1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 32e journée

Le Bayern doit patienter, le Bayer en C1

Alors que le Bayern n'a pas réussi à vaincre Gladbach pour s'offrir un nouveau titre à domicile, Dortmund continue de gratter des points et garde une infime chance de sauter son rival bavarois. Pendant ce temps, Leverkusen s'est officiellement qualifié pour la Ligue des champions. La bataille pour le maintien est, elle, toujours aussi folle.

Modififié
257 14

Les équipes du week-end : Hoffenheim et Francfort

Cette année, la course au maintien est complètement folle. Et si Hoffenheim et Francfort finissent par se sauver, cette antépénultième journée restera gravée dans la mémoire des deux clubs. Mal en point, les deux équipes ont inscrit un but décisif dans les dernières minutes de leurs matchs respectifs à seulement quelques secondes d'intervalle, au point que les deux commentateurs de la Konferenz ont hurlé le nom des villes-hôtes quasiment en même temps. Si, du coup, pour Hoffenheim, une place en Bundesliga la saison prochaine semble assurée, la route est encore longue pour l'Eintracht. Mais ce genre de match gagné à l'arrachée est souvent bon signe pour l'avenir.

L'homme du week-end : Julian Brandt

Élu newcomer de la saison passée par le magazine 11Freunde, Julian Brandt a eu du mal en début d'exercice à confirmer les espoirs placés en lui. Seulement, depuis quelques journées, Leverkusen pète le feu, au point d'être une nouvelle fois qualifié pour la LDC, et c'est en grande partie grâce à son prodige. Lors de ses huit derniers matchs, il a distribué quatre caviars et inscrit six buts. Ce faisant, il devient le premier joueur de moins de 20 ans à marquer six buts en six matchs depuis Dieter Müller en 1974. Rien que ça. Et comme on sait que Joachim Löw n'a jamais pu résister aux charmes d'un petit gars qui monte, Brandt pourrait très bien être sélectionné pour l’Euro 2016 et remplir le quota du jeune qui est là pour apprendre et se faire jeter dans la piscine par Podolski. C’est ce qu’on appelle avoir un sacré sens du timing.

Vous comptiez rater Werder / Stuttgart ? On vous le déconseille.

Ce lundi soir, le Werder, 17e avec 31 points, accueille Stuttgart qui n'en compte que 33. Le match est donc crucial pour les deux historiques du championnat, en proie à de vrais problèmes structurels depuis quelques saisons. Et même si le match sera boycotté par une bonne partie des supporters du VfB (match du lundi soir oblige), il ne faut absolument pas rater ça.

La Liga toujours aussi serrée

L'image du week-end

Elle est malheureusement bien triste...

Les gestes du week-end

Football champagne de la part de Schalke 04 ce week-end. Alors, certes, c'était contre Hanovre, déjà officiellement relégué depuis une semaine, mais quand même, les deux premiers buts sont très sympas.

Marcel Schmelzer a dit :

En rapport avec la danse effectuée par PEA et Miki : «  Nous avions tous envie de danser, mais nous n'avons pas tous le même talent. »

La stat : 4/4

Cela fait 4 matchs consécutifs que le Bayern n’arrive pas à s'imposer contre le Borussia Mönchengladbach. Aucune équipe n'aura autant posé problème à Pep pendant son mandat que le BMG, c'est donc finalement assez logique que ce soit elle qui empêche le Rekordmeister d'être sacré à domicile.

L'analyse définitive

La lucidité n'a jamais été le fort de Mats Hummels. Le fait de tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler non plus. Et après une semaine passée à faire la une des journaux de tout le pays, le bel homme n’a rien changé à ses habitudes, en faisant preuve d’une bonne dose de mauvaise foi dans ses interviews post démontage de Wolfsburg. Morceaux choisis : « Je ne crois pas que les sifflets de 300 types représentent 80 000 personnes. (…) Je ne me suis jamais vendu au Bayern, c'est la plus grosse connerie que j'ai jamais entendue. (…) Je suis sans doute la seule personne à avoir été sifflée par son public, avant même que le transfert ait eu lieu.  » Mats, si on a un conseil à te donner, ça serait de te taire une bonne fois pour toutes jusqu'à la fin de la saison, car tu commences manifestement à ne plus y voir très clair. Et à mentir beaucoup aussi. Contente-toi de montrer toute ton élégance balle au pied, ainsi que ta solidité. Ça apaisera sans doute les rancœurs.

Et sinon...

- Cologne et Augsburg se sont séparés vendredi soir sur le score de 0-0.

- Mayence et Hambourg se sont aussi quittés sur un score vierge.

- 530 personnes ont été interpellées en marge du match Darmstadt / Francfort suite à de graves débordements.

- Courtisé par de nombreux clubs, Bernd Leno a décidé de prolonger avec le Bayer Leverkusen.

- Les clubs allemands ont officiellement les maillots les plus chers d'Europe. Et ce n'est pas près de s'arrêter. Celui de Schalke va par exemple être vendu 10 euros plus cher dès la saison prochaine.

- Point équipe nationale : Mesut Özil ne veut pas de Schweinsteiger en NM si ce dernier est blessé. « Ce n'est pas une mascotte, mais un joueur de foot. »

- En 2. Bundesliga, Fribourg, quasiment champion, a assuré sa remontée en première division vendredi. Leipzig reste deuxième, Nuremberg est pour le moment barragiste.


  • Résultats et classement de la Bundesliga

    Par Sophie Serbini
  • Modifié

    Dans cet article

    Note : 1
    C'est quand même triste, cette histoire BVB/Hummels, avec le club qui écrit clairement "Hummels nous a demandé de le laisser aller à Munich", et le bel homme qui nie tout. Je veux bien que les supporters ont souvent peu de mémoire et aiment avaler des couleuvres, mais là c'est clair qu'il y en a un des deux qui les prend pour des cons.
    Merci pour le passage sur Hummels, le type m'a énervé au possible.
    Il pourrait au moins faire semblant de comprendre l'attitude des supps du BVB. Et puis le premier à se faire siffler je ne crois pas... Götze ça lui rappelle personne?
    Incroyable fin de saison cette annee ! L'Abstiegskampf est incroyable et met definitivement la course au titre au second plan !

    Sinon: triste de voir le Hertha sombrer apres un debut de saison formidable. Et je verrai bien Timo Horn a Liverpool - il a plein de potentiel et pourrait bien se battre avec Simon Mignolet je pense. Quant a Wolfsburg, c'est la cata...
    Hahaha, le paragraphe acide de Mme. Serbini sur son chouchou Mats ! J'ai pas trop suivi toutes ses anciennes déclas en mode "j'irai jamais au Bayern", mais s'il les a vraiment tenues, il pourrait simplement assumer son choix et laisser couler la réaction de supporters. Dommage pour lui, il perd complètement son statut de symbole du BvB pour le coup, c'est d'ailleurs marrant de voir à quel point il est passé de héros à zéro auprès des fans.

    Et je rectifie mon commentaire à propos de ce qui s'est passé à Darnstadt lors du derby, apparemment c'est principalement des Darmstädter qui ont foutu le bordel (chez eux en plus quoi, encore des lumières les mecs), sachant que le groupe de hools de Francfort ayant pris le S-Bahn vers Darmtadt aurait été intercepté par la police à la gare.
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    Le commentateur français de Dortmund Wolfsburg est complétement toqué c'est pas possible !
    "Le voilà, le voilà, le voilà, le voilà"
    C'est peut être un peu acide mais le passage sur Hummels, j'ai l'impression de lire une collégienne qui vit son premier chagrin d'amour...

    Sinon il se passe quoi, si Dortmund et le Bayern ne s'entendent pas sur le montant de la transaction? Car de ce point de vue Hummels a raison le transfert n'est pas fait.
    La construction du deuxième but de Schalke... sublime!
    Demon Alburne Niveau : DHR
    Le passage est peut-être un peu acide, mais alors tous les fans du BVB sont des collégiennes selon ton point de vue. Il faut se mettre à leur place.

    Le capitaine de ton club, qui a été jeté comme une vieille chaussette par le Bayern il y a huit ans, qui a participé à la renaissance de ton club sur la scène nationale et internationale, celui qui a toujours dégueulé sur Götze pour son départ au Bayern, celui-là même annonce souhaiter se barrer en Bavière.

    La réaction me semble normale et logique.

    Et oui, les fans sont peut-être des collégiennes, mais il faut bien se dire que la Ruhr, c'est pas la joie, à part leurs clubs de foot, les gens n'ont rien pour rêver. Même si je force un tantinet la trait, c'est vraiment ressenti comme une trahison.

    Mes amis de la Süd, des modérés même s'ils sont à tous les matchs, ne veulent plus en entendre parler. Par contre, ils se sont refusés à le siffler, car c'est encore le capitaine et cela nuirait à l'équipe dans son ensemble. Par contre, ils n'ont pas voulu l'encourager non plus. Il peut clairement aller crever maintenant et ils souhaiteraient qu'il remette le brassard de lui-même.
    anteouane Niveau : DHR
    S'cusez-moi, je suis pas trop le championnat allemand, mais quelqu'un peut me dire si cette histoire de boycott des matchs du lundi soir est importante. Si c'est juste cantoné au supporters du Werder ou si ça concerne plus de clubs.
    Demon Alburne Niveau : DHR
    Message posté par anteouane
    S'cusez-moi, je suis pas trop le championnat allemand, mais quelqu'un peut me dire si cette histoire de boycott des matchs du lundi soir est importante. Si c'est juste cantoné au supporters du Werder ou si ça concerne plus de clubs.


    Oui c'est important...

    Traditionnellement en Allemagne, l'horaire est à 15h30 le samedi. Devoir se plier aux exigences commerciales (la télévision dans ce cas), énerve les supporters.

    Il faut dire qu'un match en BuLi, on y va 2 ou 3h avant pour boire un verre avec les potes, et on finit la soirée par un repas et/ou une mine en boîte. Tu peux aller en boîte le samedi soir avec ton maillot, c'est complètement toléré...

    Ils peuvent admettre de jouer le vendredi soir ou le dimanche mais seulement exceptionnellement. Alors le lundi soir...hum hum
    Y a quand même une belle et triste blague à décéder si tôt avec un nom comme "Feierabend"...
    D'ailleurs Herr Seifert (le boss de la BuLi) a signé un partenariat pour 5 matchs par an le lundi il me semble, l'année pro. Ca gronde chez les Fans et c'est bien normal.
    SKY ne devrait plus avoir le monopole.

    Concernant le maillot en Disko, c'est heureusement toléré haha :-)
    Rien que parce que l'immense Schmelzer n'est pas sélectionné, l'Allemagne ne mérite pas de gagner l'Euro.
    Les malheurs de Sophie ne font que commencer. Quel sera son chagrin quand elle verra Mats dans sa somptueuse tenue écarlate pourfendre les rangs des gueux en guenilles jaunes et noires d'une passe millimétrée pour le but du sacre!

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Article suivant
    L'équipe type du week-end
    257 14