En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé de la soirée

Le Bayern en démonstration, l'Atlético s'en sort

Pendant que le Barça avalait le Celtic (7-0), le Bayern marchait sur Rostov (5-0). De son côté, l'Atlético a obtenu son score préféré à Eindhoven (0-1). Et ce n'est pas tout.

Modififié

FC Bâle 1-1 Ludogorets Razgrad

Buts : Steffen (80e) pour Bâle // Cafu (45e) pour Ludogorets

Les joueurs du FC Bâle ne s'attendaient probablement pas à souffrir autant pour marquer leurs premiers points dans cette nouvelle édition de la Ligue des champions. Mais les Suisses, dominateurs, n'ont pas été suffisamment souvent dangereux sur le but de Ludogorets. Ce sont plutôt les Bâlois qui doivent faire avec quelques sueurs froides à cause des contres ultrarapides de leurs adversaires. Sur un premier long ballon en profondeur, Vaclík est vigilant. Sur le second, le gardien du FCB ne peut cependant rien faire. La frappe de Cafu en bout de course est imparable et permet à Ludogorets d'avoir un but d'avance à la mi-temps. Derrière au score, Bâle poursuit ses efforts, mais reste trop imprécis. Toute la bonne volonté de Bjarnason, très en vue, n'y change rien. Ludogorets recule toutefois un peu trop et, finalement, une mauvaise claquette de Stoyanov permet à Steffen de marquer en bon renard des surfaces. Ce soir, mieux vaut un point que rien pour le FC Bâle.

Dynamo Kiev 1-2 SSC Napoli

Buts : Garmash (25e) pour Kiev // Milik (35e et 45e+2)

Gonzalo qui ? Le Napoli a un nouveau grand buteur, au jeu de tête terrible et précieux. Arkadiusz Milik a sorti ce soir son club d'un piège qui lui tendait grand les bras. À domicile, Kiev entame mieux sa rencontre et joue crânement sa chance. Le collectif parfaitement rodé des Ukrainiens, avec Yarmolenko pour initier les mouvements, trouve son aboutissement sur l'ouverture du score de Garmash. La réaction italienne ne se fait pas trop attendre. Milik égalise quelques minutes plus tard de la tête, avant de recommencer sur une action maladroite de la défense de Kiev. Ce doublé au moment où l'arbitre s'apprêtait à siffler la pause fait perdre le fil du match au Dynamo. Sydorchuk notamment tente de léser l'arbitre en cherchant à tout prix la faute dans la surface adverse. M. Collum ne se trompe pas et inflige un deuxième jaune au joueur de Kiev. À onze contre dix, le Napoli assure trois points sans forcer à l'extérieur.

Benfica 1-1 Beşiktaş

Buts : Cervi (12e) pour Lisbonne // Talisca (90e+3) pour Istanbul

Benfica avait beaucoup d'absents offensivement, mais cela ne s'est pas trop ressenti dans ce match face au Beşiktaş, en particulier grâce à Tolga Zengin. Sur une frappe de Guedes dans un angle impossible, le gardien repousse dans l'axe, devant lui. Avec son nom prédestiné à ce ballon offert sur un plateau, Cervi conclut. Menés, les Turcs essayent de répondre, mais mettent du temps à trouver les ressources pour le faire. C'est finalement au bout du suspense qu'ils parviennent à être inquiétants. Ederson est impeccable sur une première alerte. Mais le coup franc de Talisca dans le temps additionnel est une merveille. Ederson s'incline. Benfica perd deux points. Et pourtant, Talisca appartient encore au club portugais. Il a été prêté en Turquie en fin de mercato. Moralité de la journée : ne jamais filer un de ses atouts à un futur adversaire.

Manchester City - Borussia Mönchengladbach

Match reporté

Orage et pluie ont eu raison du match et des retrouvailles entre Schubert et Guardiola. La soirée a été perdue pour le foot, pas pour tous les supporters.

Bayern Munich 5-0 FK Rostov

Buts : Lewandowski (28e, sp), Müller (45e+2), Kimmich (54e et 61e) et Bernat (90e)

Le signe que Rostov prend une rouste ne trompe pas : peu avant l'heure de jeu, Kimmich initie un mouvement aux trente mètres et conclut cinq secondes plus tard dans le but vide. Certes, le milieu de terrain est en forme – il vient de marquer son premier but en équipe nationale et en Bundesliga ces derniers jours –, mais l'insolence avec laquelle il parvient à mettre le troisième but du Bayern indique la différence de niveau ce soir. Son doublé de la tête quelques minutes plus tard n'est qu'une anecdote supplémentaire pour se souvenir de sa belle soirée. Et pourtant, les Munichois ont un peu tardé à démarrer leur rencontre. Il faut un penalty transformé par Robert Lewandowski pour ouvrir les hostilités, au bout d'une petite demi-heure assez calme. La rapidité du jeu munichois fait ensuite la différence, pour Kimmich, mais aussi évidemment pour Müller, à la réception d'un beau centre d'Alaba peu avant la mi-temps. Bernat, entré en jeu à la place de Mats Hummels au début du second acte, termine la leçon.

PSV Eindhoven 0-1 Atlético de Madrid

Buts : Saùl Ñíguez (43e)

Le titre du match le plus bizarre, étrange et même presque absurde de la soirée revient sans contestation possible à celui qui avait lieu aux Pays-Bas. Du déroulement aux décisions arbitrales, tout a été surprenant, à commencer par le premier but de la soirée. Sur sa pelouse, après cinq minutes de jeu, le PSV marque le premier... mais le but est refusé, vraisemblablement pour une petite poussette de Moreno. Ce n'est pas très clair. Quoi qu’il en soit, les Espagnols s'en sortent bien, avant de prendre possession doucement du jeu et du ballon. Ainsi, logiquement, Saùl parvient à réellement ouvrir le score en fin de première mi-temps. Le milieu espagnol claque une reprise spectaculaire dans la lucarne avant la mi-temps... Sauf que Propper, sur l'action, a reçu un coup et se plaint au sol, le visage en sang. La drôle de soirée se poursuit dans la foulée par un penalty (imaginaire) repoussé avec autorité par Oblak. En comparaison, la deuxième période paraît bien plus normale et un peu fade. L'Atlético gère et gagne ses trois points, sans faiblir.

Paris S-G 1-1 Arsenal

Buts : Cavani (1e) pour les Parisiens // Sánchez (77e) pour les Gunners

FC Barcelone 7-0 Celtic FC

Buts : Messi (3e, 26e et 61e), Neymar (48e), Iniesta (59e), Suárez (75e et 88e)



  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Côme Tessier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3