1. //
  2. // Demi-finale
  3. // FC Barcelone/Bayern Munich

Le Bayern du manque

Avant de penser à ses retrouvailles avec son Barça nourricier, Herr Pep doit avant tout se concentrer sur sa maison depuis deux ans, son Bayern, décimé par les blessures et dans le creux de la vague.

Modififié
8 21
Hommage du Camp Nou par ci, Thiago par là, «  Messi est trop fort, on ne peut pas l'arrêter  » … Assez logiquement, ce Barça-Bayern n'est presque abordé qu'à travers le prisme des correspondances. Quoi de plus logique quand l'entraîneur de l'un a joué quasiment toute sa carrière chez l'autre, avant d'en devenir peut-être le meilleur coach de l'histoire, au moins le plus titré, formant au passage peut-être le meilleur joueur de l'histoire (Messi, ndlr), au moins le plus titré individuellement. Quand ledit entraîneur a, en plus, rapatrié dans son nouveau point d'attache son fils prodigue et prodige (Thiago Alcántara, ndlr), dont le frère porte encore la liquette originelle. Voilà donc pour les gros titres, les choux blancs et gras. D'autant plus que le Barça surfe sur deux énormes victoires en Liga, 6-0 contre Getafe et 8-0 contre Cordoue, des équipes à la renommée certaine, alors que le Bayern s'est incliné contre Dortmund en Coupe en ratant quatre penalties (deux glissades et une barre de Neuer), et face à Leverkusen en Bundesliga avec une équipe bis. Emballé, c'est pesé, trop d'émotion, pression trop forte, logique de la série, le Barça va s'imposer. 4-0 même, disent certains. Rendez-vous compte, la stat est affolante, MSN a inscrit plus de buts que la majorité des équipes européennes. Sauf que Pep Guardiola est trop fier, et surtout trop intelligent pour s'avouer vaincu. Il se battra, avec toutes les armes à sa disposition. Malheureusement pour lui, elles sont bien peu nombreuses.

Tchao médecin


Cette saison, le Catalan n'a jamais pu compter sur un groupe au complet, devant bien souvent redoubler d'ingéniosité pour monter des compositions cohérentes, adaptées à l'adversaire. Tout le monde, ou presque, est tombé à un moment donné. De fait, seuls quatre joueurs n'ont pas raté de match à cause d'une blessure : Dante, Boateng, Bernat et Müller, ces trois derniers ayant été ménagés ce week-end. Même le cyborg Neuer a laissé sa cage à Reina quelque temps. De quoi profondément énerver Guardiola, qui s'en est pris au staff médical après la défaite à Porto, entraînant la démission d'Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt, docteur-miracle en poste depuis à peu près quarante ans, et de son équipe, composée de son fils Kilian, de Lutz Hanse et Peter Ueblacker. Une démission expliquée dans un communiqué lapidaire : «  Après la rencontre de Ligue des champions, le staff médical a été tenu pour principal responsable de la défaite, pour des raisons que l'on ne comprend pas. Le lien de confiance a été endommagé  » . En même temps, comment faire confiance à un mec qui injecte des extraits de crêtes de coquelets, sang de veau et miel à ses patients ? Toujours est-il qu'à l'heure d'affronter « son » Barça, Pep ne peut compter sur Alaba, Badstuber, Ribéry, Robben, Starke (mais on s'en fout) et même Rode. Lewandowski est aussi incertain, après s'être fait casser la gueule contre le BVB (vengeance !), annoncé non-partant par Sammer le lendemain, avant de poster des photos de lui masqué sur Twitter, puis en tenue par le Bayern lui-même.

La victoire par soi-même


Alaba, Badstuber, Rode, Ribéry, Robben donc. À l'échelle du Barça, cela donnerait Alba, Mathieu (lui aussi cassé), Rafinha, Neymar, Messi. Assurément, avec Adriano, Pedro et disons Xavi (Iniesta à gauche), l'invincible armada de Luis Enrique ferait moins peur. Comment se battra alors le Bayern, privé de la plupart de ses solutions ? Neuer devra oublier son penalty sur la barre. Les latéraux ? Pas de problèmes, il n'y en pas d'autres : Rafinha continuera à droite de faire oublier le Lahm d'avant, et Bernat marquera des points de l'autre côté dans la course à la Roja. Dans l'axe, sacré dilemme. Boateng, reposé ce week-end, véritable patron cette saison dans la lignée de sa finale de Coupe du monde, suffisamment rapide pour suivre, sera de la partie. À ses côtés, mystère : Dante est une erreur ambulante, Benatia une énigme d'inconstance, Javi Martínez, tout juste de retour et pas forcément à son avantage face à Leverkusen. Milieu de terrain, clef de voute de l'édifice guardiolesque, il reste quatre hommes valides qui devraient tous être alignés : Xabi Alonso, Schweinsteiger, Thiago et Lahm. Non sans conséquence : seul le capitaine court dans le tas, Thiago peut craquer mentalement, Barbe Rousse et Basti sont beaucoup trop similaires. En plus, aucun n'est à 100%, soit revenant de blessure, soit lessivé. Devant, si milieu à quatre il y a, trois joueurs - et puis Pizarro -, mais seulement deux places pour Müller et « Robin » Lewandowski, Götze étant transparent en ce moment. Sans ailiers donc, a fortiori français et surtout hollandais, si nécessaires à l'implosion du système défensif blaugrana, comme l'a prouvé la démonstration heynckesienne. Le Bayern s'avance donc pour cette confrontation avec une équipe d'axe et des latéraux qui ne sont plus les meilleurs du monde. Un schéma potentiellement fatal, mais aussi salvateur. Contre le Real de l'an dernier, fantastique équipe de contre finalement pas si éloignée du Barça enriesque, les Bavarois s'étaient cassé les dents avec leur équipe type trop offensive. Et s'il fallait simplement battre le Barça en jouant comme sa précédente incarnation ? Après tout, Guardiola en est capable.

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je vois une grosse déconvenue du Bayern perso, quand je vois les problèmes défensif qu'ils ont eu contre Porto et le week end dernier contre Leverkusen, j'ai un peu peur pour eux..

J'aurais tellement aimer voir le Bayern de Jupp affronter ce barça là.
Les "guardiolesque", "heynckesienne", "enriesque", un peu lourd
Rakamlerouge Niveau : National
Bon résumé de la situation. C'est mal barré quoi... après, avec l'energie du desespoir, de l'orgueil pourquoi pas surprendre un Barca un peu trop dans un fauteuil lors des ses précédents matchs en Liga?

Au moins limter la casse (petite defaite avec un but marqué) pour sortir le grand jeu á l'Allianz ? Allez plus que quelques heures.
Mothafucka Niveau : CFA
Note : 3
"le Real de l'an dernier, fantastique équipe de contre finalement pas si éloignée du Barça enriesque"
Sérieusement, comparé le Real de l'année dernière au Barça de cette saison ? Putain, faut oser.
Benatia n'est pas une "énigme" ou un "inconstant", il est surtout souvent blessé. Il enchaîne les blessures musculaires depuis sa deuxième partie de saison à la Roma.
Même ce soir il ne sera pas à 100% mais Guardiola a tellement confiance en lui qu'il précipite ses retours sur le terrain. Et d'ailleurs l'équipe se porte mieux défensivement quand il est présent.

D'habitude, je ne suis pas un fan de stats, mais là c'est criant :

20 matchs de championnat en étant titulaire
15 victoires - 4 nuls - 1 défaite (la seule défaite, c'est contre City en se faisant rapidement exclure dans un match où ils étaient déjà qualifié)
7 buts encaissés

23 matchs de championnat en ne jouant pas (ou en commençant sur le banc)
16 victoires - 3 nuls - 4 défaites
17 buts encaissés
Note : 3
Message posté par GTL
Je vois une grosse déconvenue du Bayern perso, quand je vois les problèmes défensif qu'ils ont eu contre Porto et le week end dernier contre Leverkusen, j'ai un peu peur pour eux..

J'aurais tellement aimer voir le Bayern de Jupp affronter ce barça là.


Faut pas regarder les matchs de Buli du Bayern en ce moment, c'est de la parodie. Les mecs ont comme première consigne de ne pas se blesser, comme deuxième de ne pas trop se fatiguer, et ensuite de faire ce qu'ils veulent. ^^
Ian Curtis
Message posté par Issy
Benatia n'est pas une "énigme" ou un "inconstant", il est surtout souvent blessé. Il enchaîne les blessures musculaires depuis sa deuxième partie de saison à la Roma.
Même ce soir il ne sera pas à 100% mais Guardiola a tellement confiance en lui qu'il précipite ses retours sur le terrain. Et d'ailleurs l'équipe se porte mieux défensivement quand il est présent.

D'habitude, je ne suis pas un fan de stats, mais là c'est criant :

20 matchs de championnat en étant titulaire
15 victoires - 4 nuls - 1 défaite (la seule défaite, c'est contre City en se faisant rapidement exclure dans un match où ils étaient déjà qualifié)
7 buts encaissés

23 matchs de championnat en ne jouant pas (ou en commençant sur le banc)
16 victoires - 3 nuls - 4 défaites
17 buts encaissés


Je pense qu'il faut que tu regardes le problème autrement, regarde le nombre de matchs où Dante est titulaire et où il ne l'est pas...
Mon petit BENATIA va planter ce soir ! Une putain de tête sur corner !!!!
nich nich nakhe Niveau : CFA2
Message posté par Rihannal


Faut pas regarder les matchs de Buli du Bayern en ce moment, c'est de la parodie. Les mecs ont comme première consigne de ne pas se blesser, comme deuxième de ne pas trop se fatiguer, et ensuite de faire ce qu'ils veulent. ^^


donc en fait, ils décident quand ça leur chante de ne pas se blesser?

Ne pas trop se fatiguer???

Faire ce qu'ils veulent?????

En gros, l'entraineur est tellement c*n car autant faire entrer l'équipe B. non???

elle se donnera à fond alors.

Et tu crois que ne serait-ce que les sponsors, qu'ils vont les laisser faire ça avec l'enjeu financier à chaque match???

Arrête de réverrrrr!!!
nich nich nakhe Niveau : CFA2
Message posté par Ian Curtis


Je pense qu'il faut que tu regardes le problème autrement, regarde le nombre de matchs où Dante est titulaire et où il ne l'est pas...


yesssss
Message posté par nich nich nakhe


donc en fait, ils décident quand ça leur chante de ne pas se blesser?

Ne pas trop se fatiguer???

Faire ce qu'ils veulent?????

En gros, l'entraineur est tellement c*n car autant faire entrer l'équipe B. non???

elle se donnera à fond alors.

Et tu crois que ne serait-ce que les sponsors, qu'ils vont les laisser faire ça avec l'enjeu financier à chaque match???

Arrête de réverrrrr!!!


Non mais en fait il t'explique juste qu'une équipe déjà championne officieusement depuis des mois, qui a officiellement validé son titre plusieurs journées avant la fin, qui connaît une avalanche de blessures cette saison et qui, accessoirement, joue une demi finale de ligue des champions au camp nou, a tendance à lever le pied lors des derniers matchs de championnat.
Note : 3
Message posté par nich nich nakhe


donc en fait, ils décident quand ça leur chante de ne pas se blesser?

Ne pas trop se fatiguer???

Faire ce qu'ils veulent?????

En gros, l'entraineur est tellement c*n car autant faire entrer l'équipe B. non???

elle se donnera à fond alors.

Et tu crois que ne serait-ce que les sponsors, qu'ils vont les laisser faire ça avec l'enjeu financier à chaque match???

Arrête de réverrrrr!!!


Tu le fais exprès ? Y a tellement de blessés que c'est une équipe C qui joue en Buli avec des Weiser, Gaudino, Strieder, Kurt etc.... Donc non, le match contre Leverkusen ne veut rien dire.

L'enjeu financier ? Il est pas en Champion's League ?
Kostakurta
Message posté par Mothafucka
"le Real de l'an dernier, fantastique équipe de contre finalement pas si éloignée du Barça enriesque"
Sérieusement, comparé le Real de l'année dernière au Barça de cette saison ? Putain, faut oser.


Bah la comparaison de Charles est pas si conne toute proportion gardée. La vitesse d'exécution de ce barça portait par la MSN ressemble au contre fulgurant de la BBC l'année dernière. Après le barça reste le barça, la possession de balle est son premier atout mais il ne faut pas zapper la verticalité qu'a apporté Luis Enrique à son équipe.
nich nich nakhe Niveau : CFA2
a quel moment je dis qu'il n'est pas en champions league mais il faut savoir que les sponsors sont oui pour les compétitions les plus importantes quand d'autres sont sur les apparitions notamment.

Et puis bien que ce soit l'équipe de la lettre que tu veux, effectivement l'entraîneur fait tourner l'effectif s'ils sont déjà champion mais ne demande pas de lever le pied surtout guardiola. de plus, cela serait un manque de respect pour le professionnalisme du club.

Après, ton avis n'est pas faux juste qu'il est différent du mien. :)
nich nich nakhe Niveau : CFA2
Message posté par Hils7
Mon petit BENATIA va planter ce soir ! Une putain de tête sur corner !!!!


Une Pu***n de tête sur corner...contre son camp :D
Rakamlerouge Niveau : National
Message posté par Hils7
Mon petit BENATIA va planter ce soir ! Une putain de tête sur corner !!!!


Comme j'aimerais! Ca serait trop classe. Il enchenerait avec une celebration "mitraillette" du meilleur effet :)
en effet. Il y a deux ans, c'était le contraire. Le Barça avait joué le match aller avec plusieurs joueurs diminués, une défense décimée (le pauvre Bartra avait eu parmi ses rares titularisations les deux demis face au Bayern...) et au retour sans Messi prostré sur le banc. Tout ça dans une saison marquée par la maladie de Tito qui avait dû être remplacé pendant plusieurs semaines par Jordi Roura, et donc avec un groupe quasiment en auto-gestion. Et face à l'armada de Heynckes au top de sa forme, on connaît le résultat...
Loin de moi l'idée que le Barça va se venger en gagnant 7-0 cette année, mais le rapport de force s'est inversé. Cette fois, le Barça arrive au top et presque sans blessés, alors que le Bayern va avoir de nombreux absents et/ou joueurs diminués.
Je pense sincèrement que le match aller va être déterminant, car les perfs du Bayern à l'extérieur sont très moyennes dernièrement, y compris contre le Shakhtar en 8èmes. Le Bayern est une machine à l'Allianz Arena, il faut donc que le Barça se mette à l'abri ce soir...
Message posté par momobarca
en effet. Il y a deux ans, c'était le contraire. Le Barça avait joué le match aller avec plusieurs joueurs diminués, une défense décimée (le pauvre Bartra avait eu parmi ses rares titularisations les deux demis face au Bayern...) et au retour sans Messi prostré sur le banc. Tout ça dans une saison marquée par la maladie de Tito qui avait dû être remplacé pendant plusieurs semaines par Jordi Roura, et donc avec un groupe quasiment en auto-gestion. Et face à l'armada de Heynckes au top de sa forme, on connaît le résultat...
Loin de moi l'idée que le Barça va se venger en gagnant 7-0 cette année, mais le rapport de force s'est inversé. Cette fois, le Barça arrive au top et presque sans blessés, alors que le Bayern va avoir de nombreux absents et/ou joueurs diminués.
Je pense sincèrement que le match aller va être déterminant, car les perfs du Bayern à l'extérieur sont très moyennes dernièrement, y compris contre le Shakhtar en 8èmes. Le Bayern est une machine à l'Allianz Arena, il faut donc que le Barça se mette à l'abri ce soir...


Je ne pense pas, et je serais plus prudent. Le Bayern n'a que Robben et Ribéry blessés, c'est vrai deux maillons forts, mais le reste de l'équipe peut faire les affaires et accrocher le Barça, c'est du foot hein.

Moi je me contenterais volontiers d'une victoire, sachant que le Barça ne restera pas muet en allemagne.
La Banane d'Opti Pogba Niveau : District
Je suis vraiment curieux de voir comment Guardiola va s'en sortir ce soir et en général sur les deux matchs. S'il gagne, ses détracteurs éternels devront mettre de l'eau dans leur vin.

J'ai l'impression que l'on va avoir le match d'il y a deux ans mais inversé.
À l'époque le Barça a pris une claque historique contre la fabuleuse équipe d'Heynckes - quel football magnifique!- et en a tiré les conséquences en introduisant un jeu un peu plus direct et en s'autorisant un peu plus de fantaisie et de vitesse avec l'arrivée de Neymar, puis celle de Suarez, le repositionnement de Messi, et un toque moins dogmatique.

Dans le même temps avec Guardiola le jeu du Bayern est devenu plus construit, un rouleau compresseur qui confisque le ballon, mais c'est aussi un jeu plus systématique... comme l'était celui du Barça en 2013 et c'est bien ce qui a causé sa perte.

Franchement si Guardiola s'en sort, et encore sans Robben et Ribéry, chapeau bas...

J'ai comme l'intuition que ça va finir en boucherie, le Barça a une vraie revanche à prendre sur l'humiliation historique de 2013. Il ne faut pas croire qu'elle est oubliée.

Le paradoxe est savoureux : le Barça a le pouvoir de tuer Guardiola, le père, sur deux matchs...
luxe, calme et volupté Niveau : National
 //  18:41  //  Amoureux de la VPS
Message posté par Issy
Benatia n'est pas une "énigme" ou un "inconstant", il est surtout souvent blessé. Il enchaîne les blessures musculaires depuis sa deuxième partie de saison à la Roma.
Même ce soir il ne sera pas à 100% mais Guardiola a tellement confiance en lui qu'il précipite ses retours sur le terrain. Et d'ailleurs l'équipe se porte mieux défensivement quand il est présent.

D'habitude, je ne suis pas un fan de stats, mais là c'est criant :

20 matchs de championnat en étant titulaire
15 victoires - 4 nuls - 1 défaite (la seule défaite, c'est contre City en se faisant rapidement exclure dans un match où ils étaient déjà qualifié)
7 buts encaissés

23 matchs de championnat en ne jouant pas (ou en commençant sur le banc)
16 victoires - 3 nuls - 4 défaites
17 buts encaissés


Pas fan des stats non plus, je ne suis pas convaincu par celle-ci.
D'une part, les victoires/nuls/défaites sont très proches donc ces stats n'abondent pas dans l'influence sur le résultat.
Mais aussi, il n'y a pas la liste des adversaires, ce qui a son importance.
Dd'autre part, les buts marqués ne sont pas mentionnés et comme c'est un sport d'équipe, j'ai la faiblesse de penser que les défenseurs ont un rôle à jouer dans les phases de possession et d'offensives.
Et enfin, ça a beaucoup tourné dans l'équipe type, il y a donc beaucoup trop de paramètres concernant les joueurs titulaires sur les différents matchs. Ce n'est pas comme s'il avait été la seule variable.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
8 21