Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Schalke-Bayern (0-2)

Le Bayern était trop fort pour Schalke

Malgré une belle bagarre, Schalke 04 a fini par s'incliner face au Bayern Munich. Le Rekordmeister peut remercier Robert Lewandowski, auteur d'un but et d'une passe décisive. Quant à Schalke, cette défaite reste tout de même encourageante pour la suite.

Modififié

FC Schalke 04 0-2 Bayern Munich

Buts : Lewandowski (81e), Kimmich (90e+1) pour le Bayern

Pour être fan du FC Schalke 04, il faut avoir le cœur et les nerfs solides, et avoir un certain goût pour la tragédie. Ce soir, les hommes de Markus Weinzierl n'ont pas démérité, et ont offert un beau combat au Rekordmeister. Malheureusement, la frappe de Klaas-Jan Huntelaar a fini sur la barre de Neuer. Malheureusement, Naldo a été trop tendre sur son intervention et a laissé filer Robert Lewandowski. Ce genre de détails qui finissent par vous punir, alors que vous auriez pu apporter de la joie à tout un stade.

La machine Schalke se met en route


Pour sa rentrée, la Veltins Arena s'est bien évidemment vêtue de bleu et blanc, et a laissé déployer une belle banderole : « La voie vers le triomphe passe par les valeurs [prônées par] nos anciens héros. » Et pour prendre cette route, quoi de mieux que de commencer par un gros morceau nommé Bayern. En tout cas, les joueurs du S04 ne font pas de complexe face au quadruple champion d'Allemagne. Peut-être parce que les discours du manager Christian Heidel et de l'entraîneur Markus Weinzierl commencent à être entendus. Peut-être aussi parce que ce Bayern-là est moins dans la maîtrise. Et quelque part, tant mieux pour le spectacle.

Huntelaar fracasse la barre...


Schalke joue crânement sa chance et la première action très chaude du match en est la parfaite illustration : Abdul Rahman Baba récupère le ballon, dribble tout ce qui passe devant lui et enflamme le stade, tel un Sammy Traoré de la grande époque. La balle finit par arriver dans les pieds de Konoplyanka, qui centre... mais Neuer et Alaba s'en sortent tant bien que mal (37e). La Veltins Arena y croit, et n'a de cesse de pousser ses protégés. Elle est presque récompensée par une frappe de malade signée Klaas-Jan Huntelaar. C'est malheureusement pour lui le moment que Manuel Neuer choisit pour se faire détester un peu plus par le stade, en effleurant légèrement la patate du capitaine sur la barre (56e). Le Bayern décide de réagir en faisant entrer Vidal et Douglas Costa, histoire d'apporter un peu plus de jus. Le Rekordmeister n'est d'ailleurs pas loin de trouver la faille et de la faire à l'envers à Gelsenkirchen, mais Lewandowski préfère la mettre au-dessus pour entretenir encore un peu le suspense (74e).

... et Lewandowski fait trembler les filets


Comme le Bayern n'avait pas vraiment envie d'un vingtième match nul contre Schalke, Lewandowski décide de profiter de l'erreur de Naldo pour aller punir Fährmann. 0-1, la messe est dite. Et pour être sûr que le S04 ne se relève pas, Robert décide d'enfoncer le clou et de filer le ballon à Kimmich, qui marque son deuxième but de la semaine (90e+1). Deux victoires en deux matchs pour le Bayern, huit buts pour, zéro contre. Tout va bien dans le meilleur des mondes bavarois. Mais cette rencontre aura montré quelque chose : il faudra compter avec Schalke cette année.


  • Résultats et classement de Bundesliga
    Retrouvez toute l'actualité de la Bundesliga

    Par Ali Farhat
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier
    À lire ensuite
    Hugh Grant, Foot Actually