1. //
  2. //
  3. // Résumé

Le Bayern et Arsenal s’amusent, Naples se plante à la maison

Large vainqueur du PSV (4-1), le Bayern Munich reste à distance de l’Atlético, qui s’est imposé à Rostov (0-1). Arsenal réalise le carton de la soirée devant Ludogorets (6-0). La grosse surprise est à retrouver du côté du San Paolo, où Vincent Aboubakar a œuvré pour le succès du Beşiktaş (2-3).

Modififié
953 32

GROUPE A

Paris Saint-Germain 3-0 FC Bâle

Buts : Di María (40e), Lucas (62e), Cavani (93e)



Arsenal FC 6-0 PFC Ludogorets Razgrad

Buts : Sánchez (12e), Walcott (42e), Alex Oxlade-Chamberlain (46e) et Özil (83e, 87e)

Arsenal trace sa route. Dans sa lutte à distance avec le PSG, l’équipe d’Arsène Wenger a gagné avec la manière. Il aura fallu douze minutes aux Gunners pour marquer le premier but, et quel but ! Lancé en profondeur par Alex Oxlade-Chamberlain, Alexis Sánchez fait danser son défenseur – Cosmin Moți – Sánchez, avant d’envoyer une douceur de lob qui vient mourir dans les filets de Stoyanov. Deux buts, deux passes décisives, des stats pas mauvaises pour le Chilien en Ligue des champions. David Ospina sort les arrêts qu'il faut. Avant la pause, Théo Walcott double la mise sur un centre d’Özil. Le match est plié quand Alex Oxlade-Chamberlain marque le troisième après la pause. Mesut Özil en rajoutera trois de plus à lui seul. Man of the match.


Classement :


1. Arsenal FC - 7 pts
2. Paris Saint-Germain - 7 pts
3. FC Bâle - 1 pt
4. PFC Ludogorets Razgrad - 1 pt


GROUPE B

SSC Napoli 2-3 Beşiktaş JK

Buts : Mertens (21e) et Gabbiadini (69e sp.) pour le Napoli // Adriano (12e) et Aboubakar (38e, 86e) pour Beşiktaş

L’occasion d’entrer dans l’histoire. En cas de victoire face au Beşiktaş cumulée à un résultat nul dans l’autre match du groupe, le Napoli pouvait déjà valider son ticket pour les huitièmes au bout de trois matchs, ce qui n’était jamais arrivé depuis l’instauration de la phase de poules dans la compétition. Il n'en est rien. Surpris d'entrée par un but de Correia, les hommes de Maurizio Sarri ont fait la course derrière. Quand Dries Mertens égalise, l'ancien Lorientais Vincent Aboubakar en remet une couche. Le Napoli a ensuite besoin de deux penaltys pour égaliser. Insigne rate lamentablement le premier, Gabbiadini se charge de mettre le second au fond. Le même Gabbiadini qui croit libérer le San Paolo en plaçant un ciseau au fond des filets. Hors-jeu, but refusé. La fin de match part dans tous les sens et profite finalement aux Turcs. Encore une fois, Aboubakar endosse le costume de buteur à la réception d'un coup franc de Quaresma. Trois tirs cadrés pour le Beşiktaş, trois buts, mais la victoire au bout qui relance totalement le groupe B.


Dynamo Kiev 0-2 Benfica

Buts : Salvio (9e sp.), Cervi (55e)

C’est l’une des bonnes opérations de la journée. Dernier du groupe au coup d’envoi, Benfica se retrouve troisième à deux points du leader. Les Lisboètes sont allés chercher une victoire en Ukraine, avec deux buts d’écart qui pourraient s’avérer précieux au terme de la phase de poules. Rapidement, Eduardo Salvio délivre les siens sur penalty (9e) à la suite d’une faute d'Antunes. Gonçalo Guedes insiste à droite de la surface et passe devant Antunes qui commet la faute par derrière. À la mi-parcours : Naples, six points, Beşiktaş, cinq points, Benfica, quatre points, qui a dit que Naples était à deux doigts de se qualifier ?


Classement :


1. SSC Napoli - 6 pts
2. Beşiktaş JK - 5 pts
3. Benfica - 4 pts
4. Dynamo Kiev - 1 pt


GROUPE C

FC Barcelone 4-0 Manchester City FC

Buts : Messi (17e, 61e, 69e) et Neymar (89e)



Celtic FC 0-2 Borussia VfL Mönchengladbach

Buts : Stindl (58e) et Hahn (77e)

Pas facile d'écrire Mönchengladbach du premier coup. Alors, voilà comme un pub a annoncé la rencontre : « Celtic vs a german team » . S’il fallait encore le prouver, les tenanciers de pubs britanniques sont des sacrés farceurs. S'il fallait encore le prouver, le football écossais est tombé bien bas. Giflé à Barcelone, le Celtic avait réussi à tenir en échec Man City lors de la deuxième journée. Cette fois, il s'incline logiquement devant Gladbach. Le premier succès des Allemands en C1 cette année. Lars Stindl et André Hahn sont les buteurs. Sur deux gros fails de Kolo Touré. Pas de danse pour lui ce soir.



Classement :


1. FC Barcelone - 9 pts
2. Manchester City FC - 4 pts
3. Borussia VfL Mönchengladbach - 3 pts
4. Celtic FC - 1 pt


GROUPE D

FK Rostov 0-1 Atlético de Madrid

But : Carrasco (62 e)

Victoire courte mais au combien importante pour l'Atlético. Au bout de l'Europe, les Colchoneros repartent avec un petit 1-0 qui leur permet de garder trois points d'avance sur le Bayern. Diego Simeone avait aligné le trio Carrasco-Torres-Griezmann. C'est le Belge qui a délivré les siens à l'heure de jeu. Opportuniste sur un centre de Juanfran dévié par Torres. « L'important, c'est les trois points. »


FC Bayern Munich 4-1 PSV Eindhoven

Buts : Müller (13 e), Kimmich (21 e), Lewandowski (59 e) et Robben (84e) pour le Bayern // Narsingh (42e) pour le PSV

7-0 contre le Shakhtar Donetsk, 6-1 face au FC Porto, 5-0 devant le Dinamo Zagreb, 5-1 face à Arsenal, 5-0 contre Rostov… On ne compte plus les raclées infligées par le Bayern en Ligue des champions. À Munich, le PSV Eindhoven avait la gueule de la victime idéale. Les Néerlandais ont reculé, reculé, reculé. Le Bayern a planté, planté, planté. D’abord par Müller, incroyablement seul à la réception d’un corner de Robben, puis Kimmich sur un centre contré d’Alaba et enfin Lewandowski, aux aguets après une spéciale Robben. Un petit événement puisque le Polonais restait sur cinq rencontres sans trouver le chemin des filets. Arjen Robben conclut l'affaire, de la tête s'il vous plaît.

Classement :


1. Atlético de Madrid - 9 pts
2. FC Bayern Munich - 6 pts
3. FK Rostov - 1 pt
4. PSV Eindhoven - 1 pt

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    Robben, il joue presque pas depuis 18 mois et paf, 1 but, 1 assist, un but de Lewa sur le rebond de sa frappe.
    Prestation hallucinante, le plus grand derrière Messi, sans contestation possible.
    Supporter du Bayern, j'ai vu pas mal de ses "retours" après blessure. La vrais "spéciale Robben" reste en effet le "je marque au bout de 30sec après être rentré, suite à 6mois d'absence" ^^
    1 réponse à ce commentaire.
    Ahmed-Gooner Niveau : National
    Note : 1
    Putain les buts qu'on vient d'inscrire ce soir, des putains de highlights !

    Je sais que c'est Ludogorets en face, mais Ludogorets c'est pas du tout dégueulasse comme beaucoup peuvent le penser, ils se sont crées quelques situations chaudes et ils finissent le match avec plus de possession que nous (je sais c'est inutile mais preuve qu'ils ont eu la balle).

    Je veux pas m'enflammer mais il faut s'inspirer de ce match pour la suite de la saison, notre jeu offensif peut plier plusieurs équipes, mais bon c'est Arsenal je reste mesuré dans mes attentes, mais ça fut beau.
    LeMagicienOz Niveau : DHR
    Ne pas s'enflammer sur Arsenal, ne pas s'enflammer sur Arsenal...
    Stp Ozil arrête sinon je vais commencer a crier des trucs comme "Cette année c'est la bonne !"
    Ahmed-Gooner Niveau : National
    Note : 2
    Son contrôle sur le 4éme but est la définition même de la satisfaction.
    Cantona que l'amour du jeu Niveau : CFA2
    "Ne pas s'enflammer sur Arsenal, ne pas s'enflammer sur Arsenal...
    Stp Ozil arrête sinon je vais commencer a crier des trucs comme "Cette année c'est la bonne !""

    Qu'il réitère ce type de perf contre des équipes d'un standing un peu plus élevé et ton affirmations ne serait pas dénué de bons sens.
    2 réponses à ce commentaire.
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    A noter, un nouveau but valable refusé au PSV en première période.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    C'est quand même incroyable, ce qui arrive au Napoli.

    La saison semblait super bien lancée, tant en LDC qu'en championnat, et là blessure de Milik, à partir de quoi tout semble s'effondrer.

    Va falloir très vite se reprendre sous peine de devoir s'emmerder à accrocher la deuxième place tout en ne se qualifiant pas pour les 1/8èmes de LDC.

    Sur le match de ce soir, je ne l'ai pas regardé mais d'après ce que j'ai lu ils ont fait preuve d'une malchance/manque de réalisme ahurissant. Un penalty loupé, un match de dingue du gardien adverse, 3 buts encaissés sur 3 occasions, un but refusé pour HJ...

    Je voyais vraiment pas cette équipe si faible mentalement.
    Mais je pense que Sarri va devoir faire des choix forts, notamment pour ce qui est du milieu et de l'attaque; en effet, un type comme Jorginho ne doit plus jouer pour le moment, et Mertens doit systématiquement être aligné, que ce soit à la place d'Insigne ou de Callejon, voire en 9. Pour commencer. Ensuite, je pense qu'il va aussi falloir s'appuyer pas mal sur Zielinski, même si c'est au détriment d'Allan, puisque le premier cité montre de belles choses en ce début de saison.
    Il va pas falloir hésiter à mettre sur le banc les héros de la saison passé, parce qu'à force d'attendre, en récompense de services rendus à la nations, qu'ils retrouvent tranquillement leur niveau, la saison se retrouvera compromise.
    Ahmed-Gooner Niveau : National
    J'ai pas beaucoup regardé le Napoli cette saison mais saurais-tu peut être pourquoi Tonelli ne joue pas, je croyais qu'il était recruté pour prendre la place d'Albiol ou remplacer Koulibaly s'il part, mais il me semble que même un Chiriches à court de rythme lui passe devant, pourtant il a largement le niveau ses prestations à Empoli étaient superbes.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    A vrai dire, j'ai l'impression que le recrutement de Tonelli a été un peu une occasion sur laquelle a sauté le Napoli, sans trop avoir de plan à coté de ça à son encontre.
    Parce que là, certes, il est polyvalent, jeune et bon, mais le problème est que Naples a 5 défenseurs centraux pour un seul poste.
    Je pense que Tonelli finira par avoir sa chance, mais en effet jusqu'ici il est juste pas du tout utilisé.

    Après, je te dis ça, mais j'avoue que j'aime vraiment bien Maksimovic et Chiriches.
    Donc cette situation me gène pas outre mesure, même si j'aimerais bien en effet voir Tonelli au moins testé.
    Trifon Ivanov Niveau : DHR
    Tonelli ne joue pas parce qu'il est arrivé légèrement blessé - qu'on pensait au départ - mais cela s'est avéré beaucoup plus grave et il revient seulement depuis peu. Hier Chiriches m'a bien plu, tout comme Koulibaly (comme d'hab), c'est Maggio qui est passé à côté.
    valdifiori est plus la. c'est con.
    sinon hors jeu sur le 3e but turc?
    Je crois que tu peux ajouter Insiqgne à ta liste parce que cette saison on ne peut vraiment pas dire qu'il soit au niveau. D'ailleurs Ventura semble le penser également.
    Il est même complètement à côté de ses crampons, je ne l'avais jamais vu aussi pommé...
    Je ne sais pas si le problème est mental, mais en tout cas c'est certain qu'il faudrait qu'il fasse un tour sur le banc de touche.
    D'autant que quitte à jouer avec un faux 9, j'en profiterais pour donner du temps de jeu à Gabbiadini, qui fait encore une bonne rentrée hier soir.
    Il faut lire "paumé" évidemment...
    Trifon Ivanov Niveau : DHR
    Insigne n'est pas dedans c'est clair. Gabbiadini fait une toute bonne rentrée hier mais il ne s'était pas encore montré à la hauteur cette saison, enfin il recevra encore souvent sa chance vu l'absence de Milik.
    Trifon Ivanov Niveau : DHR
    Clairement, Jorginho n'y est plus depuis sa non-sélection incompréhensible à l'Euro (merci Conte de nous l'avoir bousillé mentalement). Diawara va avoir sa chance sinon pourquoi pas tester Zielinski à ce poste, voire Allan.

    Le match d'hier est super bizarre, Besiktas n'a rien montré mais gagne, Naples nous sort une super prestation offensive avec Mertens en feu et Callejon exceptionnel, on doit approcher des 30 corners c'est incroyable. Ca doit être 8-0 un match pareil. Bon Insigne ne doit jamais tirer le penalty, c'est pas son point fort et il est moralement nulle part. Jorginho inquiète, il doit souffler. Reina et Maggio n'ont plus le niveau.

    Malgré tout ça, avec des juges de ligne au niveau (l'arbitre principal a été excellent par contre), Naples gagne 3-2 : le but de Gabbiadini est valable : c'est le défenseur qui envoie sur la barre et donc annule le hors-jeu (nouvelle règle de 2012 je crois), et Aboubakar est hors-jeu indiscutable (ainsi que 2 ou 3 autres Turcs.

    Mais bon tu peux pas trop en vouloir à l'arbitrage quand tu ne gagnes pas après une domination pareille...
    9 réponses à ce commentaire.
    Naples se qualifiera mais bon. Mieux qu'un huitième, faut pas trop rêver.

    Super opération des clubs espagnols!

    Les anglais suivent. Les allemands aussi.

    As usual!

    crabunjourcrabtoujours Niveau : CFA2
    Y a un mois je les voyais jouer le rôle de poil à gratter de l'année avec dortmund, sortir premier du groupe facilement.

    Tout va très vite, d'un coté, comme de l'autre, ils sont dans une (très) mauvaise passe, mais l'équipe montre parfois de très belles choses, donc il ne faut pas les enterrer trop vite.
    Et surtout, les équipes en forme en phase de poule ne le restent pas forcément en élimination directe, et vice versa, surtout qu'il y a 3 mois, une très et un mercato entre les deux... méfiance sur les prono à long terme
    1 réponse à ce commentaire.
    Kimmich c-est combien de but cette année pour un milieu ??
    7e ou 8e je pense au moins.
    Performance moyenne de l'Atlético, qui aurait dû faire le break dès le repos. Faute de mieux, il a fallu attendre la 2e mi-temps et bizarrement l'entrée de Gameiro ! Ce qui a repositionné Griezmann qui a pu beaucoup combiner avec Carrasco, tous deux ont sorti un bon match hier. Correa a fait sa croqueuse de service !
    1 réponse à ce commentaire.
    Kimmich c'est dingue la vitesse à laquelle il progresse, et son rayonnement dans l'équipe à un âge si jeune est fabuleux.

    Il court énormément (hier le joueur à avoir le plus couru), son jeu est juste, et va de l'avant (2ème plus gros passeurs, avec un taux de 93% de possession), il a un flair dans ses appels, et ses placements, partout sur le terrain, et létal dans la surface. Balle au pied il est très vif, ce qui contribue à ses stats de buts (dingue pour un milieu) et lui permet de libérer le ballon rapidement dans des petits espaces. Et sa précision dans la surface est très bonne (même si hier , c'est uniquement le déplacement qui lui permet de faire la diff). Enfin sa vision du jeu est bonne, il oriente correctement le jeu.

    Vraiment rien à redire, il parait moins clinquant par exemple qu'un Pogba (ou même un Sanches), car un physique plus discret, car moins de geste techniques dingues... mais en terme d'efficacité football, c'est ahurissant le niveau qu'il a pour son âge.

    J'ai déjà dit un mot sur lui en tout début de saison, mais pour moi, ce gars peut devenir un des meilleurs milieux des années à venir. et le Bayern peut déjà lui signer un contrat à vie...
    Note : -1
    Il est déjà l'un des meilleurs milieux. Déjà largement supérieur à Gundogan amha (pour citer un joueur dont je débattais sur un autre article).
    Kimmich, Dybala et Asensio, les futurs cracks du milieu de terrain. Ils sont déjà à un niveau énorme à 21 ans.
    PS: Dybala est en fait attaquant mais je l'ai toujours vu comme un milieu très offensif.
    Il s'est fait complètement rétamer sur un coup d'épaule de Jesaisplusqui de Eindhoven, le milieu défensif je crois. Mais outre ce genre de situation où sa taille, son age, son expérience ne suffisent pas encore, il est quand même assez stable pour sa taille. Ca me fait vraiment de plus en plus penser à Lahm qui est capable malgré son mètre 10 de chiper des balles en 1v1 contre de grosses brutes :)
    3 réponses à ce commentaire.
    Sinon, le Bayern a fait un match sérieux, mais hélas entaché d'un petit trou cumulé sur les 2 mi-temps d'environ 15 minutes... et les 2 assistants étaient un peu prompt sur les H-J... ça à un peu pénalisé le PSV. cela dit victoire méritée.
    pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
    Oui, hormis les premiers matchs de championnats, pour l'instant il y a beaucoup moins de maitrise que sous Guardiola...
    Sans doute effectivement moins de maitrise que quand le projet de jeu de Guardiola était mûr...

    Après je suis pas totalement fan, des comparaisons étant donnés les contextes quelque peu différents.

    J'attends de voir.
    Intérieurement je me prépare peut être à une période un peu moins faste d'ici un ou deux ans, liée à l'âge de Lahm (qui hier a montré à une ou deux reprises les limites de sa vitesse, même si il est toujours très fort), Alonso, Ribery et Robben.

    Après je suis content de voir Ancelotti faire tourner en championnat, même si ça coute quelques points... au moins l'avenir prend de l'expérience et on pourra voir ceux qui sont dignes de devenir titulaire...

    En tout cas à cet instant de la saison, je vois le Bayern un peu moins fort que ces derniers temps, mais la saison est encore longue... peut être que les performances de cette saison dépendra du déclin des précédents cités, et des progrès des jeunes : Sanches (qui semble mieux physiquement, et plus impactant, même si tactiquement il doit progresser), Costa (plus si jeune certes), Coman, Thiago et Kimmich...
    J'avoue que 1 but non accepté pour hors jeu inexistant + 2/3 autre HJ des ténèbres... Ca n'aurait pas changé grand chose pour le PSV je pense, mais ce doit être sacrément rageant !

    En tout cas ils ont pas démérité !
    3 réponses à ce commentaire.
    Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
    Je ne voudrais pas tailler mais depuis plusieurs matches, Arsenal sans Giroud, c'est pas moche du tout!
    maxlojuventino Niveau : Ligue 1
    j'ai regardé le match de Naples et au delà de la malchance dont a fait preuve l'équipe hier soir(20 tir à 3, un péno raté, but hors jeu du besiktas...), il faut quand même en vouloir aux napolitains parce que ne pas gagner un match en dominant autant c'est juste une faute professionnelle.

    Déjà commençons par Reina, le mec ne sort pas un seul arrêt du match, le deuxième but est symptomatique de sa nullité, Aboubakar lui tire dessus et pas très fort qui plus est et pourtant il la laisse passer...

    Ensuite, la défense ne serait pas là, on s'en rendrait même pas compte... Besiktas est rentré trois fois dans la partie de terrain napolitaine et a marqué trois fois, c'est bien que la défense ne fait pas son job. Mettre Chiriches (une sacrée quiche le mec), quand on a Tonelli sur le banc, c'est également une faute professionnelle de la part du coach.

    Enfin parlons de l'attaque, tirer 20 fois sur le gardien et ne marquer que deux fois, y a un moment faut se remettre en question... Mertens est un très bon joueur mais ce n'est pas un attaquant, hier il a raté facilement quatre énormes occasions.

    Bref, Naples peut s'en vouloir parce que ça pourrait leur coûter cher.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    953 32