Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Supercoupe
  3. // FCB-BVB (2-2, 3-4 tab)

Le Bayern arrache un premier trophée

Par deux fois, le Borussia Dortmund a mené au score. Mais contrairement à ce qu'ils ont montré lors de la préparation estivale, les hommes de Carlo Ancelotti n'ont rien lâché et ont fini par s'imposer aux tirs au but. Avec six trophées, le FC Bayern Munich est désormais Rekordsupercupsieger.

Modififié

Borussia Dortmund 2-2 FC Bayern Munich

Buts : Pulisic (12e), Aubameyang (71e) pour le BVB / Lewandowski (18e), Piszczek (88e csc) pour le FCB

D'habitude, la Supercoupe d'Allemagne ne constitue qu'une mise en bouche sans importance. En cas de succès, c'est cool. En cas de défaite, ce n'est pas très grave, ça ne reste qu'une espèce de match amical. Le Bayern Munich peut donc être content d'ajouter une sixième Supercoupe dans son immense armoire à trophées, tandis que le Borussia Dortmund pourra toujours se servir de cette rencontre pour mieux préparer sa rentrée sur la scène nationale.

La bonne entame du Borussia

Cette saison, la donne était quand même légèrement différente : auteurs d'une préparation moyenne, voire très en-deça de leurs capacités (deux victoires en six matchs pour Dortmund, une seule en six rencontres pour le Bayern), le BvB et le FCB ont besoin d'une victoire pour se rassurer à l'orée de l'exercice 2017-2018. Nuri Sahin allume donc la mèche d'une patate de loin qui finit à côté (4e), Robert Lewandowski lui répond d'une frappe au-dessus (12e). Le Borussia est mieux rentré dans la partie, et le prouve instantanément : si certains joueurs ont avoué ne pas avoir tout compris au projet de jeu de Peter Bosz, d'autres semblent apprécier le retour du pressing. C'est le cas de Christian Pulisic, qui chipe le ballon dans les pieds d'un Javi Martinez qui négocie mal la passe d'Arturo Vidal. L'Américain ne tremble pas, et délivre le Westfalenstadion d'une jolie frappe croisée (14e).

Le Bayern ne lâche plus

Un coup derrière la tête qui a le don de réveiller le FC Bayern Munich, qui égalise juste derrière par Lewandowski (14e). Une frappe à bout portant suite à un centre d'un Joshua Kimmich complètement oublié par Dan-Axel Zagadou. L'arbitrage-vidéo aurait pu être utilisé pour savoir s'il y avait hors-jeu de Kimmich, mais l'arbitre Felix Zwayer a fait le choix de s'en passer. En tous cas, ce but a le don de réveiller le Rekordmeister, qui dicte désormais la marche à suivre. Les occasions s'enchaînent pour le Bayern, mais ni Müller (33e, 35e), ni Tolisso (39e), ni Rudy (42e) ne parviennent à faire plier Roman Bürki une deuxième fois.


La tendance s'inverse néanmoins au retour des vestiaires : devant son public, Peter Bosz tient à ce que son équipe fasse bonne figure. Dortmund part donc à l'assaut des cages d'Ulreich, et finit par trouver la faille grâce à un superbe piqué de PEA, bien servi par Dembélé (71e). Le Borussia maîtrise la fin du match, mais pour l'une des premières fois depuis le début de saison le Bayern a choisi de ne pas abdiquer lors d'un match de moindre importance. Et dans la confusion la plus totale, Piszczek marque contre son camp suite à une frappe de Kimmich. Lors de la séance de tirs au but, Kimmich rate, mais Ulreich détourne les frappes de Rode et de Bartra. Avec six trophées (contre cinq au BvB) le FC Bayern est désormais Rekordsupercupsieger.



Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 10:19 Le drôle de penalty pour le Real Madrid en finale de Ligue des champions 1960 83
Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 19 mai Joueurs et supporters de l'Atlético demandent à Griezmann de rester 20 samedi 19 mai Parme est de retour en Serie A ! 48