1. //
  2. //
  3. // Bayern-Werder (6-0)

Le Bayern déglingue le Werder d'entrée

Modififié
0 24
La 53e saison de Bundesliga est lancée sur les chapeaux de roue.

Tout comme l'année dernière, le FC Bayern Munich a atomisé une équipe du nord de l'Allemagne à l'occasion de l'ouverture du championnat. La saison passée, le HSV en avait pris cinq. Ce soir, le Werder en a pris six.

Le suspense est parti en week-end dès la neuvième minute : un ballon mal dégagé par la défense de Brême que Xabi Alonso contrôle tranquillement avant d'envoyer une patate de forain dans les cages de Felix Wiedwald. Quatre minutes plus tard, Robert Lewandowski ouvre son compteur buts dans un angle fermé, avant de doubler la mise au retour des vestiaires (46e).


C'est la fête à l'Allianz Arena : Philipp Lahm inscrit son premier but en championnat depuis décembre 2015 (66e), Franck Ribéry profite de la passivité de la défense brêmoise pour apporter sa contribution (73e)et Lewandowski clôt le festival sur penalty (77e).

Jeu, set blanc et match pour le FC Bayern Munich, plus que jamais candidat à sa propre succession. Quant au Werder, la saison risque d'être longue, très longue... AF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Le Werder commence à avoir l'habitude de venir prendre sa fessée annuelle à Munich :
Saison 2011-2012 : Bayern 4-1 Werder
Saison 2012-2013 : Bayern 6-1 Werder
Saison 2013-2014 : Bayern 5-2 Werder
Saison 2014-2015 : Bayern 6-0 Werder
Saison 2015-2016 : Bayern 5-0 Werder
Saison 2016-2017 : Bayern 6-0 Werder
Marty_Nick Niveau : DHR
Voilà, c'est ce qu'il aime Rummenige, recruter la majorité des grands joueurs de son championnat et déglinguer les clubs du 3eme au 18ème en tapant plus modestement Dortmund.
Et tout ça est justifié parce que le club est historique et bien géré, du coup on ne doit pas interroger la différence de moyens dans ce cas.
Breme était faible, et le Bayern assez intelligent.

Beaucoup de déplacements Bavarois (avec une belle richesse) aussi bien dans l'entre jeu que devant n'ont pas été correctement suivit par Brême. Les joueurs se trouvaient très facilement.

Faudra voir contre des adversaires plus forts (Brême ça sent pas très bon), où en est l'équipe.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 24