En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Le Bayern in extremis, Dortmund et Leipzig s'éffondrent

Un samedi parfait pour le Bayern Munich, qui s'impose en toute fin de match à Ingolstadt (0-2), et qui voit ses trois poursuivants – Leipzig, Francfort et Dortmund – s'incliner.

Modififié

Darmstadt 2-1 Dortmund

Buts : Boyd (21e) et Colak (67e) pour Darmstadt // Guerreiro (44e) pour le BvB

Décidément, le Borussia Dortmund galère cette saison en Bundesliga. Après avoir retrouvé le sourire la semaine dernière en dominant le RB Leipzig, les hommes de Thomas Tuchel pensaient confirmer leur bonne forme en se rendant sur la pelouse de la lanterne rouge Darmstadt, qui n'a pris qu'un point lors des onze dernières journées. C'était compter sans l'orgueil de Torsten Frings et ses hommes. Ce sont d'ailleurs eux qui se montrent dangereux les premiers et qui ouvrent le score par l'intermédiaire de leur recrue américaine Terrance Boyd (21e), quelques minutes après avoir tapé le poteau. Une ouverture du score qui réveille le BvB qui va se mettre à aller de l'avant. Une domination concrétisée par le Portugais, Guerreiro qui égalise d'une superbe demi-volée, à la suite d'un enchaînement entre Marco Reus et Emre Mor. Alors qu'on pense que les joueurs de Dortmund vont dérouler en seconde période, ce sont finalement les locaux qui doublent la marque par Antonio-Mirko Colak (67e). L'entrée en jeu d'Ousmane Dembélé ne changera rien, Dortmund s'incline et prépare de la pire des manières sa rencontre de Ligue des champions contre le Benfica.


Ingolstadt 0-2 Bayern

Buts : Vidal (90e) et Robben (91e) pour le Bayern

Que c'est dur pour Ingolstadt. Alors que les hommes de Maik Walpurgis pensaient réussir l'exploit d'accrocher un nul face au grand Bayern Munich, les joueurs de Carlo Ancelotti ont crucifié les espoirs des locaux en toute fin de match par Vidal et Robben. Pourtant, vu les quatre-vingt-dix premières minutes, le Bayern Munich semblait incapable de marquer, tant les coéquipiers de Robert Lewandowski avaient du mal à cadrer leurs nombreuses frappes. Et, lorsque c'était le cas, un défenseur adverse (20e) ou le poteau (83e) se mettait en travers de la route de l'attaquant polonais. Mais, le Bayern reste le Bayern et ne se met jamais à douter, même lorsqu'il faut préparer le match de Ligue des champions à venir contre Arsenal.


Werder Brême 0-1 Mönchengladbach

But : Hazard (12e) pour Mönchengladbach

Non, dans la famille Hazard, il n’y a pas que Eden. Il y a aussi son petit frère Thorgan, qui continue de régaler les supporters du Borussia Mönchengladbach. Décalé par le champion du monde Christoph Kramer, l’ailier belge rentre alors dans la surface et déclenche une frappe en force qui transperce les gants de Felix Wiedwald (12e). Si, derrière, le Werder tente de réagir, le sosie officiel de Nuno Gomes, Yann Sommer, est impeccable sur les frappes de Barels (17e) ou de Max Cruse (36e). Résultat, les hommes en vert enchaînent une quatrième défaite en championnat en 2017, en... quatre rencontres.


Leverkusen 3-0 Eintracht Francfort

Buts : Chicharito (5e et 63e) et Volland (78e) pour Leverkusen

Troisième de Bundesliga avant la rencontre, l’Eintracht Francfort réalise un début de saison quasi parfait. Malheureusement pour eux, les hommes de Niko Kovač n’ont rien pu faire face au duo toujours aussi excellent du Bayer Leverkusen : Bernd Leno-Chicharito. Tandis que le gardien allemand écœure les attaquants adverses, à l’image de ses parades sur Gaćinović (19e), Hrgota (27e) ou Meier (60e), Chicharito, lui, prouve qu’il est toujours aussi à l’aise devant le but en claquant deux reprises de volées acrobatiques. Une première à la suite d’un rush de Kai Havertz dans la surface, en reprenant la frappe contrée de l’attaquant allemand. Et, une seconde sur une remise parfaite de Bellarabi. Magicien, l’attaquant mexicain transmet alors son fluide à son remplaçant Kevin Volland, qui débloque son compteur but en championnat en reprenant parfaitement un centre de Bellarabi. Et dire que certaines personnes voulaient se séparer de Chicharito cet hiver.



RB Leipzig 0-3 Hambourg

Buts : Papadópoulos (18e), Wallace (24e) et Hunt (93e) pour Hambourg

Alors que le RB Leipzig semblait imbattable dans son antre du Red Bull Arena – huit victoires et un nul en neuf rencontres de Bundesliga – le promu venu de l’Est s’est fait surprendre par Hambourg, ultra réalistes sur coup de pied arrêté. Sur deux corners tirés par Nicolai Müller, Papadopoulos d’abord (18e) et Wallace ensuite (24e) ont fait trembler les filets de Péter Gulácsi. Deux joueurs arrivés durant le mercato hivernal en provenance de Grêmio et du... RB Leipzig pour le défenseur grec qui y était prêté par Leverkusen durant la première partie de saison. Si les hommes de Ralph Hasenhüttl ont tenté de réagir, ils ont fait preuve de malchance. Tout juste entré en jeu, Yussuf Poulsen trouve le poteau (35e) avant de devoir sortir sur blessure quelques minutes plus tard (43e). Durant le second acte, Hambourg fait le dos rond, mais ne rompt pas, et se permet même le luxe de tripler la marque en fin de rencontre par Aaron Hunt sur son premier ballon (93e). Après une première partie de saison exceptionnelle, Leipzig enchaîne une deuxième défaite de suite, après celle reçue à Dortmund il y a une semaine.

  • Résultats et classement de la Bundesliga.

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 3 heures Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 10
    Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 4 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7