Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Coupe d'Allemagne
  2. // Quarts
  3. // Bayern-Schalke (3-0)

Le Bayern corrige Schalke et file en demi-finale

Grâce à son duo Franck Ribéry-Robert Lewandowski, le Bayern Munich efface facilement Schalke 04 (3-0) et composte son ticket pour les demi-finales de Coupe d'Allemagne.

Modififié

Bayern Munich 3-0 Schalke 04

Buts : Lewandowski (2e et 28e) et Thiago Alcántara (16e) pour le Bayern

Tête basse et visage fermé, Holger Badstuber se demande sûrement ce qu’il fout là avec le maillot bleu de Schalke 04, lui qui a souvent foulé cette pelouse de l’Allianz Arena avec la tunique du Bayern Munich. Arrivé en Bavière en 2002, à l’âge de 13 ans, le défenseur central allemand, qui n’a pas été épargné par les blessures, avait pris la décision en janvier dernier de rejoindre en prêt Schalke 04 afin d’obtenir du temps de jeu. Alors qu’il avait l’habitude avec ses anciens coéquipiers d’humilier ses adversaires depuis cinq ans maintenant, Badstuber est passé pour la première fois dans le camp des victimes. Une situation insupportable pour lui, qui a préféré quitter le terrain après un deuxième avertissement pour une charge sur Robben (77e).

Ribéry à la passe, Lewandowski à la finition


Bien décidé à remporter le quadruplé pour sa première saison sur le banc du Bayern Munich, Carlo Ancelotti a aligné son équipe type pour ce quart de finale de Coupe d’Allemagne. Si Jérôme Boateng est toujours à l’infirmerie, Franck Ribéry, lui, est bien sur la pelouse, au détriment de Douglas Costa. Et l’ancien international français ne tarde pas à se montrer dangereux en offrant une merveille de passe à Robert Lewandowski qui dégaine un piqué parfait du gauche qui ne laisse aucune chance à Ralf Fährmann (2e). Bis repetita moins d’un quart d’heure plus tard sauf que cette fois-ci l’attaquant polonais la joue altruiste et centre pour Thiago Alcántara qui n’a plus qu’à lever son mètre 72 pour pousser le cuir au fond des filets (16e).

Assommés, les coéquipiers de Benjamin Stambouli, titulaire en sentinelle, tentent alors de réagir, mais la frappe de Leon Goretzka rase l’équerre de Manuel Neuer du mauvais côté (17e). Un petit coup de chaud qui inquiétera pas longtemps les supporters de l’Allianz Arena qui assistent au troisième acte Ribéry-Lewandowski : après un une-deux des familles entre les deux hommes, le Polonais ouvre tranquillement son pied droit pour tripler la marque (28e).

La balade bavaroise


Dominateur dans le jeu, et largement devant au score, le Bayern attaque la deuxième période sur un rythme légèrement moins élevé. Les Bavarois gèrent alors leur avance tranquillement à coups de passes latérales afin de faire courir des adversaires qui ne croient pas vraiment à la remontada. Poussés par le public, les hommes en rouge tentent tout de même quelques percées pour alourdir encore un peu plus le score, mais butent à chaque fois sur la défense adverse. Voyant l'adversaire incapable de mettre en danger sa formation, Carlo Ancelotti fait alors sortir ses cadres : Hummels, Ribéry et Vidal. Un Arturo Vidal qui a, comme à son habitude, tenté quelques frappes des trente mètres, mais ce soir, la réussite n'était pas de son côté. En infériorité numérique, Schalke se met alors à compter les minutes en attendant la fin de ce calvaire. La victoire en Coupe d'Allemagne, que les supporters attendent depuis 1958, ne sera une nouvelle fois pas pour eux. À l'inverse, avec ce succès, le Bayern est toujours en course pour son quadruplé.

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico
il y a 4 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 12
Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible