1. //
  2. // 8e journée
  3. // Bayer Munich/Dortmund (5-1)

Le Bayern écrase le Borussia et le suspense avec

En écrasant le BvB (5-1), les Bavarois s'offrent déjà une large avance en tête du championnat, sept sur les vaincus du jour, huit sur Schalke. Surtout, ils ont montré dans le jeu le fossé qui les sépare du commun des mortels.

Modififié
8 36

Bayern Munich 5 - 1 Borussia Dortmund

Buts : Müller (25e et 35e sp), Lewandowski (46e et 58e) et Götze (66e) pour le Bayern // Aubameyang (36e) pour le Borussia

La confrontation était alléchante. Elle n'a été indécise qu'avant le premier but, et pendant un bref moment après la réduction du score du BvB. Le reste du temps, on a vu le rouleau-compresseur bavarois dans ses œuvres. Une équipe dont on ne sait pas qui la battra. Müller a commencé par un doublé en deux frappes, Lewandowski l'a imité en deuxième période, Götze a complété la séance de torture. Derrière, Boateng a donné des leçons d'ouverture à Hummels. Et Guardiola a renvoyé à ses études Tuchel, dont la défense remaniée a proprement explosé. L'Oktoberfest a bien lieu du côté de Munich. 8 journées, 8 victoires, 24 points, +24, avec 28 buts inscrits, 4 encaissés. Les meilleurs buteurs du championnat sont Robert, 12 pions, et Thomas, 10. Voilà.

Une demi-heure d'observation


Après les embrassades de rigueur, le début de match est l'occasion de vérifier quelques données tactiques. Le Bayern fait dans le classique, avec un Lahm arrière droit qui monte au milieu avec Xabi Alonso, passant ainsi à trois éléments derrière. La seule demi-surprise, c'est la titularisation de Götze et non de Vidal, sans doute pour profiter de l'effet vengeance. Côté BvB, le forfait de Schmelzer, touché jeudi en Ligue Europa, a entraîné un véritable effet domino. Piszczek se retrouve à gauche, Sokratis décale à droite pour boucher Douglas Costa, l'arme offensive numéro un du Bayern, et Bender prend place aux côtés d'Hummels pour mettre des têtes. L'absence de Ginter, en pleine forme, interroge quelque peu. Tuchel a aussi choisi d'aligner Castro au milieu de terrain pour gêner la construction espagnole. Du coup, comme souvent ces derniers temps, le Bayern tente de passer par les côtés, trouvant souvent Bender sur le chemin de ses centres, alors que le Borussia cherche rapidement la profondeur, misant sur la vitesse de PEA et consorts. Deux plans qui se neutralisent dans un premier temps, même si Aubam' est poussé par Alaba en position de dernier défenseur, qui ne récolte qu'un jaune dans l'histoire. Sinon, c'est beaucoup d'engagement et une possession logiquement à l'avantage du Bayern, pendant qu'Alaba colle bien PEA.

Müller et au bon endroit


Évidemment, cela ne pouvait durer qu'un temps. Le danger commence par Douglas Costa. En pleine domination stérile, le Brésilien enrhume Sokratis et met par deux fois Bürki à l'épreuve. Pourtant, c'est à son propre jeu que le Bayern finit par prendre son dauphin. À la relance, Boateng voit le mauvais alignement de la défense et alerte directement Müller. Un grand pont aérien pour éliminer Bürki sorti en catastrophe, un petit tour, une frappe du gauche dans le but vide. Le mal est fait. À peine quelques minutes plus tard, Thiago crochète Miki dans la surface, un petit coup sur le genou, penalty logique. Müller ne tremble pas et crie très fort. Deux frappes, deux buts. Mais le BvB compte aussi dans ses rangs un buteur d'exception, ne vous déplaise. Centre parfait de Castro, PEA surgit au deuxième poteau pour la pousser au fond. L'envie a changé de camp, à l'image d'un Papa justifiant son nom dans les pieds de Costa. Las, le Bayern remet vite le pied sur le ballon.

Les ex visent dans le cœur


Alors, au retour des vestiaires, on espère que Dortmund va tout faire pour revenir. Faux. Nouveau ballon long de Boateng, Lewandowski feinte le lob sur Bürki, achève à bout portant. Tuchel a bien compris que la défense ne l'emmènerait nulle part, alors il tente l'attaque : Kagawa et Castro cèdent leur place à Reus et Januzaj. Pourtant, c'est le Bayern qui passe tout près du quatrième. Müller se joue de Bürki à droite, donne en retrait à Lewandowski, qui donne à son tour à Götze. Solidaire, Mario rate l'immanquable et tire au-dessus. Alors il se rattrape sur un contre, avec un centre brossé parfait, que Lewandowski reprend instantanément. On s'en doute, c'est au fond. La démonstration continue, avec Götze à la conclusion d'une action parfaitement construite et une défense apathique au possible. Un véritable carnage. Reus essaye certes tant bien que mal de briller. Peine perdue. Le Bayern gère tranquillement. Avec encore tout de même quelques frissons dans la surface du Borussia, grâce notamment à un Coman entré en jeu plein d'envie. Mission accomplie.

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans 2 ans, Aubameyang met un triplé avec le Bayern face à Dortmund.
D'une facilité déconcertante ce Bayern !
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
Et dire que j'ai osé croire qu'il pouvait y avoir ne serait-ce qu'un peu de suspense cette saison, bon bah c'est raté.
BundesFrappe Niveau : DHR
Toute la première mi-temps qui se passe dans les 30 mètres du BVB, quand on connait les erreurs défensives que peut commettre la défense, ça n'annonçait rien de bon. Ce fut le cas.
Stankonia Niveau : DHR
Un beau match avec une bataille tactique gagnée par Guardiola avec un jeu long profitant du pressing haut du Borussia. On parle beaucoup de Douglas Costa, Müller et Lewandowski depuis le début de la saison, et cela est totalement normal, mais je voulais aussi féliciter Boateng qui est un vrai patron. Son jeu long est exquis.
FourThreeThree Niveau : CFA
Quand tu voles tous le meilleurs joueurs des autres équipes de Bundesliga, ça facilite la tâche
Pour moi, et je préviens je suis absolument pas objectif, c'est d'abord la défaite de Tuchel.
En effet, j'ai pas compris son idée, pourquoi titulariser Piszczek en manque de forme, pourquoi Bender et Castro, pourquoi remettre Sokratis à droite alors que la paire Hummels-Sokratis marche bien? J'ai eu l'impression que Tuchel a eu peur de prendre le jeu à son compte en alignant une équipe type avec Ginter à droite, Park à gauche, Sokratis et Hummels dans l'axe quoi.. Et tu mets pas Reus sur le banc dans un match comme celui ci... En gros pari raté!
Satisfaction, l'efficacité d'Aubameyang, pour une fois! Et se dire que l'an dernier à la même époque on parlait maintien. Les défaites de Wolfsbourg et Schalke sont un moindre mal.

Match à oublier, le Bayern est vraiment au dessus de tout!
ThisIsAnfield Niveau : Ligue 2
Note : 3
Desolé du hors sujet mais je dois partager ma joie : Brendan Rodgers viré !!!
Super championnat terminé. Le Bayern va cette fois bien faire tourner pour éviter les blessures et avoir les hommes frais en C1, tandis que les autres joueront sûrement le championnat jusqu'aux 5 dernières journées. Géniale la Bundes!
Change de disque 4-3-3...
Message posté par Milenko
Dans 2 ans, Aubameyang met un triplé avec le Bayern face à Dortmund.


Vieux mec, tu fais tellement rire personne que tu t'es pris un -1.
Désolé du hors sujet mais il fallait que je l'écrive quelque part: BRENDAN RODGERS N'EST PLUS LE COACH DE LIVERPOOL !!
Bon. Le Bayern a l'air chaud pour tout gagner cette année. Condoléances aux fans de Dortmund.
Toon Eastman Niveau : National
Quelle après midi hyper frustrante, coincé chez les beaux parents, à mater +- discrètement le live eurosport sur mon gsm... Non j'en veux plus de ta tarte a la con, mon équipe se prend une douille alors fou moi la paix !

Fallait que j'évacue ca désolé. A part ca comme j'ai pas vu le match... je peux pas en dire grand chose. Visiblement le Bayern a décidé que 5-1 c'était le tarif "grosses écuries" cette année. Si il pouvait prévenir avant la saison ca serait pas plus mal au passage.

Cette équipe est au dessus du lot, on se plaint du manque de suspense, encore que perso le suspense en bundesliga je ne le trouve pas que dans la lutte pour le titre, mais ce Bayern tu le met dans n'importe quel autre championnat et c'est pareil. Et oui j'inclus la dedans la premiere league et la liga.

Pour Dortmund j'espère que ça remettra un peu les pendules a l'heure pour rappeler a tout le monde que l'objectif premier depuis le début de la saison c'est la C1, tu peux pas te permettre d'espérer jouer le championnat avec un entraineur fraîchement débarquer, faut lui laisser le temps.

Perdre contre ce Bayern c'est normal, perdre des points face à Darmstad et au Paok, ca c'est pas normal. Que Tuchel pousse une bonne gueulande et lundi on est reparti.
Message posté par FourThreeThree
Quand tu voles tous le meilleurs joueurs des autres équipes de Bundesliga, ça facilite la tâche


Neuer à Schalke, Götze et Lewandowski à Dortmund, Kimmich à Stuttgart (qui l'avait prêté à Leipzig en d2). C'est les 4 seuls joueurs achetés en Allemagne sur les 14 qui ont joué cet après midi.

Coté Dortmund : Bürki à Fribourg, Hummels au Bayern, Sokratis à Breme, Piszczek à Berlin, Castro à Leverkusen, Gundogan à Nuremberg, Weigl et Bender à Munich 1860, Reus à Gladbach.


Vous vous renseignerez donc un peu plus la prochaine fois que vous voulez faire rire la galerie avec votre cliché sur le Bayern qui pille toute l'Allemagne.
Message posté par Azathoth


Neuer à Schalke, Götze et Lewandowski à Dortmund, Kimmich à Stuttgart (qui l'avait prêté à Leipzig en d2). C'est les 4 seuls joueurs achetés en Allemagne sur les 14 qui ont joué cet après midi.

Coté Dortmund : Bürki à Fribourg, Hummels au Bayern, Sokratis à Breme, Piszczek à Berlin, Castro à Leverkusen, Gundogan à Nuremberg, Weigl et Bender à Munich 1860, Reus à Gladbach.


Vous vous renseignerez donc un peu plus la prochaine fois que vous voulez faire rire la galerie avec votre cliché sur le Bayern qui pille toute l'Allemagne.


Non mais laisse, pour le footix parler Bundesliga c'est difficile.
Message posté par Toon Eastman
Quelle après midi hyper frustrante, coincé chez les beaux parents, à mater +- discrètement le live eurosport sur mon gsm... Non j'en veux plus de ta tarte a la con, mon équipe se prend une douille alors fou moi la paix !

Fallait que j'évacue ca désolé. A part ca comme j'ai pas vu le match... je peux pas en dire grand chose. Visiblement le Bayern a décidé que 5-1 c'était le tarif "grosses écuries" cette année. Si il pouvait prévenir avant la saison ca serait pas plus mal au passage.

Cette équipe est au dessus du lot, on se plaint du manque de suspense, encore que perso le suspense en bundesliga je ne le trouve pas que dans la lutte pour le titre, mais ce Bayern tu le met dans n'importe quel autre championnat et c'est pareil. Et oui j'inclus la dedans la premiere league et la liga.

Pour Dortmund j'espère que ça remettra un peu les pendules a l'heure pour rappeler a tout le monde que l'objectif premier depuis le début de la saison c'est la C1, tu peux pas te permettre d'espérer jouer le championnat avec un entraineur fraîchement débarquer, faut lui laisser le temps.

Perdre contre ce Bayern c'est normal, perdre des points face à Darmstad et au Paok, ca c'est pas normal. Que Tuchel pousse une bonne gueulande et lundi on est reparti.



Ah ça y est, c'est le retour du Bayern surpuissant qui va gagner la C1 pour les 5 années à venir en infligeant des 10-0 AR?
Ok, on est prévenu alors!
Du Racing et des Ailes Niveau : DHR
Message posté par Azathoth


Neuer à Schalke, Götze et Lewandowski à Dortmund, Kimmich à Stuttgart (qui l'avait prêté à Leipzig en d2). C'est les 4 seuls joueurs achetés en Allemagne sur les 14 qui ont joué cet après midi.


Et encore. Techniquement, Lewandowski était libre et n'a donc pas été "acheté" au BVB. C'est un débat maintes fois ressassé, mais le BVB doit en grande partie s'en prendre à lui-même concernant le polonais.
Donc concernant le pillage, ça ne tient vraiment pas. Pas cette fois.
LIGA total! Niveau : Loisir
Message posté par FourThreeThree
Quand tu voles tous le meilleurs joueurs des autres équipes de Bundesliga, ça facilite la tâche


Ta gueule.
Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 2
Note : 6
Boateng est hallucinant. Son jeu long est d'une proprete sur ce match.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Caen file sur le podium
8 36