1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 1re journée

Le Bayern déjà devant Dortmund

Les clubs allemands ont retrouvé les terrains de Bundesliga ce week-end et tout s'est passé comme prévu : le Bayern a été facile, Dortmund a été très fort, Wolfsburg a assuré, les autres équipes ont fait le spectacle. La saison 2015/2016 peut commencer.

Modififié
9 22

L'équipe du week-end : le Borussia Dortmund

Samedi, en fin d'après-midi, Thomas Tuchel faisait ses débuts en Bundesliga avec ses nouvelles couleurs jaune et noir. Une nouvelle fois successeur de Jürgen Klopp, mais avec la pression du Borussia Dortmund et d'une ère particulièrement fructueuse dans un club très médiatique, Tuchel a réussi à sortir la tête haute et plein de confiance de son premier véritable test. 4-0 : c'est la plus grande victoire pour le premier match d'un nouvel entraîneur du BvB. En vingt minutes, par deux mouvements déclenchés depuis la base arrière et le pied souverain de Mats Hummels, le BvB a ouvert le score puis doublé la mise (Reus, Aubameyang). Les hommes de Lucien Favre n'ont pu que contempler le récital offensif des Schwarzgelben. Cerise sur le gâteau : Mkhitaryan n'est plus marabouté et marque des buts facilement. Pour Shinji Kagawa, il reste du travail à ce niveau. Globalement, dans un match maîtrisé, Dortmund a assuré, rassuré et marque son territoire au classement avec la 2e place.

Vous avez manqué Stuttgart-Cologne (et vous n'auriez pas dû)

Entre un VfB qui doit se faire pardonner et le FC Cologne dans une version rafraîchie, new look, plus sexy avec quelques recrues de choix (Modeste, Jojić, Bittencourt...), le ton est donné dès le premier quart d'heure : les deux équipes tentent, mais se heurtent à la malchance, en touchant trois fois du bois. Par la suite, le collectif des Schwaben prend le dessus sans peine et s'appuie sur Kostić et Didavi pour allumer des mèches. Seulement, la malchance perdure, personne ne parvient à marquer. À la pause, c'est un sympathique 0-0 que la seconde période semble vouloir poursuivre. Des occasions pour les locaux, pas de but. Heureusement, Tyton – titulaire dans les buts de Stuttgart suite à la blessure de Langerak – sort en retard sur Modeste à la 75e. Contre l'état d'esprit du match, le Français marque. Dans la foulée, Zoller double la mise et assure les 3 points. Quoique... Le même Zoller fait faute sur l'intenable Kostić, Didavi transforme. Il reste un petit quart d'heure pour changer le cruel scénario. Stuttgart s'y lance avec toute l'énergie possible, mais c'est Modeste qui en profite : pressing haut intelligent, percée solitaire et service sur un plateau pour Osako, qui n'a plus qu'à conclure. Sans briller, Cologne frappe fort et s'impose 1-3.


Le bon gars du week-end : Marcel Heller

Avec le promu Darmstadt, Marcel Heller a fait une forte impression pour son retour en Bundesliga contre Hanovre : un rush de 60 mètres terminé par un crochet, puis une belle frappe enveloppée et une conclusion sereine dans le but vide après avoir effacé Ron-Robert Zieler. L'ailier gauche avait un avantage sur ses camarades, il connaît un peu la Bundesliga. Il y a goûté à l'époque où il jouait pour l'Eintracht Francfort. Mais cette expérience n'avait pas été concluante pour le petit (1,75m) joueur, qui a dû trimbaler ses valises entre plusieurs clubs en difficulté : Duisbourg, Dresde, Aix-la-Chapelle... Et finalement Darmstadt, depuis 2013. Là, il se fond dans le collectif et appuie sur l'accélérateur jusqu'à la montée. Ce qui marque pourtant le plus chez l'homme, c'est son envie et son sens du sacrifice. Quelques minutes avant son premier but, Heller revient à toute berzingue en défense et contre un centre d'Edgar Prib. C'est l'action du match pour son entraîneur, Dirk Schuster. C'est l'action d'un bon gars, discret mais essentiel pour le premier point de la saison de Darmstadt (2-2). Les fans lui ont même trouvé un chant : « Schnell ! Schneller ! Marcel Heller ! » ( « Vite ! Plus vite !... » )

Le boulet du week-end : Haris Seferović



L'attaquant de l'Eintracht Francfort a passé un dimanche après-midi difficile, excepté son service impeccable sur la tête de Reinartz pour la réduction du score. Souvent hors-jeu, rarement dans le bon timing et trop souvent coupable du pêché du « sauveur » qui veut tout faire tout seul. Sur une contre-attaque intéressante, alors qu'ils sont six Adler à se précipiter vers le but de Casteels, Seferović garde le ballon, tricote avec le ballon, garde encore le ballon... et le perd. Le Suisse n'a vraiment pas aidé son équipe, alors qu'il y avait la place pour prendre un joli point à Wolfsburg, encore en rodage.

Le but du week-end

Un but contre son camp du latéral du Werder Gebre Selassié, tout en toucher de balle et en précision.

La stat inutile : 68

- Avant le match entre Schalke et le Werder, Huntelaar avait déjà plus de buts à lui seul (68) en Bundesliga que l'ensemble du onze titulaire adverse (58). Ça ne s'est pas amélioré ensuite.

Kramer a dit...



- « On a gagné le match. Cela me donne un ratio de 100% ici. » Une belle statistique pour les débuts de Kramer sous le maillot de Leverkusen à la BayArena, bien qu'un peu mensongère (avec Mönchengladbach, Kramer était à un nul et une défaite dans l'enceinte du Bayer), avec le plaisir du travail bien fait. « On était très bons dans la dernière heure du match, Hoffenheim ne nous a pas vraiment menacé sur cette période. » Kramer a également apprécié la performance de son nouveau coéquipier Jonathan Tah : « C'est un ours, un véritable cuirassé. »

Et sinon...

Schalke s'est fait plaisir.

Le Bayern s'est fait (très) plaisir.

D'ailleurs, c'est la deuxième fois que le Bayern ouvre sa saison avec 5 buts d'écart. Le dernier 5-0 remonte à 1973, contre Rot Weiß Oberhausen.

À chaque fois que Darmstadt a joué la Bundesliga, Hambourg a fini champion.

Klaas-Jan Huntelaar et Stefan Kießling sont les deux seuls joueurs à avoir marqué 4 fois consécutivement lors de la première journée de championnat, un record établi le même jour.

Schalke n'a plus perdu contre Brême depuis 11 matchs (3 nuls, 8 victoires).

Salomon Kalou a marqué. Sur penalty. Le Hertha a ainsi gagné 1-0 sur le terrain d'Augsburg.

Ingolstadt est la première équipe à découvrir la Bundesliga avec une victoire depuis Hoffenheim.

28 buts, pas de 0-0. Les bases sont posées.

La 2. Bundesliga a repris depuis la fin juillet et Bochum a fait un carton plein : 3 matchs, 3 victoires. Derrière, ça se dispute entre Leipzig et Sankt-Pauli, alors que Munich 1860 va essayer de marquer ses premiers points ce lundi soir.

Par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Hier suite à un difficile samedi soir je me suis posé devant les deux matchs de Buli (rien a foutre de City-Chelsea), bref, Wolfsburg s'en sort très bien face à Francfort avec un De Bruyne qui en avait rien à foutre !
Et effectivement ce Stuttgart-Cologne un vrai régal !!!

Bon et vendredi le Bayern s'est amusé et Douglas Costa à ce rythme va bien faire son trou !

Huntelaar Niveau : CFA2
Pas un mot sur la terrible blessure de Nastasic ?
Au talon d'Achille, 9 à 12 mois d'indisponibilité et c'est la pire blessure qu'un sportif peut avoir, Kobe Bryant l'a eu y'a quelques années.

Sinon côté S04 face à Bremen, match de patron de Geis et Matip surtout.
Breitenreiter fait un excellent taff pour l'instant, à confirmer.
Le top 4 est largement jouable.
Dans les recrues "sexy" de Koln on peut rajouter Heintz, même si hier la défense n'a pas été brillante.

Sorensen pas convaincu, j'espère qu'on verra plutôt Mavraj ou Maroh cette année.
Un vrai plaisir de revoir le BVB à ce niveau, même si Gladbach n'a pas été à la hauteur de l'événement. Ce match-là, Dortmund l'aurait perdu ou aurait pris une vieille égalisation dans les 5 dernières minutes il y a 9 mois.
Tuchel semble avoir redynamisé l'équipe avec son 4-2-3-1 qui est en fait un 4-1-4-1 déguisé, avec un Mkhitaryan retrouvé, un Weigl déjà au four et au moulin à la récupération, Hummels en patron, Gündogan toujours aussi juste et les virevoltants PEA et Reus qui se trouvent les yeux fermés.
Et quand on voit le banc avec Weidenfeller, Subotic, Ginter, Castro, Kirch, Grosskreutz, Durm, Bender, Sahin, Hofmann, Kuba, Kampl ou Ramos, il y a des raisons d'espérer une énorme saison et pourquoi pas taper les ambitieux loups de Wolfsburg mais surtout le Rekordmeister !
Gladbach bien décevant sur ce match , qui pourtant a bien recruter a nouveau comme chaque début de saison .

Par contre le BVB a un temps d'avance , on peut voir que les tours préliminaires de ligue europa leurs font du bien dans les automatismes et qu'ils ne sont déja plus en rodage , bien loin de la saison dernière post coupe du monde !
Et le jeune Weigl qui joue comme un patron au milieu alors qu'il vient de la 2.B , bien vu les recruteurs .

Quand a Costa il c'est mit tout les fans du Bayern dans la poche sur un match .

Hambourg la ritournelle , le contraire des chèvres de Cologne qui pour une fois ont mit les gros moyens pour recruter !
Huntelaar Niveau : CFA2
Haha ! N'abusons pas pour Dortmund, ok ils ont fait un bon match mais Gladbach était en mode Hamburg, tellement ridicule. Mais de là à dire qu'ils peuvent concurrencer le Bayern, non.
Y'a le Bayern au dessus, Leverkusen et Wolfsburg juste derrière et ensuite le trio BVB/Gladbach/S04, pour moi.
Andreï Rublev Niveau : Loisir
Moi, je vois le BVB champion!
Note : 1
En 2. BULI

Matches de dimanche :

Duisburg 2 - 2 Bielefeld
St. Pauli 3 - 2 Furth

Union Berlin 2 - 2 Kaiserslautern

La folie ce championnat allemand à tous les étages !



Huntelaar Niveau : CFA2
Non, tu as envie de voir Dortmund champion parce que tu ne peux pas blairer Guardiola, c'est différent.

En étant un minimum réaliste je vois pas comment on peut penser qu'une équipe va rivaliser avec le Bayern sur 34 matchs.
Sur un match oui, mais sur la durée clairement pas.
Andreï Rublev Niveau : Loisir
J'aurais du ecrire " je vois bien BVB champion"
Je pense que la Buli de cette année sera dure pour le Bayern parce que le Robben de ce début de saison m'inquiète au plus haut point.
Tiens , j'ai vu Castaignos hier, y a moyen qu'il devienne un grand attaquant, finalement!
Il a 22 ans, après tout!
Huntelaar Niveau : CFA2
On verra bien, mais je vois pas comment le titre peut échapper au Bayern.
Bof pour Castaignos hein, je place pas beaucoup d'espoir en lui mais bon on verra s'il y arrive.
Message posté par Andreï Rublev
J'aurais du ecrire " je vois bien BVB champion"
Je pense que la Buli de cette année sera dure pour le Bayern parce que le Robben de ce début de saison m'inquiète au plus haut point.


Il vient à peine de revenir de blessure.
Andreï Rublev Niveau : Loisir
J'espère Azathoth, pas moi qui me plaindrais de son retour.....mais il est souvent vite opérationnel après ses blessures, sauf en 2011-2912
Ca serait pas mal d'intégrer les résultats du week-end aux articles bilan des journées de championnat je pense! (et peut-être le classement aussi même si on s'en fout un peu à la premiere journée)
Le résumé vidéo de Stuttgart - Cologne envoie quand même du sacré pâté!
Même si il est trop tôt pour faire des pronostiques fiables (blessures, perte de régime), mais ce Bayern avec la compo qu'à proposé Guardiola me semble tout à fait capable de faire plus de 80 points (voir 90) sur la saison.

A mon avis la question est de savoir si une équipe pourra tourner sur le même rythme.


Mon seul petit motif d'inquiétude c'est la gestion physique d'Alonso qui pourrait peut être accuser un peu le coup (comme l'an passé).... et cas échéant que fera Guardiola (Martinez? Kimmich? Lahm (*)? Alaba? Hojbjerg? )

(*) d'ailleurs la rentrée de Rafinha a droite (et le passage de Lahm dans l'axe) a été assez intéressant. Il a faim et a pris pas mal d'initiative (plus qu'à son habitude) et son entende avec Costa lorsque celui-ci est passé à droite était bonne. (D'ailleurs Costa s'entend aussi très bien avec Alaba, ce joueur respire le jeu).
MarcoRollReus Niveau : Loisir
Pour ce qui est du Bayern cette saison il faut voir si les équipes en face décident de jouer où jouent simplement pour en prendre le moins possible ( comme Hambourg ).
Parce que je suis sur que si toutes les équipes sortent le match de leur vie contre le Bayern y'a moyen de leur faire perdre 10 points.
Message posté par MarcoRollReus
Pour ce qui est du Bayern cette saison il faut voir si les équipes en face décident de jouer où jouent simplement pour en prendre le moins possible ( comme Hambourg ).
Parce que je suis sur que si toutes les équipes sortent le match de leur vie contre le Bayern y'a moyen de leur faire perdre 10 points.


A mon avis Hambourg a fait le match qu'il devait faire, ils ont juste complètement laché physiquement à l'heure de jeu environ (peut être moins bien préparé physiquement), et ce sont mis à perdre tous les duels....

Que des équipes comme Wolfsburg, Dortmund etc joue contre le Bayern ça a du sens... mais des équipes comme Hambourg etc, se ferait complètement exploser.
MarcoRollReus Niveau : Loisir
Hambourg ils sont ridicules depuis quelques années déja, mais les autres équipes comme disaient Hummels elles arrivent devant le Bayern et savent déja qu'elles vont perdre.

Cette année si le Bayern perd des points face à Dortmund, S04, Leverkusen, Gladbach et Wolfsburg.
Puis si au moins 2/3 équipes en plus comme Hoffenheim, Francfort les accrochent au moins au retour..

Enfin bon moi je m'affole pas, le BVB vise simplement le podium cette année + un beau parcours en Europa.
Hummels est surtout un bon gros râleur, qui refusera toujours de reconnaitre la supériorité du Bayern.... sans doute à cause de sa propre histoire avec le club.

Dire que le Bayern là facile à chaque match, parce que les équipes s'apprêtent à perdre c'est une absurdité, la plupart des équipes ont faims contre le Bayern... Seulement le Bayern sait gérer ces matchs là, et a vraiment beaucoup de qualités.

Quant à dire qu'Hambourg a été ridicule, je trouve ça faux, ils m'ont semblé nettement plus sérieux tactiquement que l'an passé.

Mais bon ils vont sans doute souffrir...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
9 22