Di Matteo autant aujourd’hui je CONGRATULE par la défaite du real. Quelle magnifique soirée.
Le Bayern a joué a un très haut niveau ce soir, ça coulissait de partout et le jeune Alaba risque de faire très mal ces prochaines années ! Quel sang froid sur le premier penalty pour un jeune de 19 ans. Malheureusement il sera suspendu pour une finale qui avait selon les pronostiqueurs très peu de chance de se faire.
Por quééééééééééééééééééééééééééééééééé
Enrike8919 Niveau : DHR
J'attends les explications des groupies de CR7 sur son raté de ce soir... C'est un imposteur lui aussi?
ca y'est c'est reparti avec les guguss qui font jouer à celle qui à la plus grande...bonne soirée
Dendecuba Niveau : CFA
Note : 2
Merci Ronaldo
La finale tant annoncée n'aura pas lieu, quelle joie.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
Enfin, au bout de 3 ans le Real est au niveau du Barca. Et Ronaldo l'égal de Messi...

#pompompompom
L'analayse de Sepp Blatter est attendu avec impatience !
vivafootball Niveau : District
asi asi asi que gana madrid!!!!
un peno cadeau de l'arbitre
un deuxieme but billard
heureusement il y a un dieu du football, en même temps ils ont perdu contre meilleur qu'eux donc rien à dire, autant le barça a joué de malchance hier soir, autant madrid était a fond

Mention spéciale a mourinho le meilleur coach du monde qui nous a donné une leçon de coaching ce soir, c'est suûr c'est pas Mr Guardiola
Contrairement à hier, le meilleur est passé. Y'a rien d'autre à dire tellement ce match à été chiant dans la 2e mi temps. Finalement, le Mou aurait du installer son Autobus après le 2-0. Porqué ?
Lu hier à propos de Messi :" Un joueur surcoté,[blablabla] je lui conseille au passage d'apprendre a tirer les pénos si un jour il veut se rapprocher du (vrai) meilleur joueur du monde: Cristiano Ronaldo!"

Je me suis bien marré du coup
Très très déçu ce soir pour les Merengue. Mais maintenant, faut être honnête, les Bavarois n'ont pas volé leur ticket pour "leur" finale.
Mais pourquoi vous jactez?! Ronaldo met un doublé et son tir au but est bien tiré contrairement à Lahm ou à Ramos. Sinon même si j'aime beaucoup le réal , je dois admettre que j'ai été déçu par leur performance frileuse. Mais je pense pas que ce soit une raison pour en parler comme d'une équipe surcotée ou d'une imposture. Le réal reste une des plus belles équipes au monde
aux débiles du forum:
à la 14 ème minute, ronaldo met le 2-0 après avoir mis le premier sur... péno et offre ainsi la qualif sur un plateau d'argent au réal. Après la défense du réal, comme d'hab, s'est troué... Pour son tir au but raté, il a fait ce qu'il fallait faire. Il a choisi un côté et Neuer a juste bien joué le coup... Et puis pour ceux qui souffrent de la maladie d'alzheimer, le score à l'aller c'est 2-1, pareil au retour. Après la séance des tirs au but, c'est une loterie...
Bon, super match, bien plus excitant que la purge d'hier soir, avec un Barça en bout de course. Les Allemands m'ont fait une très forte impression, je ne les voyais pas à ce niveau là ; Alaba est stupéfiant. Reste au Real la Liga, et un classico gagné (enfin) avec talent. L'année dernière la Copa, cette année la Liga, l'année prochaine le Champions pour le Mou ? A voir.
Hé bin! Pour le clasico en finale, c'est l'fiasco!

Et demain, le Sporting élimine Bilbao.
contrairement à hier c'est l'equipe la plus offensive qui a gagné et c'est pas plus mal :)
Par contre on va se retrouvé avec les equipes reserves en finale avec tout les supendus qu'il y a
Quelle jouissance.
Preuve encore que le Barça a eu un GROS coup de moins bien. Le Réal n'est pas meilleur, il n'a pas vraiment changé. Ils se sont fait dominer de la tête et des épaules par un Bayern courageux. Pas besoin d'être 10 sur la ligne de but pour éliminer une équipe pareil, suffit simplement de jouer au football. L'imposture est terminée, pas de champion's league facile pour Mourinho, c'est vraiment jouissif de voir tous ces boulards se retamer.

Maintenant, go Bayern. Mettez dehors ces imposteurs de Chelsea, ces "génies" qui restent devant leur ligne de but et tirent du milieu de terrain parce qu'ils ne peuvent tout simplement pas avancer.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1k 143