Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Wolfsburg/Bayern (0-1)

Le Bayern en mode hérisson

Dans une partie étrange, jouée sur un faux rythme, le Bayern Munich s'est imposé à Wolfsburg (1-0) grâce à une fulgurance de Franck Ribéry. Rien de bien rassurant pour les Bavarois sauf qu'ils rattrapent ainsi leur sortie de route du week-end dernier et que Dortmund s'est incliné à Hoffenheim.

Modififié
VfL Wolfsburg - Bayern Munich : 0-1


Buteur : Luiz Gustavo (91eme) pour le Bayern.

Jupp Heynckes a eu le nez creux. Après la défaite de dimanche dernier contre le Borussia Mönchengladbach (0-1) à domicile, il a pris tous les risques en fin de rencontre. Dans un match enlevé, à la Volkswagen Arena, contre le VFL Wolfsburg qui s'achemine lentement vers un nul sans but, l'ex-skipper de Leverkusen fait d'abord rentrer le jeune japonais Takeshi Usami (69ème), puis Olic, à la place de Kroos à trois minutes du terme. Idée gagnante puisque sur un énième débordement de Ribéry, qui met au supplice Hasebe presque toute l'après-midi, un une-deux avec Olic permet à l'international français d'offrir un caviar à Luiz Gustavo, le Brésilien passé par Hoffenheim, pour l'ouverture du score. On joue la 91ème minute : Felix Magath en crache de dépit tandis qu'Heynckes sort Usami pour le remplacer par van Buyten...

Les Loups de Wolfsburg vont longtemps regretter la décision de Mr Kircher de refuser un but bien valable de Patrick Helmes, l'avant-centre du VFL, sur un centre de Schäfer, pour un hors-jeu pire que discutable. Dans l'intervalle, on a assisté à un match étrange. Rythmé mais sans but où l'équipe de Magath domine sans se créer d'occasion et les Munichois évoluent par à-coups. Comme si les sept internationaux allemands du Bayern payaient un tribut à leur cure de jouvence du milieu de semaine avec la Mannschaft (victoire (3-2) sur le Brésil). Hormis un déboulé de Ribéry - conclu par une glissade (15è) -, une frappe de Kroos hors-cadre (22è) et une vraie bonne occase de Gomez (44è), sortie par le portier des locaux, Benaglio, les quadruples champions d'Europe campent dans leur moitié de terrain.

En bonne équipe de contre, vainqueur à Cologne (3-0) la semaine dernière, Wolfsburg attend comme un hérisson que le manoir bavarois s'effrite pour mieux porter le fer dans la plaie. Ils sont à deux doigts de réussir sur un remix du but refusé de la première période. Centre de Schäfer et tête d'Helmes...juste au-dessus de la barre de Neuer (65è). Un peu plus tard, Ja Cheol-Koo, le Sud-Coréen local, est balancé dans la surface d'un magistral coup d'épaule de Luiz Gustavo (76è) sans que le referee n'y trouve à redire. Au final, comme avant les citrons, malgré une prudence peu coutumière, les meilleures opportunités sont à l'actif du Bayern: Schweinsteiger au-dessus (47è) et surtout un jeu en triangle avec Ribéry et le même Schweinsteiger et Kroos qui rate la cible de peu (56è). Dans ce match de dupes, c'est Heynckes qui a le mot de la fin, grâce au déboulé de Ribéry, au détriment de Magath... De quoi méditer pour les deux entraîneurs avec une bonne nouvelle en fin de rencontre : le grandissime favori de la Bundesliga, le Borussia Dortmund, s'est incliné, contre toute attente, à Hoffenheim...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25
À lire ensuite
Le festival de Schalke