1. //
  2. // 11e journée
  3. // Ce qu'il faut retenir

Le Bayern engrange, Dortmund décolle enfin

Ce week-end en Allemagne, le Bayern a encore gagné, cette fois contre l'Eintracht, Dortmund a infligé sa première défaite de la saison à Gladbach pour sortir de la zone de relégation, et Wolfsburg continue son bonhomme de chemin. Partout ailleurs : de la folie, des buts et des stades pleins, comme d'habitude.

5 5
  • L'équipe du week-end : le Borussia Dortmund

    Après cinq défaites d'affilée en Buli, le BVB a enfin renoué avec la victoire. Et pas contre n'importe qui : l'autre Borussia, celui de Mönchengladbach, invaincu jusqu'à présent. Si les Schwarzgelben ne doivent leur salut qu'à un somptueux but contre son camp de Christoph Kramer, complètement paumé, ils n'ont pas démérité, se procurant un nombre effarant d'occasions, et surtout, grande nouveauté, en n'en concédant aucune. Mais comme tout ne serait être parfait, Sokratis s'est blessé en taclant, et devrait être indisponible pendant deux semaines et demie. Voilà donc la charnière Subotić-Ginter !

    ⇒ Le compte-rendu du match Borussia Dortmund/Borussia Mönchengladbach

  • L'homme du week-end

    Thomas Müller était remplaçant cette semaine en Ligue des champions contre la Roma. Titulaire contre l'Eintracht Francfort au poste d'ailier droit, il a fait le spectacle, avec un triplé, avec deux services de Franck Ribéry. Il prend donc la tête du classement des buteurs, avec six réalisations, à égalité avec Götze, Meier, Okazaki et Di Santo. Mais lui a donné cinq passes décisives. Polyvalence.

  • Les gestes du week-end

    #justneuerthing

    #justneuerthing bis

    L'instinct du buteur de Kramer

  • L'image du week-end

    Le nouvel ami de Di Santo

    Sonría amigo!! Bitte lachen!! Smiling please!! 🙈🙊🙉🙈 ✌️

    Une photo publiée par Franco di Santo (@fdisanto9_official) on


  • Vous avez raté Hoffenheim-Cologne (et vous n'auriez pas dû)

    Tout simplement parce qu'il y avait déjà 3-3 à la mi-temps. C'est effectivement allé très très vite. Dès la deuxième minute, Szalai ouvre le score. Trois minutes plus tard, Olkowski profite d'un ballon qui traîne pour égaliser. À la douzième, Lehmann permet à Cologne de prendre l'avantage sur un joli coup franc, avant que Ujah n'enfonce le clou. Hoffenheim s'en remet alors à son homme fort, Roberto Firmino, jusque-là plutôt médiocre, mais qui claque un doublé en cinq minutes. Mi-temps, ouf. En deuxième période, rien. À la 81e, Gisdol tente d'aller chercher la victoire en lançant Zuber et Schipplock, tandis que Stöger bétonne en sortant un milieu pour un défenseur. Pas payé, puisqu'Olkowski se fend lui aussi d'un deuxième but pour permettre à Cologne de s'imposer.

  • L'analyse définitive

    Comme Richard Cocciante, Pep Guardiola ne dort plus la nuit, trop occupé à réfléchir à sa prochaine composition. Tout simplement parce que tout le monde est trop fort. Müller vient de claquer un triplé, Ribéry revient très fort, Götze prend de l'ampleur, Lewandowski s'adapte tranquillement, Robben est égal à lui-même et Shaqiri fait le travail. Heureusement que derrière les choix sont plus limités, avec les blessures de Javi Martínez, Thiago et plus récemment Alaba. Sinon, Schweinsteiger revient bientôt…

  • Jürgen Klopp a dit

    « Je n'ai pas connu le goût de la victoire depuis si longtemps, que je ne trouve pas les mots pour le décrire. » Un homme pour qui, visiblement, l'Europe compte pour du beurre. Enfin, de la margarine.

  • La stat inutile : 1

    Comme le nombre de frappes de Gladbach contre Dortmund. C'est la première fois depuis 20 ans que le BVB réussit à aussi bien maîtriser son adversaire. Prometteur.

  • Et sinon...

    - Schalke continue sa triste semaine avec une nouvelle défaite, cette fois contre Fribourg, avec un superbe but de notre Jonathan Schmid d'amour.
    - Encore un blessé à Stuttgart, qui perd Daniel Schwaab.
    - Événement rare : un but de Jean-Gingembre Callsen-Bracker.
    - Kevin De Bruyne en est maintenant à neuf passes décisives. Soit autant que Fàbregas.
    - Jimmy Briand a marqué avec Hanovre, à présent quatrième.
    - Christoph Kramer ne s'est pas toujours pas réveillé.

    ⇒ Résultats et classement de Bundesliga

    Par Charles Alf Lafon
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
    Note : 14
    Putain, trop de confiance en soi le Neuer, typiquement le mec qui peut aller pécho en boite avec un t-shirt winnie l'ourson
    Je découvre qu'apparemment, nommer son fils "Jean-Gingembre" a l'air normal.
    Note : 5
    Neuer est clairement rentré en campagne pour le ballon d'or. Et il le fait savoir.
    Dortmund va faire une deuxième partie de saison historique.
    Message posté par ottackon
    Dortmund va faire une deuxième partie de saison historique.


    Ouais, dommage que l'intertoto n'existe plus, c'est leur seule chance de jouer une coupe d'Europe l'année prochaine...
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    5 5