En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 21e journée

Le Bayern écrase, le BvB à l'arrachée

Alors que le Bayern et le BvB ont encore et toujours gagné, le VfB a fait le gros coup du week-end en se payant le Hertha Berlin, permettant ainsi au Bayer de prendre place sur le podium. Bonne opération aussi pour Mayence, tombeur de Schalke et qui revient à hauteur à la 5e place.

Modififié

L'équipe du week-end : Stuttgart


Même privé de Daniel Didavi, son meilleur buteur, le VfB est parvenu à étendre sa série de matchs sans défaite, le septième. Mieux, on parle là d’une cinquième victoire d’affilée. Pourtant, en face, c’était le Hertha, surprenant troisième au début de cette journée. Mais les Souabes ont pu compter sur un très bon gardien, en la personne de Przemyslaw Tyton, qui a sorti toutes les tentatives d’Ibišević et consorts. De l’autre côté, ce n’était pas mal non plus. Serey Die s’est chargé d’ouvrir le score en profitant d’une perte de balle des Berlinois, suivie d’une première tentative repoussée de Maxim (encore excellent) par Jarstein, sa première réalisation en Bundesliga. Kostić, omniprésent, a conclu la marque tout seul comme un grand, une belle récompense pour une prestation XXL. Du coup, Stuttgart remonte à la 10e place. Jürgen Krammy fait du sacré travail : lorsqu’il a été nommé fin novembre, le club était relégable. Seul ombre au tableau, Ginczek, à peine remis de sa blessure au dos, s’est refait les croisés, comme en 2014.

L’homme du week-end : Pierre-Emerick Aubameyang

Forfait de dernière minute avant le match face à Hanovre, PEA a quand même trouvé le moyen de squatter les highlights du match en tribunes.


Vous avez raté Hambourg-Gladbach (et vous n'auriez pas dû)

Le match qui part dans tous les sens par excellence, la quintessence de la Bundesliga. Incapable de s’imposer depuis la 14e journée, le HSV était des plus nerveux, au point d’être à deux doigts de prendre un but d’entrée après une glissade de Spahić (toujours bien d’avoir des nouvelles), mais Raffael s’est retrouvé hors jeu. Derrière, Drmić tente sa chance, Sommer repousse, on dégage, mauvais renvoi d’Hambourg, Hazard la met dans la boîte, et Johnson finit. Sauf que les locaux ne se laissent pas abattre. Gideon Jung voit sa volée déviée au fond par Hinteregger pour l’égalisation et juste avant la mi-temps, Rudņevs, qui a passé la moitié de la saison en réserve, permet aux siens de passer devant. La pause n’a pas coupé les jambes des deux équipes, loin de là. Drmić a tout donné pour marquer face à son ex, Hazard lancé par Xhaka a raté la balle de 2-2. Dommage, puisqu'Iličević, entré en jeu, a poussé la marque à 3-1, avant que Raffael ne se rattrape de son erreur du début en toute fin de match. Trop tard. Première victoire de l’année pour le HSV, alors que Gladbach rate l’occasion de chiper la 5e place à Schalke.

Le but du week-end

Lewandowski. Son 20e pion de la saison. Le 21e est venu plus tard. Tranquille.

Le golazo juste ici

Marco Reus a dit

«  Dans le passé, on n'aurait pas gagné ce genre de matchs.  » Au moins, le blondinet est honnête.

L'analyse définitive

Et si le Bayern n’avait tout simplement pas besoin de défenseurs centraux ? Alors que Badstuber vient de se briser la cheville et que la recrue Tasci n’est pas encore en forme, le Bayern, déjà privé de Boateng, Benatia et Martinez, n’a tout simplement plus de central valide. Face à Augsburg, Pep Guardiola a donc aligné David Alaba et son chouchou Kimmich. Donc un latéral (certes à tout-faire) et un milieu. Kein Problem, victoire 3-1. La Juve peut se la raconter avec son super trio BBC derrière, le Bayern a dépassé le concept.

Et sinon...

Sans Chicharito, Leverkusen a quand même réussi à se débarrasser de Darmstadt.

Grâce au but de Baumgartlinger à dix minutes du terme, Mayence s’est offert le scalp de Schalke. L’Europe se rapproche.



Il y a cinq points entre le 3e, le Bayer (35 points), et le 8e, Wolfsburg (30 points).

Il y a treize points entre le 2e, Dortmund (48 points) et le Bayer.

⇒ Résultats et classement de Bundesliga


Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 2 heures Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 1
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17