1. //
  2. // 19ème journée

Le Bayern déboule

Mayence, Hanovre et Leverkusen dans une moindre mesure (car habitué à l'avoir dans ses pattes) peuvent trembler : le grand Bayern s'incruste à la soirée européenne et compte bien repartir avec une petite qualification en Ligue des Champions à l'aube.

0 2
Borussia Dortmund / VfB Stuttgart : 1-1


Buteurs: Götze (43è) pour le Borussia ; Pogrebnyak (84è) pour Stuttgart

Les joueurs de Dortmund semblent avoir une tradition très étrange : en seconde période, ils attaquent quasiment tout le temps en direction de la fameuse Südtribüne (24 450 places debout). Sûrement pour achever l'adversaire. Seulement, contre Stuttgart, ça n'a pas suffi. Pavel Pogrebnyak a égalisé dans les dernières minutes du match, privant le leader d'une victoire supplémentaire. Pas grave, les troupes de Klopp ont encore plus de dix points d'avance.

Borussia Mönchengladbach / Bayer Leverkusen : 1-3


Buteurs: Stranzl (65è) pour Gladbach; Kadlec (37è), Castro (45è, 73è) pour Leverkusen

Michael Ballack de retour sur un terrain de foot, ça se fête. Aussi Michal Kadlec passe-t-il derrière les platines et régale avec son dernier single “coup-franc-dans-la-lucarne-le-goal-t'es-trop-lent”. Gonzalo Castro fait les choses bien et met son équipe au top. Stranzl, pas trop fan du Bayer, remet de l'ordre dans sa discothèque. Mais le show de Castro était en fait en deux parties. 3-1 pour le Bayer sur la pelouse d'un rival rhénan, Ballack a de vrais potos à Leverkusen.

Hanovre 96 / Schalke 04: 0-1


Buteur: Raul (33è)

La saison dernière, Felix Magath avait fait l'artiste face à Hanovre, avait aligné une équipe de peintres et s'était incliné 4-2, perdant ainsi toute chance de gagner le titre. Cette année, Magath a retenu la leçon et s'est présenté avec son équipe-type. Le reste, classique : l'éternel Raul en guise de sauveur et voilà Schalke qui... bah non, en fait, Schalke est toujours dans le ventre mou.

Bayern Munich / 1.FC Kaiserslautern : 5-1


Buteurs : Robben (45è+1), Gomez (46è, 80è, 85è), Müller (90è+2) pour le Bayern; Moravek (60è) pour Kaiserslautern

En milieu de semaine, Miroslav Klose a dit qu'il se battrait pour obtenir une place de titulaire au Bayern. Vu les performances actuelles de Mario Gomez, la seule pointe du club bavarois, pour Miro, c'est râpé. Gomez, cette saison, c'est 25 buts en 29 matchs toutes compétitions confondues. Du lourd. Sinon, Robben a marqué son premier but, à la Robben, en dribblant... le gardien.

FSV Mayence 05 / VfL Wolfsburg: 0-1


Buteur: Kjaer (82è)

Mayence marque le pas. Mayence va bientôt rentrer dans le rang. Mayence va se faire avoir et va finir par ne pas jouer l'Europe l'an prochain. Wolfsburg revit. Wolfsburg apprend à gagner sans son Edin Dzeko. Wolfsburg croit que ça va le faire pour jouer l'Europe, mais Wolfsburg va rester à quai.

Hambourg SV / Eintracht Francfort: 1-0


Buteur: Petric (65è)

« Là où se trouve Petric, le but n'est jamais loin » avait titré kicker.de. Et le site du bi-hebdo n'a pas tort : cette saison, le Croate a disputé dix matchs de championnat et a trouvé à cinq reprises le chemin des filets. Que des buts importants, de surcroît, ceux qui font gagner des points. Si Van Nistelrooy veut partir, Mladen Petric pourra aisément le remplacer.

SC Fribourg / 1.FC Nuremberg: 1-1


Buteurs: Flum (32è) pour Fribourg; Schieber (56è) pour Nuremberg

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. La citation de Lamartine s'adapte parfaitement à Fribourg, qui a récemment perdu Papiss Cissé sur blessure. Sans son buteur sénégalais, l'équipe de Forêt Noire n'est plus tout à fait la même et concède même des matchs nuls contre des équipes aussi prenables que Nuremberg.

Hoffenheim / Sankt Pauli: 2-2


Buteurs: Compper (29è), Alaba (90è) pour Hoffenheim; Kruse (51è), Asamoah (81è) pour Sankt-Pauli

Hoffenheim a toujours du mal à digérer tout ce qui s'est passé durant la trêve (cf. épisodes Rangnick, Luiz Gustavo et Ba). Pour preuve, Marvin Compper et compagnie ont encore partagé les points avec l'équipe adverse et ce pour la huitième fois cette saison. Pour Sankt-Pauli, ça commence lentement mais sûrement à sentir mauvais...

1.FC Cologne / Werder Brême: 3-0


Buteurs: Podolski (7è, 84è), Matuschyk (33è)

Si Lukas Podolski donne l'impression d'être quelqu'un d'agressif, c'est avant tout parce que Lukas Podolski se sent mal-aimé. Caressez-le dans le sens du poil et il ne vous décevra jamais. La preuve : après une horrible saison en club l'an dernier, Podolski a fait partie des héros de la Mannschaft à la Coupe du Monde. Cette saison, avec Cologne, “Prinz Poldi” a été promu capitaine durant la trêve : il compte déjà 3 buts en 2 matches, depuis la reprise. Si Cologne se sauve, on saura grâce à qui.


Ali Farhat

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Götze, toujours aussi épatant. Il m'impressionne match après match en tous cas.
Ca sent mauvais à St Pauli, mais ils se sont quand même fait voler sur une vieille frappe d'Alaba à la 90eme. Ils arrivent pas à garder le score en général
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Milan au petit trot
0 2