Allemagne - Bundesliga - 9e journée

Par Quentin Moynet

Le Bayern est tombé

Invincible en championnat depuis le début de la saison, le Bayern Munich, privé de Ribéry, est tombé face au Bayer Leverkusen (1-2). Une défaite dont n’a pas profité Francfort, également battu à Stuttgart (2-1). De son côté, Gladbach a vécu une sacré semaine.

Note
4 votes
4 votes pour une note moyenne de 3.88/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Le Bayern est tombé
Le Bayern est tombé
Huit. L’impressionnante série de victoires du Bayern Munich en championnat s’arrête à huit, la faute au Bayer Leverkusen, qui a su plier sans rompre et dont les attaques rapides ont fait la différence (1-2). Archi-dominateur pendant trente minutes malgré les absences de Ribéry et Javi Martínez, avec plusieurs grosses occasions de Schweinsteiger, Alaba et Mandžukić, le Bayern s’est fait surprendre juste avant la pause sur un contre très rapide emmené par Castro et Rofles, et conclut par Kiessling parfaitement servi par Schürrle (42e). Pas habitués à être menés, les coéquipiers de Lahm ont totalement asphyxié leurs adversaires au retour des vestiaires (près de 70% de possession de balle). Des occasions à la pelle, dont celles d’Alaba, Boateng et Mandžukić, et une récompense dans le dernier quart d’heure grâce à ce dernier Mario servi par le papi Pizarro, tout juste entré en jeu (77e). Pas près à lâcher leurs premiers points de la saison en Bundesliga, les Munichois ont tenté le tout pour le tout en fin de rencontre. Mais sur un ballon anodin de Reinartz, Boateng a dévié une tête ratée de Sam dans son propre but (87e). Robben, de retour après un mois d’absence, et surtout Shaqiri auraient pu éviter au Bayern sa première défaite, mais ce n’était décidément pas la soirée des Bavarois qui voient Schalke 04 revenir à leur contact.

Francfort rentre dans le rang

Un promu au tapis. Déjà battu à Gladbach il y a trois semaines, Francfort a concédé sa seconde défaite de la saison en championnat. Cette fois, c’est Stuttgart qui est venu à bout du dauphin surprise du Bayern (2-1). Rapidement menés suite à un but de Gentner (7e), les hommes d’Armin Veh ont dominé toute la première période, mais se sont montrés maladroits au moment de conclure, à l’image d’Aigner et Inui. Vainqueurs de la majorité des duels, ils ont finalement égalisé par l’intermédiaire de Meier, auteur de son sixième but (67e). Mais cet après-midi, la réussite était du côté des Schwaben qui sont allés chercher la victoire dans les dernières minutes grâce à l’ancien Parisien Ibišević (84e). Dépassé par Schalke 04, Francfort semble rentrer dans le rang après des débuts en fanfare. Tout le contraire du Borussia M'Gladbach qui, après une entame très compliquée, est en train de rebondir. Déjà vainqueurs de l’OM en Europa League jeudi, les hommes de Lucien Favre sont allés chercher une très belle victoire à Hanovre après avoir été menés 2-0 suite à des réalisations de Schlaudraff (48e) et Diouf (53e). En l’espace de dix minutes, les Poulains sont d’abord revenus à hauteur grâce à Dominguez Soto (70e) et Brouwers (77e), avant qu’Arango n’inscrive le but de la victoire (79e).

Parier sur les matchs de FC Bayern Munich

 





Votre compte sur SOFOOT.com

1 réaction ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Dilaw le 30/10/2012 à 09:34
      

    Comme on dit, les meilleurs choses ont une fin.
    Quoi qu'il arrive, c'est l'année du Bayern, ils vont tous rafler cette année, ils ont beaucoup trop de hargne après l'an dernier.
    Quand même, avant le Bayer, c'était 8 matchs, 8 victoires, 26 buts, 2 encaissés. Un ratio un peu fou.
    Puis là pour le coup, vous faites l'éloge du banc, mais j'ai vu une grosse Ribéry dépendance sur ce match, c'est un sniper le mec, il t'aurai gagner le match seul le Franky. Trop percutant, trop précis pour se passer de lui à Munich.
    D'ailleurs, c'est assez fou que le mec avec des stats comme il a eu l'an dernier (et cette année aussi) ne soit même pas dans les 23 du Ballon d'Or. Sans hésiter j'aurai retirer la Benz pour le mettre lui en unique FR dans le top 23 mondial.


1 réaction :
Poster un commentaire