En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options

Le Bayern dans la douleur

Les Bavarois se sont imposés à l'arraché à Augsbourg (2-1) le promu. Ils devancent maintenant de cinq points le Werder (vainqueur de Cologne (3-2), Dortmund (qui a atomisé Wolfsburg (5-1) et Mönchengladbach (qui a défait le Hertha à Berlin (2-1). Schalke qui a partagé les points à Hanovre (2-2) cet après-midi suit juste derrière.

Modififié
FC Augsbourg-FC Bayern Munich (1-2)

Hosogai (59è); Gomez (15è), Ribéry (25è)

Le Bayern a beau dominé sa poule de ligue des Champions et la Bundesliga de la tête et des épaules, il connaît parfois quelques (tout petits) ratés. Battus par Hanovre (1-2), il y a quinze jours, les Bavarois ont perdu en seconde mi-temps contre Augsbourg le fil d'une rencontre qu'ils maîtrisaient sans problèmes jusque-là. Un but de rapine de l'inévitable Gomez sur un corner de Müler dévié par van Buyten (15è) puis un numéro d'équilibriste de Ribéry, toujours initié par Müller (25è) avaient valu une avance confortable. Jupp Heynckes alignait van Buyten, Alaba et Tymoshchouk pour amener du sang frais mais le match a changé d'âme peu avant l'heure de jeu. Grâce à la panique générale qui régnait dans la défense munichoise, Hosogai, l'international japonais, expédiait une mine dans la lucarne gauche de Neuer. Si ce soir le Bayern a pris les trois points, il le doit à ce dernier qui a multiplié les parades, notamment celle de la quatre-vingtième minute où Kapplani s'est présenté seul devant lui. Ce Bayern éreinté se présentera donc devant Dortmund avec cinq points d'avance le 19 novembre. D'ici là, ses multiples internationaux batailleront un peu partout dans le monde.

Hanovre 96-Schalke 04 (2-2)

Papadopoulos (29è csc), Abdellaoue (59è); Pukki (26è, 73è)


Un match de visiteurs du jeudi soir, ceux qui jouent l'Europa cup. Hanovre voulait préserver son invincibilité à domicile et Schalke continuer à frayer dans la zone de la Champions. Malgré une occasion de la tête en début de match d'Howedes (2è), le capitaine du 04, ce sont les locaux qui dictent le tempo. Et comme souvent, c'est l'équipe dominée qui en profite grâce à un excellent travail préparatoire de Sofian Chahed, Pukki ouvre le score. L'attaquant finlandais, qui remplace Huntelaar, inscrit là son premier but dans le championnat allemande depuis son transfert cet été du Helsinki JK. Etre mené au score est comme une sale manie pour le 96, presque un exercice de survie. Il n'attendra pas bien longtemps pour recoller. Sur un coup-franc de Christian Pander, un ancien de Gelsenkirchen,, Papadopoulos expédie le ballon dans son propre but. En seconde période, Hanovre reprend sa marche en avant. Sur un centre millimétré de Schlaudraff, Abdellaoue inscrit de la tête son huitième but de la saison. Subrepticement, Schalke va en profiter pour revenir à la surface grâce de nouveau à Pukki, sur un service de Farfan, un quart d'heure plus tard. Les dernières quinze minutes vaudront aux deux équipes un mano à mano infructueux (Haultby (86è)n pour les visiteurs, Rausch (89è) de l'autre côté manqueront le coche d'un rien).

Les matchs de samedi

Par Rico Rizzitelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 6
Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 23 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mercredi 17 janvier 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 mercredi 17 janvier Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7
À lire ensuite
L'OM ne s'arrête plus