1. //
  2. //
  3. // Groupe E à H

Le Bayern et City qualifiés, l’Olympiakos prend une option

En s’imposant logiquement face à Plzeň (1-0) et au CSKA (5-2), le Bayern Munich et Manchester City ont plié le groupe D. Dans le groupe C, celui du PSG, l’Olympiakos a fait un grand pas en dominant le Benfica au Pirée (1-0). Le Bayer Leverkusen est l’autre gagnant de la soirée.

Modififié
0 8

Groupe A


Real Sociedad 0-0 Manchester United

Impressionnants face à l’OL, les Basques n’y arrivent pas dans ce groupe A assez homogène. En recevant à Anoeta un Manchester United légèrement remanié, la Real Sociedad, battue trois fois en trois matchs, avait l’occasion de se relancer au moins dans la course à la C3. Mais les locaux ont souffert et s’en sortent finalement assez bien avec le point du nul puisque Van Persie, entré en jeu, s’est permis de rater un pénalty, tandis que Chicharito, seul à 4m du but vide, a réussi à tirer au-dessus. MU n’est pas encore qualifié, et n’a pas gagné à l’extérieur en Europe depuis un an. Pas mal.

Chakhtar Donetsk 0-0 Bayer Leverkusen

Dans ce qui ressemblait à un duel pour la deuxième place, le Bayer Leverkusen avait imposé son style et pris l’avantage à la Bayarena en giflant les Ukrainiens (4-0). Les anciens potes de Brandão avaient droit à leur revanche dans leur Donbass Arena, mais malgré une nette domination, ils n’ont jamais réussi à faire craquer le mur allemand. Résultat, l’Allemagne est bien partie pour envoyer quatre équipes en huitièmes. Putain de domination. Aucun but en deux matchs, ce groupe A n’était pas le plus intéressant à suivre ce soir.

Groupe B


FC Copenhague 1-0 Galatasaray
But : Braaten (6e) pour Copenhague.

L’entrée dans la compétition avait été délicate pour les Turcs. Un 6-1 à la maison, ça fait mal. Mais un nul à Turin et une victoire à la maison plus tard, la bande à Drogba avait un gros coup à jouer au Danemark. C’est raté. La faute à un Norvégien bien connu du côté de la Ville Rose. Oui oui, Daniel Braaten, auteur de 15 buts en 5 ans au Téfécé, a offert aux Danois, d’une Madjer s’il vous plaît, une victoire qui relance complètement ce groupe. À deux journées de la fin, Copenhague, Galatasaray et la Juventus se tiennent tous en un point.

Groupe C


Olympiakos 1-0 Benfica
But : Manolas (13e) pour l'Olympiakos.

Dans ce groupe promis au PSG, Grecs et Portugais, incapables de se départager à Lisbonne, se bagarraient pour le second ticket pour les 8e. Il y a deux semaines, le Benfica s’en était sorti de justesse en égalisant en fin de match. Cette fois-ci, devant ses bouillants supporters, l’Olympiakos de Javier Saviola a tenu son petit but d’avance et décroché une victoire déterminante. Les Grecs peuvent remercier Manolas, auteur du but de la gagne, mais aussi et surtout Roberto Jimenez, auteur de deux ou trois parades exceptionnelles.

Groupe D


Viktoria Plzeň 0-1 Bayern Munich
But : Mandžukić (64e) pour le Bayern.

Tout roule comme sur des roulettes pour le Bayern de Guardiola, beaucoup trop fort pour la concurrence dans ce groupe D, et beaucoup beaucoup trop fort pour les Tchèques de Plzeň. Après le 5-0 encaissé à Munich, les hommes de Pavel Vrba ont résisté une grosse heure aux assauts allemands, avant de s’incliner logiquement sur un but de Mandžukić, entré en jeu trois minutes plus tôt. Quatre victoires en quatre matchs, le Bayern est en 8e sans avoir forcé. Quatre défaites en quatre matchs, le Viktoria Plzeň devrait néanmoins avoir droit à une finale pour l’Europa League lors de la dernière journée, avec la réception des Moscovites.

Manchester City 5-2 CSKA Moscou
Buts : Agüero (4e sp, 20e) et Negredo (30e, 51e et 90+2e) pour City. Doumbia (45e, 71e sp) pour le CSKA.

Les Citizens avaient aussi l’occasion d’assurer (enfin) leur qualif’, et ils ne l’ont pas manquée. Merci qui ? Merci le Kun. À la demi-heure de jeu, l’ancien d’Independiente avait déjà calé deux buts, dont un enchaînement contrôle-talonnade-frappe petit filet opposé fort sympathique, et une passe décisive-caviar pour Negredo, candidat de plus en plus sérieux pour occuper le poste de numéro 9 de la Roja. L’Espagnol s’est, lui, offert un triplé, notamment grâce à Samir Nasri, qui confirme son excellente forme avec deux nouvelles passes décisives. Après deux échecs consécutifs et malgré la claque reçue à la maison de la part du Bayern Munich, le City nouveau décroche son premier huitième de finale de C1. Le CSKA de Doumbia se bagarrera de son côté avec Plzeň pour le repêchage en C3.

Résultats et Classements de la Ligue des champions

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aguero au top comme d'hab!
Putain* Braaten quoi <3 ... Ce mec est impressionnant techniquement, mais quel branleur*... Le genre de mec qui a pour objectif d'une saison de marquer un but exceptionnel par saison, deux trois gestes techniques par mois, et puis c'est tout..
Soulcialist Niveau : Loisir
Aguero est sur un nuage en ce moment, tout la haut. Et toujours une pensée pour Doumbia, un des attaquants les plus sous-côtés de sa génération. Wenger, tu cherches toujours un avant-centre?
DIMITRI-SUR-LE-DON-S04 Niveau : Ligue des champions
Encore une simulation abjecte de cette imitation de footballeur qu'est ashley Young. Et après les groupies de la premier league vont encore venir nous beurrer la raie avec les plongeuses de Barcelone...

Probablement l'un des joueurs que je déteste le plus, dans mon top 10.
cul-terreux Niveau : DHR
Message posté par DIMITRI-SUR-LE-DON-S04
Encore une simulation abjecte de cette imitation de footballeur qu'est ashley Young. Et après les groupies de la premier league vont encore venir nous beurrer la raie avec les plongeuses de Barcelone...

Probablement l'un des joueurs que je déteste le plus, dans mon top 10.


Les groupies de PL comme tu les appelles reconnaissent sans exception que Young relègue les plongeuses de Liga au rang de figurant. Ce mec est une plaie. Et dire qu'il lui a fallu marquer un beau but (ou 2 ?) contre Arsenal pour faire oublier qu'entre lui et Downing, se jouait une sacrée bataille de transferts exécrables niveau qualité/prix.
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 1
j'espère que toute les pleureuses dirigeantes de L1 ont regardé le match du Viktoria Plzen, ou comment une équipe à moins de 10 bâtons offre un jeu chatoyant, fluide et porté vers l'avant. Dommage, je pense qu'au vu de la physionomie du match un nul n'aurait pas été un scandale.
Attention Francky, le monde commence à voir que le Bayern n'est pas du tout le même avec ou sans Robben.
C'est pas le moment , Francky! Non, c'est pas le moment
Aguerro est tout simplement le meilleur attaquant du monde du moment avec Luis Suarez, n'en déplaisent aux Ibrahimovichien...
Vivement cett put...de coupe du monde.......
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 8