1. //
  2. // 27e journée

Le Bayern met la pression sur Dortmund

Vainqueur difficile d’un Hanovre européen (2-1), le Bayern revient à deux points de Dortmund qui joue demain à Cologne. Mönchengladbach, défait à domicile (1-2) par Hoffenheim, cède du terrain et la troisième place à Schalke, vainqueur de Leverkusen (2-0). Défait à Fribourg (0-2), Kaiserslautern est presque condamné.

Modififié
0 0
Vingt-trois : Même remplaçant, même livré à lui-même Mario Gomez s’est permis d’inscrire un nouveau but presque tout seul. Ni une offrande de Robben, ni un caviar de Ribéry, ni une assistance de Müller. Neuer s’est aussi distingué en début et en fin de rencontre, impérial. Hanovre aurait très bien pu repartir avec le point du nul sur son porte-bagages.

Doublé : celui d’Huntelaar (22 au total) qui offre la troisième place à Schalke 04 sur la table de la Bundesliga. Il y a deux journées les joueurs étaient sous la menace du Bayer, ils sont aujourd’hui en position de rejoindre la C1 sans apéritif préliminaire. What else ?

5 : le nombre de défaites du Hambourg de Thorsten Fink sur les six dernières rencontres.

5 : le nombre de buts de Marcel Schäfer depuis le début de la saison. L’homme à tout faire des Loups de Wolfburg d’un Félix Magath plus hystérique que jamais, a offert la victoire à son équipe d’un coup-franc excentré, vendredi, où Drobny, le portier hanséatique, n’est pas exempt de reproches. Hambourg est de nouveau en danger.

2 : comme la division où se dirige le FC 1.Kaiserslautern après sa défaite à Fribourg (0-2). Le changement d’entraîneur dans la semaine (Krassimir Balakov pour Kurz) n’y aura rien changé. Comme le Hertha s’est imposé à Mayence (3-1) et que Augsbourg a raflé un poiunt à Brême rien ne va plus chez les Roten Teufel…

Seizième : soit le numéro du but inscrit par Marco Reus en championnat, aujourd’hui. Sauf que celui-ci, longtemps décisif, n’a servi à rien puisqu’en trois minutes (de la 77ème à la 80ème), le TSG Hoffenheim a pourri tous les espoirs du ‘Gladbach, relégué à la quatrième place ; celle des barrages de la Champions. Quand il faudra régler les transferts (et outre l’homme à la crête, il devrait y avoir une hémorragie chez les hommes de Lucien Favre), il vaudra mieux être troisième pour négocier.

3 : comme les premiers buts marqués à l’extérieur par le Hertha Berlin à l’extérieur en 2012 contre Mayence (3-1). La seconde victoire de Rehhagel depuis son arrivée. Les joueurs de la capitale occupent pour l’instant la place du mort, la place du mort mais il reste sept journées et le promu est habitué à se battre depuis août. Tout le contraire de son adversaire du jour qui comme Cologne ou Hambourg, est dans une sale passe. Voire…

92 : la minute où Augsbourg a égalisé contre le Werder Brême (1-1) par l’entremise de Verhaegh. Un point bien venu puisque le Hertha et Fribourg, colocataires du bas de classement ont gagné.

10 : nombre de points pris sur douze possibles lors des quatre derniers matchs, Fribourg sait d’où il revient. Le mode guerrier va être nécessaire puisque hormis Kaiserslautern, d’Hoffenheim (10ème, 33 points) au Hertha (17è, 26 points), huit équipes sont concernées par l’aller-simple pour l’enfer et par la place de barragiste. Un classique du championnat d’Allemagne ces dernières années.

Résultats et Classement

Par Rico Rizzitelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0