1. //
  2. // 7e journée

Le Bayern au-dessus

En s'imposant 1-0 face à Nuremberg, les Fohlen (Poulains, ndlr) de Lucien Favre continuent à embêter le Bayern Munich, facile vainqueur du Bayer (3-0). Dortmund se rassure avant le déplacement à Marseille en battant Mayence, Schalke déroule grâce à son quatuor offensif et Hambourg signe sa première victoire de la saison. A l'extérieur.

Modififié
0 2
1.FC Cologne / TSG Hoffenheim: 2-0


Buteurs: Jajalo (20è), Podolski (64è) pour les Geißböcke

Pas de chance pour Hoffenheim: le FC Cologne a trouvé son match référence la semaine dernière, dans le derby du Rhin. Après avoir découpé le Bayer Leverkusen chez lui 4-1, les partenaires de Lukas Podolski tenaient absolument à remporter leur première victoire à domicile. Mission accomplie, grâce à une nouvelle grosse performance de Prinz Poldi, qui a laissé ses problèmes d'ego de côté (brassard perdu, etc) pour mieux se consacrer à l'amour de sa vie. Une passe décisive pour Mato Jajalo et un but au compteur, si ça ce n'est pas royal...

Bayern Munich / Bayer Leverkusen: 3-0

Buteurs: Müller (5è), Van Buyten (19è), Robben (90è) pour les Bavarois


Malgré l'affaire Breno, actuellement en GAV car soupçonné d'avoir incendié lui-même sa maison, le Bayern est resté concentré sur son objectif du jour, à savoir écarter un potentiel prétendant du titre nommé Bayer. Le Werkself, encore choqué de sa défaite 4-1 à domicile face au FC Cologne la semaine dernière, n'a pas pesé bien lourd face à des Bavarois déterminés. Ribéry a encore brillé de mille feux, avec une passe décisive et demie (la deuxième ne compte pas vraiment, il stoppe la passe de Schweinsteiger pour le coup franc de Van Buyten), et Arjen Robben, de retour de blessure, a marqué en toute fin de match. Jupp Heynckes et ses joueurs peuvent tranquillement aller se taper des Maße à l'Oktoberfest, le Bayern joue pour le moment dans une autre catégorie.


VfB Stuttgart / Hambourg SV: 1-2


Buteurs: Harnik (18è) pour les Souabes; Bruma (51è) et Tesche (67è) pour les HSVer

Une victoire pour Hambourg, enfin.

Borussia Mönchengladbach / 1.FC Nuremberg : 1-0


Buteur: Daems (76è sp) pour les Poulains

Il règne à Mönchengladbach le même climat qu'à Hanovre la saison dernière. A croire que se sauver de la relégation donne des ailes lors de la saison suivante. Sur les cinq matchs qu'a remporté le Borussia cette saison, c'est la quatrième victoire sur le plus petit des scores. Qu'importe la manière, tant que les trois points sont là. Vainqueurs une fois de plus grâce à l'impulsion de Reus (qui provoque le pénalty), les Fohlen disputent aujourd'hui la tête au Bayern Munich. Bienvenue dans les années 70.

1.FSV Mayence / Borussia Dortmund : 1-1


Buteurs: Müller (33è) pour Mayence ; Perisic (64è), Piszczek (90è) pour le BVB

L'an dernier, le Borussia se déplaçait chez le leader Mayence, s'imposait 2-0 et prenait la tête d'un championnat qu'il finissait par remporter. Cette saison, les choses étaient un peu plus compliquées et il fallait surtout gagner pour ne pas se retrouver dans les bas-fonds du classement. Dans ce match à couteaux tirés, ce fut une grande journée de dépucelage à la Coface Arena: Nikolai Müller s'offre son propre cadeau d'anniversaire en marquant assis pour le premier but de sa carrière en BuLi, Ivan Perisic égalise et marque son premier but également. Le grand bonhomme de la journée s'appelle toutefois Lukas Piszczek. Le Polonais est passé par toutes les émotions durant la rencontre: c'est lui qui est coupable sur le but de Mayence, c'est lui qui sauve son équipe en revenant à toute vitesse sur Ivanschitz à dix minutes de la fin, et c'est lui qui marque le but de la délivrance pour Dortmund à la toute dernière minute d'une volée de trente mètres, certes, mais avec tout plein de rebonds dégueulasses.

Schalke 04 / SC Fribourg : 4-2


Buteurs : Farfan (33è), Huntelaar (62è), Holtby (67è), Raul (74è) pour Schalke ; Cissé (3è), Jendrisek (82è) pour Fribourg

La nouvelle du départ surprise de Ralf Rangnick pour problèmes de santé avait choqué du côté de Gelsenkirchen. Cela s'est vu dès le début de la rencontre, avec l'ouverture du score de Papiss Cissé, qui se baladait dans la surface adverse comme dans son salon. Par la suite, les joueurs de Gelsenkirchen se sont réveillés, et c'est Farfan qui a sonné la charge, grâce à une tête suite à un lob du numéro 7, un certain Raul. Puis la seconde période est arrivée. Celle où, depuis le début de saison, Schalke est irrésistible. Fribourg a été emporté par le cyclone königsblau, et tous les membres du quatuor offensif (Huntelaar, Holtby, Raul) ont marqué. Mention spéciale au but de l'Espagnol, la louche décisive de Jurado est un délice. Peut-être la plus belle passe du weekend.

VfL Wolfsburg / 1.FC Kaiserslautern : 1-0


Buteur : Dejagah (63è)

Quand ça va, Magath le jette, quand ça va pas, il l'appelle, parce qu'il est en galère. Sans être méchant, Patrik Helmes, c'est un peu une biatch à Wolfsburg. En début de saison, Herr Felix n'en veut pas, le met sur la liste des transferts. Personne n'en veut, Helmes reste, claque deux buts, puis est viré du groupe. Magath est en galère, le rappelle, et un mois après, Helmes est titulaire. Durant la rencontre, Kyrgiakos est expulsé, Magath doit mettre un défenseur central, et fait donc sortir...Helmes. Wolfsburg finit par s'imposer grâce à Dejagah. Helmes devrait sincèrement penser à bouger, s'il veut au moins qu'on arrête de le prendre pour un jambon.

FC Augsburg / Hanovre 96 : 0-0

Un match d'une tristesse insondable. Entre un promu qui se tape pour ne pas redescendre et pour qui la victoire est quelque chose qui relève encore de la légende urbaine et une équipe de Hanovre aussi pauvre en jeu que riche en réalisme (d'habitude, du moins, suffit de demander au Borussia Dortmund la semaine dernière), cette rencontre a été une véritable purge. Pas une action pour rattraper l'autre. C'était bien moche, et c'est le deuxième 0-0 de la journée. Deux de trop.

Ali Farhat

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Super content pour Gladbach, belle équipe avec un super public !

PS : Mayence-Dortmund c'est 1-2, pas 1-1 ;)
pas de critique particulière mais une certaine curiosité: c'est moi ou vous titrez super souvent sur gladbach? Une raison particulière? Parce que bon, je veux bien que ce soit un nom et tout, mais c'est pas non plus l'équipe la plus folle du moment si? Vraiment pas d'agression, mais vraiment curieux... ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Lyon va en savoir plus
0 2